• Santé - Pressions, Hémoglobine, Globules rouges

[Biologie Cellulaire] Biologie et respiration

Maintenant l'enjeu de votre problème est de réussir à faire communiquer les deux notions. Les êtres vivants absorbent de l'O2 et rejettent du CO2. Il y a un aspect mécanique faire rentrer l'O2 et sortir le C02. Le réservoir est constitué par les poumons, dont on mobilise le volume.   [...] Votre premier point est de traiter cet aspect mécanique. Ensuite, une il y a un aspect d'échange gazeux l'O2 des poumons remplace dans le sang le CO2 (pour rester avec les termes utilisés, c'est en fait un peu plus compliqué que cela). Ceci fait appel à des notions de pressions et d'affinité des composés pour l'hémoglobine contenue dans les globules rouges.  [...]

transport O2

Bonjour, je ne peux répondre qu'à la question 1). Hb se trouve dans le cytoplasme, qui en est saturé. Je tiens également à préciser que les globules rouges n'ont pas de noyau. Juste au cas où.  [...] L'hémoglobine, transporteur passif, n'est là que pour augmenter virtuellement la lacune de transport en fonction de la pression partielle en O 2 /CO 2. Ca ne signifie pas qu'on aura plus de gaz dissout, mais le gaz lié aux hème peut remplacer les molécules consommées, par simple jeu des pressions partielles.  [...]

Pression osmotique et membrane cellulaire.

Les pressions osmotiques peuvent avoir des valeurs considérables. Pourtant on observe que dans de l'eau de pluie recueillie sur une surface plastique il peut y avoir des algues qui se développent. On observe aussi que des formes de vies (algues rouges) existent dans des saumures.  [...] Comment des formes de vie peuvent-elles exister dans de la saumure sans que l'intérieur de la cellule ne soit asséché par osmose.   [...]

[Biologie Cellulaire] Des gaz dans la lymphe?!

Il faut savoir que les molécules de O 2 et CO 2 fixées pas une hémoglobine ne sont plus dissoutes (elles sont fixées), du coup c'est comme si on retirait artificiellement ces gaz de l'eau du sang, et par pression partielle les molécules de gaz dissoutes présentes dans d'autres compartiments vont affluer (question d'équilibre des pressions partielles - c'est un peu comme l'osmolarité).  [...] Merci pour l'explication claire. C'est donc bien par transport passif par diffusion que ces échanges s'effectuent. Par contre es-tu sûr que l'hémoglobine fixe aussi le CO2.  [...]

Quotient respiratoire

Et si, nous sommes bien loin d'absorber la totalité de l'O2 inspiré. A peine plus ou moins 20%, les 80% restants sont expirés. L'absorption se passent dans les premières secondes de l'inspiration puis les échanges s'arrêtent (voir à ce sujet les notions de pression partielle et la loi des gaz).  [...] L'oxygène se combine à l'hémoglobine et se dissous dans le sang suivant les pressions puis est relâchée au niveau organique/artériole suivant le procédé inverse, c'est tout (il n'y a pas zéro oxygène veineux et le plein d'oxygène artériel suivant un mécanisme d'accumulation automatique sans fin mais il y a presque plein d'oxygène dans le sang artériel et pas vide dans le sang veineux suivant un certain nombre de facteurs - ici, c'est sa pression partielle qui nous intéresse).  [...]

[Evolution] [évolution] L'évolution implique-t-elle forcément l'intelligence? - Page 3

Ensuite je ne dis pas que ces pressions contrecarrent l'évolution, je dis exactement le contraire...relis mon post. Je dis qu'elles en sont l'architecte elles aussi. Bref, tu me fais la même critique que Skoll, alors que j'ai dit le contraire. A savoir que les pressions physiques n'expliquent pas à elles-seules l'évolution (mon argument qui ne se voulait qu'un exemple en ce sens que je sais que physique, physiologie, génétique etc.  [...] L'ensemble de ces pressions peut en partie être architecte des organismes qui ont été sélectionnés (voire les remarquables convergences morphologiques chez des plantes et animaux de familles fort différentes, vivant sur des continents différents, mais soumis à des pressions du milieu (extérieures surtout) très semblables). D'où mon partiellement prévisible.  [...]

[Physiologie] Variations de pressions lors de la respiration (graphique à comprendre)

Je me rends compte que mon graphique peut être interprété de plusieurs façons. En ordonnée il est précisé qu'on place une variation de pressions, peut-être que cela ne se réfère pas aux formules de variations avec les trans mais simplement à la variation de la pression seule (pleurale en vert et alvéolaire en rouge).  [...] En fin de mouvement respiratoire, tu as la gueule ouverte (pardon, la glotte ouverte) et les pressions intérieures et extérieures s'équilibrent (sont égales).  [...]

[Evolution] Poule ou l'oeuf ... - Page 2

4-la perle pour moi c'est quand tu dis que suite à la chute du météore au Mexique sonnant le glas de 14% des espèces de la limite K-T, les espèces n'étaient plus adaptés et que les pressions de sélection ont changé trop vite. Quel heureux pléonasme pour décrire une catastrophe soudaine, mondiale.  [...] Mais même si les changements environnementaux sont toujours imprévisibles (par contre ils peuvent être tout à fait biologiques, comme l'apparition d'une nouvelle maladie), il n'empêche qu'en eux même ils ne jouent un rôle dans l'évolution que par la modification des pressions de sélection sur les espèces.  [...]

-Pneumothorax-

Quand l'air passe des voies aériennes à la cavité pleurale, on obtient un pneumothorax et ce pneumothorax est non compressif tant que les pressions (intrapleurales et aérienne) restent équilibrées.  [...] Ok d'accord je vois, merci, du coup le deuxième trou permet d'équilibrer les pressions. Il se fait de l'autre coté du coté du poumon non touché.  [...]

[Evolution] Evolution de l'homme :)

à mon avis, on peut considérer qu'une partie des pressions de sélection sont dorénavant maitrisé (ce qui ne se signifie pas que nous contrôlons la façon dont elles agissent sur notre évolution). Par contre, j'aurai tendance à dire que nous avons perdu notre capacité à nous adapter passivement (typiquement, via des mutations génétiques) avec la maitrise de l'outil, l'intelliegence manuelle et la conscience.  [...] Dans le cas humain, il suffit de faire des statistiques sur des expressions phénotypique de certains gènes pour voir des modifications statistiquement siginificatives. Les proportions des haplotypes mitochondriaux par exemple changent par le simple effet de la croissance démographique différentielle.  [...]