• Santé - Récepteurs, Contraction, Cellules

[Physiologie] Action du système sympathique

Si j'ai bien compris, le sympathique intervient dans le fight or flight, dans l'urgence et l'action de l'adrénaline (système sympathique) sur les récepteurs alpha provoque une contraction des cellules musculaires lisses sur l'aorte par exemple.  [...] Mais dans le cas d'une situation d'urgence, les cellules ont besoin d'O2, d'être mieux perfusées, non.  [...]

Controle de la pression artérielle

Cette angiotensine I va subir l'action de l'enzyme de conversion sécrétée par les poumons pour donner de l'angiotensine II qui va stimuler les récepteurs AT1 de la membrane des cellules musculaires lisses des vaisseaux (et AT2 qui ne nous intéresse pas ici).  [...] Ce sont les plus importants des systèmes vasodilatateurs. Ils sont sécrétés par les cellules endothéliales de la paroi des vaisseaux. Plus les forces de frottement sur l'endothélium qui apparaissent lors d'une contraction sont importantes, plus cela activera les recepteurs au niveau de l'endothélium, plus l'endothélium sécretera ces facteurs vasodilatateurs que sont le monoxyde d'azote(NO) et l'EDHF*.  [...]

Jeux artériole afférente- efférente Rénale et SRA

Ces récepteurs d'adénosine A1 sont des RCPG Gi/Go. Les Gi inhibent l'adénylate cyclase, et les Go provoque une libération additionnelle de Ca2+ dans le cytoplasme par le REL. Le Ca2+ libéré diffuse dans le cytoplasme et passe à travers des nexus jusqu'aux cellules juxtaglomérulaires, cellules musculaires lisses spécialisées de l'artériole afférente, où ils augmentent la contraction de l'artériole afférente.  [...] N'oublions pas que le tonus vasculaire est également sujet à un rétrocontrôle par le système nerveux orthosympathique. Une stimulation noradrénergique entraine surtout une vasoconstriction de l'artériole efférente, dont les cellules musculaires lisses semblent exprimer plus de récepteurs alpha adrénergiques.  [...]

[Biologie Cellulaire] Canaux ioniques

En général si tu veux un exemple au niveau du neurone post-synaptique par exemple tu as des canaux ioniques ligands dépendant je te prend l'exemples des canaux nicotinique de l'acétylcholine qui vont se fixé sur leurs canaux spécifique au niveau du site récepteur du canal c'elle si vont donc s'ouvrir et permettre l'entrée de sodium (Na+) par la suite l'entrée de sodium va crée un potentielle de pré-dépolarisation seuil qui va activer les canaux sodiques voltages dépendant tu vois un peu le truc ça peut être des associations mais jamais un canal qui accepte 2 signales en même temps ça serait trop compliqué pour lui d'y répondre simultanément. C'est comme dans les exemples du quotidien.  [...] Pour ce qui est des canaux voltage-dépendants inhibés par des ligands, on peut parler des récepteurs DHPR, canaux Ca2+ voltage dépendant de type L inhibés par la dihydropyridine. Ces canaux se retrouvent notamment dans les cardiomyocytes où ils permettent l'entrée de calcium extracellulaire dans la cellule et permettent la contraction (par un mécanisme de couplage CICR).  [...]

Nerfs de grenouilles

Bon en attendant la validation des images. Deja je vais t'expliquer le principe de la contraction musculaire. Ton cerveau va envoyer un message électrique (le PA) par tes nerfs moteurs celui ci va arrivé au niveau de la jonction neuromusculaire et va provoquer la libération de Neurotransmetteurs qui sont dans ton cas (l'acétylcholine).  [...] Cette ACh' va aller se lier sur des récepteurs dit Nicotiniques qui vont transmettrent le message, et activer des canaux ioniques qui vont permettre au final ta contraction ( par augmentation de calcium intra-cellulaire).  [...]

Définition | Cardiomyocyte - Myocyte cardiaque | Futura Santé

Cette contraction spontanée des cellules musculaires du coeur permet l'automatisme cardiaque. Les cellules capables de se dépolariser spontanément sont appelées cardionectrices. Situées dans l'atrium, elles jouent un rôle de pacemaker. En plus de leur activité électrique, les cellules cardiaques libèrent des molécules.  [...] Contrairement aux cellules musculaires striées, les cardiomyocytes ne proviennent pas de la fusion de plusieurs cellules et ne sont donc pas polynucléés. Dans leur cytoplasme, les cardiomyocytes possèdent.  [...]

[Biologie Cellulaire] Contraction cellules musuculaires cardiaques

Je sais que l'intérieur de la cellule est négatif initialement (-90mV), positif à l'extérieur, et que ce sont les concentrations de Na et de K qui vont faire varier le potentiel de membrane et donc entraîner sa dépolarisation et ainsi sa contraction.  [...] il permet de maintenir un plateau descendant après l'hyperpolarisation du Na, et ainsi permet d'éviter une sommation des contractions, par le rallongement des phases de décontraction.  [...]

contraction des cellules squelettiques/cardiaques

j'ai un cours sur les comparaisons des contractions des cellules musculaires cardiaques et squelettiques et plusieurs choses ne sont pas claires.  [...] en parlant de potentiel d'action, le cours me dit que celui des cellules squelettiques est assez court et celui des cellules cardiaques longs notamment du au fait que l'entrée de calcium maintient la dépolarisation (ce que je comprends bien) mais je vois pas trop le lien entre potentiel d'action et contraction.  [...]

Pourquoi rougit on ?

La fixation de l'adrénaline sur les récepteurs bêta-2 provoque une vasodilatation, une hypotension, une hypoglycémie, une bronchodilatation, et une relaxation des muscles de l'intestin, de la vessie et de l'utérus. (extrait de wiki ).  [...] à faible dose (0,1 µg/kg/min), l'adrénaline est préférentiellement fixée sur les récepteurs bêta. La stimulation des récepteurs bêta-1 entraîne une augmentation de la force et de la fréquence de contraction du cSur (effet inotrope et chronotrope positif),  [...]

[Biologie Cellulaire] L'adrénaline sur le coeur (TPE)

Sur les cardiomyocytes, la vitesse de contraction et la force de contraction seront aussi amplifiées, par les mêmes récepteurs b1. Si tu veux parler plus en profondeur des modes d'actions, tu peux investiguer l'effet de la liaison de l'adrénaline sur le récepteur.  [...] Les récepteurs adrénergiques sont de type métabotrope et, étonnamment, leur action est plus lente que les récepteurs ionotropique. Beaucoup de bla bla, en gros, un récepteur ionotropique, comme les récepteurs nicotiniques de l'acétylcholine, lorsqu'on contracte un muscle volontaire, sont eux même un canal ionique et sont rentrer un ion dans la cellule.  [...]