• Santé - Potentiel, Membrane, ATP

Demi-vie des mitochondries musculaires

la fusion augmente si les mitochondries sont très mobiles. La fusion est associée à une augmentation du potentiel de membrane mitochondrial, de la consommation d'oxygène et de la production d'ATP.  [...] la fission augmente si les mitochondries sont très longues. La fission est associé à une diminution du potentiel de membrane mitochondrial, de la consommation d'oxygène, et de la production d'ATP.  [...]

[Microbiologie] Bactéries pourpres phototrophes

La bactérie ne peut effectuer qu'une phosphorylation cyclique. les électrons d'UQH2 retournent au centre réactionnel en passant par un complexe bc1 avec transfert de H+ à l'extérieure de la membrane plasmique. la différence de potentiel électrochimique de H+ est le moteur de la synthèse d ATP.  [...] Les électrons nécessaires aux biosynthèses ne proviennent pas du photosystème parce que l'ubiquinol n'est pas assez réducteur pour réduire le NADP+.la bactérie utilise l'énergie de la différence de potentiel électrochimique de H+ généré par photophosphorylation cyclique pour réduire le NADP+ par une NADPH.  [...]

membrane

Si quelqu'un peut m'éclairer. J'ai du mal a comprendre pour quoi la pompe Na+/K+ garde toujours une difference de potentiel entre les faces de la membrane a quoi sert le désordre pour quoi gaspiller de l'ATP, et puis quand on dit le milieu extra cellulaire est chargé positivement et le milieu intracellulaire negativement sa correspond a quoi.  [...] 1- Cette différence de potentiel générée par les pompes Na+/k+ à la surface des membranes est importante car lors d'une stimulation, c'est cette différence de potentiel qui permet le phénomène de dépolarisation lequel se transmet de cellule en cellule (onde de dépolarisation) pour permettre la transmission du signal.  [...]

[Divers] Potentiel de Repos

Cependant, la membrane étant plus perméable aux ions K+, il va se produire une différence de potentiel (positive du côté extra-cellulaire et négative du côté intra-cellulaire).  [...] C'est la qu'intervient la pome Na/K Atpase qui va empecher cet equilibre, annuler ces flux et qui est donc responsable de la difference de potentiel membranaire mais aussi la valeur plutôt constant qu'elle prend.  [...]

[Biologie Cellulaire] Pompe sodium potissium et canal ionique à potassium

Et bien la pompe Na+/K+ (son nom exact étant la Na+/K+-ATP-ase) permet un transport antiport. quand 3 Na+ sont éjectés de l'intérieur vers l'extérieur par la pome, 2 K+ passent en même temps pour aller à l'intérieur de la cellule. Le principal intérêt c'est dans les potentiels membranaires, la conduction nerveuse, etc.  [...] En gros régulation des concentrations de Na+/K+ IN et OUT pour entretenir un potentiel membrane électrochimique selon le besoin, intervenant dans un tas de situations physiologiques. Et enfin, c'est un transport actif, nécessitant de l'ATP car intervenant contre les gradients de concentrations de part et d'autre de la membrane.  [...]

[Biologie Cellulaire] Pompe à proton

Attention, je ne parle pas de l'ATPase/ATPsyntéthase des mitochondries, qui fonctionne sur ou créé au besoin un gradient électrochimique (le gradient chimique proprement dit ne représente que 20% de l'énergie récupérée sous forme d'ATP) entre les deux faces de la membrane, ce qui fonctionne comme un condensateur électrique (potentiel transmembranaire. 2.3V).  [...] Dans la mitochondrie il y a création d'un potentiel transmembranaire, l'électroneutralité n'est pas respectée sur les deux faces de la membrane qui est imperméable aux H+. c'est un condensateur électrique. Mais on n'est pas du tout dans une solution. on a deux solutions séparées par une barrière imperméable.  [...]

[Physiologie] Potentiel de repos - Page 2

Cependant pour Gast En fait, je ne sais plus si ma mémoire est juste, mais n`est-il pas que les pompes Na/K sont les principales responsable du potentiel membrannaire au repos. Elles consomment pour plus de 20% en ATP totale après tout, non.  [...] Et pour compliquer un peu le sujet il faut savoir qu'à l'intérieur de la cellule certains organites, comme la mitochondrie ou des vésicules, possèdent aussi un potentiel membranaire.  [...]

[Physiologie] Propriétés électriques des membranes

Le potentiel membranaire ne vient pas d'une différence de ce charges (Principe d'electroneutralité) mais vient de de la diffusion des espèces ioniques, del'équation de Nernst. Soit c'était un piège soit vous n'avez pas fait attention.  [...] vous oubliez le potentiel de Donnan (Réf. http.//en.wikipedia.org/wiki/Gibbs-Donnan_effect ) et la pompe ATPase NA/K responsable de 10% du potentiel membranaire.. Référence. http.//en.wikipedia.org/wiki/Sodium_pump.  [...]

[Biologie Cellulaire] Potentiel de membrane : diffusion et électro-diffusion

l'explication que je vous ai donné est plus loin dans le modèle et faitl'intégration de l'ensemble des ions qui exercent une influence sur la membrane et tendent à vouloir imposer leur potentiel d'équilibre. Le potentiel membranaire résulte de l'influence de ces ions et va donc dépendre de la perméabilité qu'elle impose au mouvement de ces ions.  [...] En ce qui concerne les équations, je vous en ai déjà donné deux. l'équation de Nernst et l'équation de Goldman-Hogdkin-Katz. Je ne vais pas aller plus loin puisque vous restez toujours coincé à l'équation de Nernst, qui, comme je le répète, ne permet pas d'estimer la valeur du potentiel de membrane mais de se faire une idée de l'influence d'une seule espèce ionique sur un système membranaire qui serait semi-perméable à l'ion, et ne peut servir que de base pour comprendre l'influence de cette espèce sur le potentiel membranaire.  [...]

hypoxie hypoxémie et déces

Or me semble que, et apres recherche que l'acide lactique est reconvertie en acide pyruvique et cela reintegre le cycle de krebs pour fabriquer le glucose-6. donc pourquoi il est toxique... C'est tu a cause de la libération de hydrogène qui cause une acidose.   [...] La consommation d'ATP joue bien sûr un rôle, surtout si la production d'ATP s'effondre. Certains systèmes comme la pome K + /Na + ne seront plus opérationnels, causant des troubles lors du retour au potentiel de repos (notamment neurones, cardiomyocytes, etc).  [...]