• Santé - Populations, Espèce, Isolement

Définition | Allopatrie | Futura Santé

L'allopatrie est l'isolement géographique de deux populations d'une même espèce. Cet isolement géographique se traduit par un isolement reproductif.  [...] Par conséquent, il n'existe plus de flux génétiques entre les deux populations allopatriques et chacune peut évoluer de son côté.  [...]

mon grand-père est trop fort pour moi

4)une sous espece est formée d'une population qui par isolement (géographique ou autre) a perdu un certain nombre d'allèles mais reste succeptible d'échanger du materiel génétique avec d autres populations de la meme espece si on leve les barrieres.  [...] C'est une conséquence des principes de Darwin. si deux populations d'une même espèce subissent un isolement géographique suffisant (typiquement, une migration), sous l'effet de la pression de sélection de l'environnement, les espèces évoluent de façon distincte, dans l'absolu jusqu'à ne plus pouvoir s'interféconder (dogme de la définition d'espèce).  [...]

Scepticisme et théorie de l'Evolution - Page 5

Ce qui, pour moi, pose problème c'est le fait que malgré les temps géologiques et les mutations, les clades n'engendrent plus de nouveaux clades. Un clade, au cours de son histoire évolutive, engendre uniquement deux nouveaux clades et une seule fois. On ne sort du clade que chez deux sous-populations et une seuel fois.  [...] Pour former une nouvelle espèce, il faut qu'il y est spéciation sympatrique (jamais observée en ma connaissance) ou allopatrique. Allopatrique veut dire qu'il y est un isolement reproducteur physique et géographique entre 2 populations de la même espèce.  [...]

[Evolution] Ambiguité du terme espèce et mécanisme responsable de son apparition/disparition

L'isolement géographique de plusieurs populations d'une même espèce peut également les amener à développer chacune des allèles exclusifs, qui à terme peuvent aboutir à l'apparition de nouvelles espèce.  [...] le chien et le loup) isolées peuvent donner à terme de nouvelles sous-espèces voire des espèces distinctes. Il y a aussi les changements environnementaux drastiques survenant pour une à plusieurs sous-populations, auquel cas il s'agira de sélection darwinienne.  [...]

[Evolution] DAC homme/chimpanzé

Est-ce qu'une barrière géographique par exemple aurait séparé la population de ce dernier ancêtre Et par conséquent, ces deux populations évoluant différemment, donnent naissance à deux lignées différentes (lignée humaine et lignée des chimpanzés).  [...] La grande majorité des spéciations 'création d'une espèce) arrivent car une partie de la population se retrouve isolée de l'autre. Les deux populations peuvent diverger (ou pas.). Mais si l'isolement reproducteur commence à devenir très fort, et qu'une barrière à la reproduction arrive, alors on parle de l'apparition d'une nouvelle espèce.  [...]

Evolution

Tant que la pression selective reste constante sur l'espece celle-ci qui y est adaptée n'a aucune raison de subire de grandes variation morphologique(exepté qq variations dues aux différentes populations(comme chez l'homme actuel)).La période de stase serai selon cette idée ponctuée par des temps très courts d'èvolution de l'èspece(du à l'isolement par ex ).  [...] ...Normale qu'elle bougent meme les individus les plus résistant preferent des conditions optimales...Maintenant quand tu a des conditions exeptionnelles(isolé sur une ile par ex...) la population va se différentier tres rapidement a cause de la selection naturelle qui ne laisse en vie que les plus résistants...Mais il 'y a aucune conscience la dedant.  [...]

processus evolutif interne aux especes ? - Page 2

Si un des systèmes est mauvais, le vol de l'oiseau tel que nous le connaissons est impossible, ou alors du genre *boiteux* et en tout cas incompatible avec une survie de l'espèce sur plusieurs générations...Qu'un système si complexe et spécialisé d'adaptations corrélées ait pu se mettre en place graduellement, en passant par une série d'intermédiaires parfaitement fonctionnel, est pour le moins douteux.  [...] La fin de l'isolement entre populations de la même espèce pouvant produire des croisements à caractères très typés, reconnaissable donc au niveau fossille (évidement on n'a pas souvent de l'ADN...) et éventuellement incompatible en terme d'interfécondité avec les souches sauvages.  [...]

[systematique][evolution] Races - Page 6

Selon A. Langaney, les multiples expériences de transplantation qui ont été faites empiriquement (sic) prouvent que les différenciations sociales de l'espèce humaine ne relèvent en rien de différences génétiques entre les populations. Si l'on prend isolément un individu quelconque, il est évident, en effet, qu'il hérite d'un patrimoine culturel sur lequel il a peu de prise.  [...] Les biologistes des populations soit parlent de populations quand ils n'ont pas d'indication des flux de gènes entre zones géographiques, soit testent sérieusement la quantité de transferts de gènes et ne considèrent qu'on a affaire à des sos-espèces que si ça semble cohérent avec les données.  [...]

[définition] Votre définition de l'espèce ?

Dans le cas de la spéciation sympatrique, l'isolement entre les deux populations est écologique. Par exemple, une population d'un insecte va se spécialiser sur un type de fruit particulier... alors que le reste de l'espèce vit sur un autre, dans la meme région.  [...] Et même chez les eucaryotes supérieurs (ouh le vilain terme conoté que voilà ) l'isolement reproductif est loin d'être satisfaisant... en raison des cytotypes p.ex. (cochon, souris...) ou encore de la notion de potentiellement interfécond (= nécessité de réaliser des millions de croisements pendant des années pour statuer sur le statut d'espèce d'une petite population de palourdes.  [...]

[Zoologie] Sous-espèce/Variété/Forme

le terme sous-espèce désigne une population que l'on peut reconnaître des autres grâce à quelques caractères phénotypiques, et qui montre un isolement reproducteur même partiel avec les autres (en théorie). Quand il y a un troisième nom, ça doit désigner la sous-espèce.  [...] Ces termes sont flous, et leur usage est, à part pour la sous-espèce, arbitraire (la seule chose qui ait vraiment un sens biologique, c'est de savoir si il y a un isolement reproducteur entre une population et une autre). On devrait leur préférer le terme de population, qui est plus large, et qui sous-entend que l'on définit quelque chose selon des critères qui ne sont pas fixes (pour une même espèce, on peut définir différemment plusieurs populations).  [...]