• Santé - Processus, évolution, Biologique

Scepticisme et théorie de l'Evolution - Page 8

Au premier semestre de L2, dans ma section, dans laquelle beaucoup vont devenir prof de SVT plus tard, on a étudié la théorie de l'évolution en long en large et en travers. Normal. Par ailleurs, on parle plus ou moins de biologie évolutive toutes les semaines depuis le début de la L1 en cours et en TD d'écologie et de biologie animale.  [...] Après ce coup de gueule on pourrait se demander pourquoi on trouve naturel et non pas surnaturel qu'une cellule unique se développe en un être humain par le processus de l'embryologie alors que l'évolution biologique, elle, garde un caractère scandaleux. Le premier processus est visible à l'échelle humaine donc est devenu évident, le second est invisible donc remis en doute.  [...]

Influence de l'homme sur le processus évolutif

Le processus qu'est l'évolution biologique est l'un des plus lents de la nature. L'intervention de l'homme peut cependant induire une accélération de ce processus. C'est ce que suggère une étude menée sur une espèce de poisson, dénommée Cynotilapia afra.  [...] Chez beaucoup d'animaux, la formation de nouvelles espèces prend des milliers d'années. Les poissons cichlidés sont pour leur part connus pour avoir un rythme rapide d'évolution. Les cichlidés du Lac Malawi (Afrique) auraient engendré 1000 espèces en seulement 500.000 ans.  [...]

processus evolutif interne aux especes ?

Bastian ferait bien de reformuler sa problématique. Son interrogation est par ailleurs pertinente, on la retrouve chez Daniel Dennet qui n'est pas le moindre des philosophes des sciences, pour lui pas de différence fondamentale entre le cerveau de l'ingénieur et le processus d'évolution biologique.  [...] Est ce qu' être vivant OGM est le fruit d'un processus évolutif comme ses cousins sauvages, est il issu d'un intelligent design, celui du biologiste qui l'a créé.  [...]

L'évolution humaine: parlons d'avenir !

Dans la théorie synthétique de l'évolution -entre 1930 et 1950- est ajouté (Dobzhansky, J Huxley, Rensch, Simpson) les notions de gradualisme de l'évolution, les processus étant observés au niveau des populations et l'intervention de la sélection naturelle dans les processus d'évolution intervenant par la variabilité biologique.  [...] Par contre l'évolution culturelle est très visible et obéit à beaucoup de conceptes qui s'applique à l'évolution biologique... (enfin, une sorte de comparaison est possible).  [...]

[Evolution] Accélération de l'évolution.

Oui, je me doutais qu'inverser le sens de l'évolution n'avait aucun sens, mais c'était pour faire parler. on peut dire que l'évolution suit la flèche du temps thermodynamique... pourtant j'ai entendu parler de régression de caractères chez une espèce, n'y a-t-il pas en partie un retour vers un état antérieur dans la disparition de processus biologique, bien entendu je me doute que le génome à enregistré les variations.  [...] pourtant j'ai entendu parler de régression de caractères chez une espèce, n'y a-t-il pas en partie un retour vers un état antérieur dans la disparition de processus biologique, bien entendu je me doute que le génome à enregistré les variations.  [...]

[Evolution] L'évolution humaine est-elle différente de celle des autres groupes ?

Mais surtout, le problème de ta fiction est que l'évolution technologique sera probablement beaucoup plus rapide que l'évolution biologique, rendant dérisoire l'avantage évolutif des mutants.  [...] oserais-je demander quand même si justement cette évolution technologique ne pourrait pas être utilisée à des fins d'adaptation de l'être humain à des conditions environnementales lourdes Introduisant finalement un autre processus d'évolution. Genre pouvoir coloniser la mer, ou l'air, et bien sûr l'espace avec la lune et mars.  [...]

Retour sur la place de l'homme dans le règne animal

L'évolution sociologique basée sur l'innovation issue d'un travail intellectuel (technologique, juridique, politique, etc.) est plus rapide (une évolution biologique aurait difficilement permis de marcher sur la lune ou de se déplacer à une vitesse supersonique) mais admet des erreurs qu'il faut sans cesse réparer.  [...] ). Malgré un tel cheminement, qui semble en partie régi par la loi des essais et des erreurs, l'évolution sociologique est beaucoup plus efficace que l'évolution biologique (Strickberger 1990).  [...]

Pourquoi l'homme ?

Le premier point est l'évolution biologique. Est-ce que l'homme est biologiquement plus évolué que le reste du vivant La réponse à cette question, à la lueur de la théorie de l'évolution, est non (comme beaucoup de réponses ont cherché à l'expliquer). L'homme présente une spécialisation particulière, et est plus évolué que le reste pour cette spécialisation particulière, mais d'autres êtres vivants sont plus évolués que l'homme pour leurs spécialisations particulières.  [...] Justement, c'est pour cela qu'on te l'explique (et je ne suis pas la première à mettre le doigt sur ce point ). Il n'y a pas de mal à ne pas savoir. Mais maintenant que la discussion commence à se préciser, tu devrais appréhender la différence entre l'évolution biologique et l'évolution des techniques humaines.  [...]

Question sur la théorie de Darwin (sélection naturelle)

.. (Richard Dawkins a comparé l'évolution de la culture, des idées à l'évolution biologique. une idée qui réussit est une idée qui arrive à se reproduire et à se transmettre).  [...] J'ai l'impression qu'il y a un problème dans l'acception du terme évolution. OK des écosystèmes évoluent, mais pas dans le sens évolution biologique.  [...]

[Evolution] Evolution de l'homme :)

Je ne pense pas qu'il y ai un plafond à 'évolution à part l'erradication de toute vie. Partant de là, non l'homme n'est pas à son sommet, il peut évoluer encore mais je crois que l'évolution biologique ne doit pas être totalement dissocier de l'évolution culturelle.  [...] La solution du paradoxe est que l'homme ne joue plus seulement le jeu Darwinien, et même plutôt pas. Les phénomènes culturels, l'éducation, et bien d'autres choses changent complétement la donne. L'aptitude, au sens populaire, n'est plus, depuis longtemps, génétique ni exprimable en termes d'évolution biologique, mais bien culturelle.  [...]