• Santé - Protéines, Acide, Virus

les Virus?

Le virus s'assemble, acide nucléique protégé par les protéines de structure et peut être encore protégé par une enveloppe membranaire (mais j'ai un doute sur l'acide nucléique des virus enveloppés, s'il y a ADN et ARN) et il est libéré dans le milieu extérieur et va aller infecter les cellules voisines.  [...] un virus n'est pas un acide nucléique nu. Il est entouré d'une capside proteïque. Ce sont les protéines de la capside qui permettent son entrée dans la cellule.  [...]

Définition | Capside | Futura Santé

La capside est la couche de protéines qui recouvre l' acide nucléique d'un virus.  [...]

[Biotechnologie] creation virus

A priori, c'est un grand pas. A mon avis, il doit etre possible de synthetiser un virus. Selon wikipedia, un virus est base sur au moins un acide nucleique et des proteines. Cela dit, si on arrive a synthetiser complement un virus, molecule par molecule. Est-ce qu'il sera vivant.  [...] Tout à fait, imagine toi (j'aime bien faire des métaphores ) une infection ou chaque virus dans ton sang est représenté par un caillou, globalement tout les cailloux sont identiques sauf une petite minorité dont la forme n'est pas la même (dans la physiologie ce n'est pas la forme qui est différente mais ça peut être l'ADN dans le virus et certaines protéines), la pression de sélection c'est un filtre qui ne laissera passer qu'un type de cailloux.  [...]

De nouveaux antiviraux qui ciblent la cellule hôte

Les virus sont des parasites cellulaires, c'est-à-dire qu'ils sont entièrement dépendants de la présence de cellules hôtes pour pouvoir se multiplier. Les virus possèdent leur propre génome, et codent pour des protéines capables de copier leur acide nucléique ( réplicase ), mais d'autres éléments nécessaires au cycle viral, disponibles dans la cellule, sont accaparés par le virus.  [...] Si les molécules ne se sont pas avérées toxiques, ces mêmes cellules ont ensuite été infectées, 60 heures plus tard, par des virus modifiés pour exprimer une protéine fluorescente ( GFP, green fluorescent protein ). Après trois jours de culture dans des conditions favorables à la réplication virale, les cellules ont été analysées pour déterminer la quantité de fluorescence émise, qui sera donc proportionnelle à la quantité de virus.  [...]

définition d'un virus...

En biologie, un virus est une entité biologique qui nécessite une cellule hôte, dont il utilise les constituants pour se multiplier. Les virus sont des objets particulaires, infectieux, constitués au minimum d'un acide nucléique et de protéines. cf Wikidépia.  [...] En pénétrant dans une cellule, il detourne la machinerie cellulaire et synthétise ainsi ses propres proteines pour se multiplier. Lors de la libération des virus répliqués, la cellule est lysée et chaque virus fils va infecter une nouvelle cellule et le cycle recommence.  [...]

Les catégories de « microbes » | Dossier

Cette propriété remarquable découverte par Pasteur en 1881 est à la base de toutes les recherches modernes sur la vaccination contre les maladies à virus. De même le virus de la grippe aviaire passe par le porc pour se transformer avant d'infecter l'homme.  [...] On parle d'architecture pas de structure virale car le virus n'est pas une cellule. Ils possèdent tous des protéines formant la capside contenant un acide nucléique. Il existe.  [...]

Affinité des virus influenza A vis-à-vis de l'hôte | Dossier

L'adaptation d'un virus à une nouvelle variété d'acide sialique requiert son échappement à des inhibiteurs sériques. sialyl-protéines, lectines liant le mannose, par des mutations au niveau du site de fixation à l'acide sialique de l'HA (Parrish and Kawaoka 2005 41 ).  [...] Les protéines NS. Il existe deux sous-types A et B du gène NS. Tous les gènes NS des virus qui infectent les mammifères sont du sous-type A (sauf pour un virus H3N8 d'origine aviaire adapté au cheval). Il n'est pas possible cependant de différencier les isolats aviaires des isolats humains, sur la seule base de modifications d'acides aminés (Baigent and McCauley 2003 5 ).  [...]

[Microbiologie] Virus de la grippe réassortant

Si le virus réassortant se retrouve avec des hémagglutinines humaines et ses autres proteines aviaires ou humaines suite au réassortiment. je comprends qu'il puisse aller infecter des humains.  [...] Mais si le réassortant se retrouve avec des hémagglutinines aviaires et ses autres protéines aviaires ou humaines. comment peut-il aller infecter des cellules humaines puisqu'il ne reconnaitra pas l'acide sialique alpha 2-6 D'où mon incompréhension devant la pandémie de 1957 causée par le virus H2N2 qui est un réassortant ayant récupéré H et N d'un virus aviaire et les autres gènes d'un virus humain.  [...]

La virulence des virus influenza A | Dossier

Les protéines du complexe polymérase des virus influenza A sont impliquées dans la virulence du virus A (H5N1). Les études menées sur les souches virulentes et avirulentes isolées chez l'homme au cours de l' épidémie de Hong Kong en 1997, démontrent que le pouvoir pathogène de chacune de ces deux souches est déterminé par l'acide aminé en position 627 de la protéine PB2.  [...] Des souches de virus A (H5N1), isolées chez des canards sains en Chine, entre 1999 et 2002, ont acquis progressivement un pouvoir pathogène et létal chez la souris. Par génétique inverse on a pu démontrer qu'une mutation au niveau de l'acide aminé à la position 701 de la protéine PB2 est responsable du franchissement de la barrière d' espèces et de l'acquisition de la virulence chez la souris (Li, Chen et al. 2005 35 ).  [...]

Réplication du VIH

en réalité le virus subit des mutation a chaque infection du lymphocyte se qui change les génes qui code pour de nouvelle protéine presque identique a l'ancien avec quelques acide aminé de différent se qui oblige la fabrication d'anticorp contre ses nouvelles protéines entre autre celle de la membrane car s'est elle qui est en contact avec le plasma.  [...] La finesse de notre système immunitaire, par la variabilité des anticorps, fait que nous somme capable de creer des anticorps contre toute molécule du non-soi, donc oui en théorie chaque virus va engendrer une production d'anticorps spécifique, mais n'oublie pas qu'on est dans le cas du VIH et que les cellules infectées et détruide sont des Lymphocytes CD4+ qui sont nécessaire à la réponse humorale comme cytotoxique, donc la mise en route de notre système immunitaire visera à détruire nos Lymphocytes CD4+.  [...]