• Santé - Pression, Alvéolaire, Oxygène

[Physiologie] valeur de la pression alvéolaire

C'est comment qu'on calcule la valeur de la pression alvéolaire quand on ventile 100% d'oxygène pure.  [...]

[Physiologie] Variations de pressions lors de la respiration (graphique à comprendre)

En fait j'utilise la formule de variation de pression variation de pression = pression atmosphérique (constante elle) - pression alvéolaire. Or la courbe rouge correspond à cette formule, donc quand la courbe passe par 0 ça veut dire que la variation de pression est nulle, donc patmosphérique = pression alvéolaire.  [...] Pas un synonyme parce que les pressions trans quelque chose sont les pressions du quelque chose auquel on enlève la pression alvéolaire mais c'est une façon de visualiser leurs différences par rapport à une pression fixe qui se retrouve dans toutes les cavités au contact, bouche ouverte et au repos.  [...]

physiologie respiratoire

l'oxygène passe des alvéoles vers le sang capillaire selon un gradient du pression, la pression Alvéolaire d'o2 = 100mmhg et au niveau du sang veineux = 40 mmhg donc l oxygène passe selon ce gradient pour atteindre 100 mmhg donc le sang devient artérielle.  [...] Le sang veineux est différent. il a été appauvri en dioxygène (P O 2 = 40 mm Hg), et les hémoglobines transportent également leur part en protons et dioxyde de carbone. En arrivant dans l'alvéole, la P O 2 se rééquilibre, du même coup des molécules de dioxygène se lient aux hèmes, ce qui relarguent protons et dioxyde de carbone, le pH permet alors de fixer plus de molécules de dioxygène sur les hèmes, etc, jusqu'à saturation des hèmes, après quoi la pression gazeuse partielle en dioxygène dissout termine de s'équilibrer avec la pression partielle alvéolaire.  [...]

Pression alvéolaire = 760mmHg ou 100mmHg ?

J'ai vu que la pression alvéolaire en inspiration diminuait pour passer sous les 760mmHg de la pression atmosphérique et permettre l'inspiration. Donc la pression alvéolaire tourne autour de 760mmHg.  [...] Mais j'ai une petite idée. je pense que 760mmHg c'est la pression alvéolaire totale (en comptant tous les gaz) alors que la pression partielle alvéolaire en O2 c'est juste l'O2.  [...]

Pression pleurale diminue avec l'augmentation du volume du système respiratoire?

Je ne comprends pas pourquoi la pression pleural devient plus négative lorsque le volume du système respiratoire est plus important Et je voulais savoir aussi si le volume d'équilibre du système respiratoire était à la Patm. De plus, la pression alvéolaire ne serait pas égale à 0 si la bouche était fermée.  [...] Si on inspire (à partir de l'apnée et il n'y a donc plus d'apnée), il y a dépression pour faire rentrer l'air et la pression pleura le va varier dans le même sens que la pression alvéolaire.  [...]

[Physiologie] cycle ventilatoire

pourquoi une contraction des muscles entraîne une pression alvéolaire négative en début d'inspiration de même je ne comprends pas pourquoi la pression pleurale devient négative.s.  [...] Je ne suis pas totalement sur de moi mais je pense que lorsque les muscles se contractent (c'est ce qui se passe lors de la phase d'inspiration qui est active), il y a une augmentation de volume de la cage thoracique et donc par extension des alvéoles, il y a donc bel et bien une dépression (= pression alvéolaire négative) ce qui permait à l'air de rentrer.  [...]

Mécanique pulmonaire et pression élastique

J'ai vraiment du mal a comprendre la logique de la pression transmurale. Lors d'une expiration forcée il est dit que la pression dans l'alvéole est égale à la pression intrapleurale + La pression élastique et c'est cette pression élastique qui permet de garder une pression alvéolaire supérieure à cellule de l'espace pleurale et éviter le collapsus (pression transmurale positive).  [...] Ce que je ne comprends pas. la pression élastique est dirigée vers l'intérieur de l'alvéole et intuitivement je pense qu'elle participe donc a sa compression (donc au collapsus) hors il est dit qu'elle empêche le collapsus, quelqu'un peux m'expliquer.  [...]

L'étonnante adaptation des alpinistes à la très haute altitude

Arrivés à 8.400 mètres, les chercheurs ont volontairement enlevé leurs masques à oxygène et respiré l' air raréfié ambiant durant 20 minutes, d'une température de -25°C. A cette altitude, la pression atmosphérique n'est plus que de 253 mm de mercure (mm Hg), au lieu de 760 mm au niveau de la mer.  [...] Comparativement à l'altitude de 7.100 mètres, la concentration en oxygène s'était réduite de 26% (145,8 ml/litre contre 197,1 ml/litre), tandis que la différence entre les niveaux d'oxygène dissous alvéolaire et artériel était évaluée à 5,4 mm Hg en moyenne.  [...]

pression pleurale , physiologie respiratoire

je cherche une définition précise de la pression pleurale (est ce que c'est la pression appliquée par le poumon sur la plèvre, par la cage thoracique ou c'es la pression appliquée par le liquide pleurale ) et ce qu'elle tend à accoler les deux feuillets de la plèvre ou c'est l'inverse.  [...] Au cours de l'inspiration, le diaphragme se contracte et s'abaisse, ce qui augmente le diamètre vertical de la cage thoracique provoquant une expansion du volume pulmonaire ce qui abaisse la pression Alvéolaire ( pression très négative car on a un grand volume pour une petite quantité d'air ) et fait donc appel à l'entrée de l'air pour l'égalisation des pressions.  [...]

polyglobulie et surrénale

Bonsoir, j' ai lu que lors d'une bronchite chronique, ilya une polyglobulie par stimulation de la surrénale, je ne comprends pas le rapport entre bronchite chronique et polyglobulie et aussi entre la surrénale et la polyglobulie. d'autre part, je veux savoir pourquoi l'hyperleucocytose est normale chez le tabagique.   [...] C'est une insufisance respiratoire (hypoventilation alvéolaire, hypoxémie), donc moins d'oxygène et plus de CO2 et CO (qui piège une partie de l'hémoglobine circulante) et une diminution du nombre des capillaires fonctionnels, la polyglobulie suit.  [...]