• Santé - Pressions, Sélection, Ancêtres

spéculations évolutives

Cettre question revient souvent. En fait il a toujours de la sélection chez les humains, même si les pressions de sélection ne sont plus les mêmes que chez nos ancêtres du paléolithique. Si la question t'intéresse, cherche des infos sur les thalassémies par exemple.  [...] Je le pense, et d'ailleurs l'homme sans artifice n'est plus adapté a son environnement tel qu'il devrait l'être. On a un peu dépassé la sélection naturelle.  [...]

[Evolution] Poule ou l'oeuf ... - Page 2

- mais tu peux essayer de prédire l'évolution des fréquences alléliques en négligeant les deux autres paramètres (pressions de sélection constante, pas de dérive). Bien sûr, ta prédiction ne se réalisera pas, surtout au long terme quand le milieu se modifiera.  [...] SI le volume crânien des australopithèques était plus petit que celui de leur ancêtre commun avec nous, c'était peut-être parce que les pressions de sélection étaient différentes chez lui. Pour une raison que j'ignore, avoir un gros cerveau aurait eu un impact adaptatif chez l'un et pas chez l'autre (à moins qu'on parle de dérive, mais je n'ai pas les moyens d'écarter l'hypothèse de la sélection au profit de la dérive).  [...]

[Evolution] [évolution] L'évolution implique-t-elle forcément l'intelligence? - Page 3

En l'occurance, les gènes de la bipédie, dans ton exemple, illustrent typiquement cet exemple. ils sont en interaction avec les gènes qui codent la taille du cerveau et donc participent à la mise en place de pressions de sélection autour de ceux-ci.  [...] Parce qu'en plus (à moins d'une dérive), il faudra que les pressions sélectives s'ajoutent pour qu'il y ait une augmentation des performances cérébrales au cours des générations. (remarquons en passant que le changement de position de crâne au cours des générations n'est pas seulement un phénomène mécanique, mais bien sous-tendu par des changements anatomiques, et donc génétiques...).  [...]

Notion d'évolution...

Pour les divergences, c'est l'inverse. on aura une similarité de protéine montrant une origine commune. Et si la protéine est impliquée dans cette divergence (cad a subit des pressions de sélection différentes) les parties importantes des protéines (sites actifs pour les enzymes.  [...] La convergence évolutive est observée lorsque sous des pressions de sélection similaires, les réponses évolutives observées chez différentes espèces sont similaires (cf. les convergences observées pour l'adaptation au vol, ou celles pour la nage...).  [...]

[Evolution] L'espèce humaine est- elle adaptée aux conditions de la vie moderne ?

A l'inverse un enfant natif américain élevé en plein New York, dans une famille on ne peut plus américaine, (éducation américaine, études, culture...) n'a pas moins de chances de subir des pressions de sélection et des chances diminuées de perpétrer ses  [...] dans un pays qui n'est pas en guerre (à moins qu'on inclus la guerre comme faisant parti des conditions de vie moderne mais a mon avis on parle confort et technologie du quotidien dans conditions de vie moderne ), il n'aura pas moins de chances de se reproduire, (parce que il n'y a pas que 1 réfugié par pays, donc il y a forcement une possibilité de regroupement avec des pairs, mais aussi parce que la majorité des gens se fichent de l'origine de la personne lorsqu'ils choisissent un partenaire, la personnalité (qui vient principalement de la culture de la personne bien que je ne néglige pas l'aspect hereditaire dans certains comportements, l'environnement à tout de même un rôle majeur) est majoritaire (à l'exception d'une certaine forme de racisme ou des individus ne veulent des partenaires que s'ils ont la même origine ou religion), il n'y a donc pas de pression de selection sur ses gènes, seulement des impacts sociétaux et politiques sur son lieu de naissance/education...).  [...]

Quel est l'intérêt biologique de la mort ?

Haldane mis l'accent sur le fait que l'âge moyen de l'apparition des symptômes se situe autour de 35.5ans. Il n'y avait aucun avantage sélectif à une apparition des symptômes plus tardive car nos ancêtres atteignaient rarement l'âge de 40ans. L'intuition d'Haldane était que la sénescence serait modelée par un déclin des pressions évolutives en fin de vie.  [...] Réciproquement, l'emprise de la sélection sur les gènes dont l'expression se manifeste après la propagation des gènes par la reproduction sera limitée. Le raisonnement évolutif d'Hamilton permet de comprendre que la sénescence n'est pas le reflet d'une inévitable accumulation de dommages, mais bien le fruit d'un relâchement des pressions de sélection en fin de vie, laissant des gènes à effet délétère pour l'organisme s'exprimer car leur impact négatif sur la valeur sélective s'en retrouve réduit.  [...]

[Evolution] Evolution humaine, nouvelle génération, homo sapiens évolué ?

En outre, les pressions de sélection changent en fonction de l'environnement, et il n'est pas possible de prédire comment va évoluer un environnement à long terme, ce qui rend difficile toute prédiction sur la sélection naturelle.  [...] Et comme il n'y a pas de pression les caractères ne vont pas être sélectionnées spécifiquement. Si on reprend l'exemple des doigts, on pourrait imaginer une régression lente si il y avait pression de sélection (ce qu'il n'y a pas vraiment) ou alors une mutation isolée mais la transmission de cette mutations sera extrêmement lente.  [...]

[évolution] niveau de sélection

Richard Dawkins a longtemps bataillé (notamment avec son livre le gène égoïste pour dire que le niveau de sélection était le gène, puisque c'est le support de l'hérédité (enfin le principal), et que c'est lui qui évolue. D'autres chercheurs célèbres, comme Ernst Mayr, insistaient sur le fait que c'est l'organisme, l'individu, qui subit surtout les pressions de sélection.  [...] Donc on peut dire que les pressions de sélection peuvent s'effectuer à plusieurs niveaux, organisme, groupe etc, mais que c'est le gène qui correspond au niveau ultime de sélection, et donc les organismes sont sélectionés d'après les gènes qui les composent.  [...]

[évolution] Homo futurus

Ca m'étonnerait beaucoup que la survie dépende uniquement de la taille dans ces environnements. En tout cas, le paramètre taille n'est pas, je pense, celui où il y a le plus de pression de sélection.  [...] Dis toi que ça fait quoi, allez 3000 ans que nous maitrisons notre environnement. Notre espece a 200 000 ans, et resultent de plusieurs millions d'année d'évolution. En admettant que nous sommes quasi identiques génétiquement à nos ancetres d'il y a 3000 ans, les pressions naturelles qui ont sélectionnés tels ou tels genes font que ces gènes sont toujours les meme actuellement.  [...]

Un virus est-il vivant ?

Justement si le virus subit les pressions de la sélection, ne pourrait-il pas s'agir là d'un critère permettant de tracer une limite entre le vivant et l'inerte.  [...] On tranchera si un jour où montre que les virus partagent au moins pour certains d'entre eux un ancetre commun avec les cellules. Si les virus sont des cellules hyper-divergentes, ou issus de proto-cellule, il n'y a pas de raisons de les considérer différement des cellules au seins du monde vivant.  [...]