• Santé - Phénomènes, Air chaud, Virus

Un point sur le Syndrome Respiratoire Aigu Sévère (SRAS)

L'équipe de M. WANG Fusheng de l'Institute of Transmitted Diseases de l'hôpital militaire 302 de Pekin a découvert 110 mutations du gène des glycoprotéines S (Spike) du virus du SRAS. Elle a aussi mis en évidence que la fréquence de mutation du SRAS était moins élevée que celui de l'Hépatite C et du VIH, qui sont aussi des virus à ARN.  [...] Par ailleurs, l'Université de Hong Kong vient de prouver que la transmission du SRAS par voie aérienne était indéniable. L'équipe du Docteur YU a démontré que les personnes situées dans les étages supérieurs de la résidence Hong-Kongaise Amoy gardens, dans laquelle 99 patients avaient été contaminés, avaient été en moyenne plus touchées que ceux des étages inférieurs, ce qui s'explique par les phénomènes de convection de l' air chaud transportant le virus vers le haut.  [...]

Couverture isolante

J'aimerais revenir à la question posée initialement, en effet je voudrais connaitre les matériaux de la couverture isolante, sa composition chimiques et quels sont les éléments chimiques permettant de garder la chaleur humaine sous cette couverture à double face.   [...] Les couvertures de survie sont généralement composées d'un film polyester et d'une couche d'aluminium. Ce n'est pas une réaction chimique qui assure le maintien au chaud de la victime, mais plusieurs phénomènes physiques. D'une part la couverture a un rôle coupe-vent qui évite de perdre des calories dispersées dans les courants d'air, mais également l'aluminium a pour propriété de refléter le rayonnement infrarouge émis naturellement par le corps, ce qui produit une sensation de chaleur.  [...]

Guérir le rhume avec de l'air chaud !

J'ai trouvé ceci sur le net. On sait, grâce aux travaux sur le virus de la polio du Pr Lwoff, Nobel de médecine 1966, que c'est une excellente arme antivirus ( note. la fièvre). Le Pr Lwoff a mis au point, en 1983, une machine à guérir le rhume qui repose sur l'insufflation d'air chaud (à 43°C) et humide, dans les narines pour y bloquer la multiplication des rhinovirus.  [...] D'ou mon questionnement, serait-il avantageux, par exemple pour certains malades du sida ou d'autres affections thermosensibles, d'établir une circulation exrtacorporelle temporaire dans un circuit qui chaufferait le sang à la T° nécessaire pour détruire le virus, ensuite le système ramènerait la T° du sang traité à une normale pour le réinjecter dans l'organisme du patient, une circulation externe un peu semblable à ce qui est utilisé pour les dialyses.  [...]

Nocivité aspirateur et jeune enfant?

Quand on aspire la maison (tout les jours avec les chats), mon fils de 15 mois adore chipoter avec l'aspirateur, le suivre...il est donc tout le temps qu'on aspire derrière ou l'air chaud est chassé. Qu'est ce qui sort par là à part de l'air chaud surement des paeticules ultra fine de poussière et autre crasse.  [...] Quand on est seul et qu'on doit aspirer 70 m² c'est dur oui. Il y a une extraction d'air à l'arrière, ça souffle de l'air chaud pour refroidir je suppose. Avec les filtres...j'espère que y a pas trop de crasse qui sort de là.  [...]

[Physiologie] Respiration gaz humide

Voila je cherche à expliquer pourquoi respirer de l'air humide chaud est beaucoup plus désagréable et fatiguant que de respirer de l'air même plus chaud mais sec.  [...] La différence de densité irait plutôt dans le bon sens, l'air humide étant moins dense que l'air sec, et la différence de chaleur massique me parait faible (moins de 10% si mes calculs sont exacts).  [...]

[Biochimie] température et corps humain:

la chaleur passe alors de la peau à la fine couche de fluide et d'air qui l'entoure, jusqu'à arriver à terme d'un équilibre. Un petit vent frais aide donc à la dissipation de chaleur en brassant la couche d'air chaud qui nous entoure, maintenant alors un gradient de température.  [...] L'enthalpie de vaporisation (chaleur latente de vaporisation) associée à ce processus fait perdre de la chaleur, et les mouvements respiratoires s'assurent de la convection de l'air. Le problème pour la sudation et la respiration, c'est que cela engendre des pertes hydriques importantes, et que le phénomène est limité par l'hygrométrie.  [...]

Pourquoi a-t-on des crampes ?

Les crampes sont dûes à l'accumulation d'acide lactique dans les muscles. Mais je ne sais pas trop à quoi c'est du je pensait que c'était suite à un effort trop important mais tu me prouves le contraire car le sommeil n'est pas ce qu'il y a de plus intense physiquement.   [...] Tenir au chaud la zone douloureuse, normalement il y en a pour trois jours maxi, surtout il faut éviter les courants d'air (et comme il fait chaud, on a tendance à ouvrir les fenêtres, attention).  [...]

[Zoologie] Les animaux du désert : forme allongée et thermorégulation

Effectivement la forme sphérique est un optimum de faible rapport surface/volume, ce qui est un avantage pour produire et garder la chaleur corporelle. Luca Cavalli-Sforza nous fait d'ailleurs remarquer que les Inuits ont une morphologie tendant vers la rondicité (adaptation au milieu polaire, donc) alors que les Pygmées sont de petites tailles et fins (adaptation à la forêt équatoriale chaude et humide).  [...] En fait, les espèces animales vivant en milieux désertiques chauds ne restent pas vraiment à découvert et s'enfouissent dans le sable (ou la terre) ou vont à l'ombre des arbres pour ne pas brûler sous les rayons ardents du soleil. Le fait d'avoir une surface importante relativement à sa masse (volume), permet en outre d'évacuer la chaleur plus efficacement.  [...]

Comment maintient-on notre température en dessous température ambiante?

alors voilà, tout est là. je ne comprends pas très bien comment par temps chaud (au delà de 38°C) notre corps fait-il pour abaisser sa température..Je sais que cela se fait grâce au phénomène de transpiration, mais je n'arrive pas à trouver plus que.  [...] Merci d'avance pour toutes les petites informations nécéssaires à la compréhension de ce phénomène que vous pourrez me donner.  [...]

physiologie respiratoire

En venant au contact de la paroi, l'eau qui s'évapore conduit avec elle de la chaleur, réchauffe l'air inspiré, et est expiré également à saturation (air plus chaud, donc). L'air inspiré est assez rapidement humidifié au maximum (saturé en vapeur d'eau).  [...] ). Le risque est le suivant. si l'air inspiré est froid et n'est pas réchauffé en chemin vers les alvéoles, cet air va refroidir les voies respiratoires distales ainsi que le sang qui passe dans les capillaires pulmonaires. Il s'en suit que la fraction soluble de l'oxygène dans le sang va augmenter.  [...]