• Santé - Protéines, Cellules, Greffon

[Immunologie] Rejet de greffon

Je suppose que les cellules du greffon sécrètent également des protéines solubles, qui vont être d'une manière ou d'une autre, endocytées, ou phagocytées par une cellule du soi tel qu'un un lymphocyte B ou un macrophage car le greffon doit déclencher une réponse immunitaire non spécifique dans un 1er temps, le peptite sera alors présentée par cette cellule au lympho T déclanchant la réponse immuntaire spécifique.  [...] Je suppose que les cellules du greffon sécrètent également des protéines solubles, qui vont être d'une manière ou d'une autre, endocytées, ou phagocytées par une cellule du soi tel qu'un un lymphocyte B ou un macrophage.  [...]

[Immunologie] CTL et greffes

Le CMH 1 présente les proteines synthétisés à l'intérieur de la cellules. Donc les cellules du greffons vont présenté sur le CMH1 les proteines qu'elles produisent. Or les proteines synthétisé par les cellules du greffons on des petite différences avec les proteines de l'hôte.  [...] D'accord, mais ce que je ne comprends pas c'est comment le CTL reconnait le CMH du greffon puisque ce n'est pas un CMH du soi. Le CTL étant éduqué à reconnaitre et tuer les cellules présentant un CMH du soi modifié. Le greffon et le receveur n'ont pas le même CMH, donc pour moi les CTL ne peuvent pas reconnaitre les CMH du greffon.  [...]

Immunologie de la greffe : le problème du rejet de greffe | Dossier

les protéines du complexe majeur d'histocompatibilité ( CMH ) ou antigènes HLA. On distingue des antigènes HLA de classe I portés par la plupart des cellules de l'organisme et des antigènes HLA de classe II portés par des cellules du système immunitaire.  [...] Une réaction de rejet est due aux cellules T4 ou T helpers du receveur qui reconnaissent un CMH étranger sur les cellules du donneur. Les cellules T4 activent d'autres cellules du système immunitaire qui peuvent ensuite s'attaquer au greffon. Les lymphocytes T8 ou T cytotoxiques peuvent détruire les cellules du greffon.  [...]

Des cellules souches au secours des problèmes d'érection

En utilisant des cellules souches combinées à un greffon, des chercheurs ont réussi à redonner toute la vigueur à l'érection chez des rats défaillants. Une première du genre qui pourrait ouvrir des pistes thérapeutiques pour soigner certaines dysfonctions érectiles, comme la maladie de La Peyronie, chez l'homme.  [...] Les chercheurs ont laissé huit semaines aux rats pour récupérer de l'intervention chirurgicale, avant d'étudier leur érection, suscitée par stimulation électrique. Seuls les rongeurs traités avec un greffon et des cellules souches ont retrouvé une rigidité, un temps de réponse et un flux sanguin comparables aux rats dont les tissus avaient été préservés.  [...]

[Immunologie] rejet d'un greffon

Mais j'ajouterai (enfin plutôt j'expliciterai juste un point qu'évoque katie 20012) que ce sont les cellules immunitaire du donneur (du greffon) qui rejette le receveur.  [...] Par contre la GVHD et un fait et le receveur et systématiquement sous immunosuprésseur Si c'est le cas il faut croire que le traitement systémique ne touche pas ou pas tout de suite les cellules immunitaire du greffon.  [...]

Rejet de greffe : le film inédit

Les cellules du receveur (en jaune) infiltrent la greffe, capturent des morceaux du greffon et les transportent vers les ganglions, où ils vont activer les lymphocytes tueurs. Philippe Bousso, Institut Pasteur, Inserm/YouTube.  [...] Les quinze séquences filmées, d'une durée comprise entre 5 et 10 secondes chacune, révèlent que les cellules du receveur participent au phénomène de rejet. Elles capturent des morceaux - antigènes - du greffon en les convoyant jusqu'aux cellules tueuses du système immunitaire du receveur.  [...]

Une double greffe de pancréas de porc pour soigner le diabète ?

La deuxième étape est survenue huit semaines plus tard. Des îlots pancréatiques issus de porcs adultes ont été transplantés dans les rats prétraités aux cellules. Après douze semaines, et même pendant les mois suivants, les rats ayant subi les deux interventions semblaient être guéris du diabète.  [...] Les cellules pancréatiques embryonnaires de porc ont donc permis de préparer les rats à recevoir le futur greffon. Les cellules en développement ont en quelque sorte permis une mise à jour du système immunitaire du rat, qui peut maintenant tolérer le greffon provenant du même donneur.  [...]

[Divers] l'organisateur de Spemann

Est ce que ce sont les cellules du greffon, et uniquement elles, qui donnent ce tube neural Ou est ce que ce greffon induit la différenciation des cellules épidermiques qui se trouvent autour.  [...] En gros est ce que le greffon induit une différenciation ou est ce que ce sont ses cellules, déterminées, qui se développent en donnant elle seules le tube neural surnuméraire.  [...]

[Biologie végétale] Greffe et résultat...

des cellules souches du greffon auraient migré dans la moelle osseuse pour s'y développer et remplacer ses propres cellules souches... Il n'y aurait donc pas des échanges d'ADN entre les cellules mais un remplacement de cellules par d'autres.  [...] une autre précision à prendre en compte. le nombre de chromosomes est différent d'une espèce à une autre donc on peut observer des incomptabilités non viables pour l'hybride. Et même si cette loi est un peu plus souple chez les végétaux, cela reste difficile à mettre en place avec un grand taux d'échec et on reste dans le domaine de fécondation de gamètes et non de mise en voisinage de cellules somatiques.  [...]

Prochymal, premier médicament aux cellules souches autorisé au Canada

Les cellules souches ont la particularité de se différencier en n'importe quel tissu et ouvrent des perspectives considérables dans la médecine régénérative. Grâce au Prochymal, elles pourraient soigner les 3.500 à 4.000 patients atteints de réaction aiguë du greffon contre l'hôte, ou GVHD. National Science Foundation, Wikipédia, DP.  [...] Les globules blancs, dont font partie les lymphocytes, sont des cellules du système immunitaire fabriquées dans la moelle osseuse. Dans le cas d'une greffe de cet organe, elles peuvent agresser le corps du receveur, puisqu'il est étranger à ces cellules. C'est la cause de la réaction aiguë du greffon contre l'hôte.  [...]