• Santé - Patients, Risque, Sida

En bref : le Truvada, ce traitement préventif du Sida, bientôt en France

La ministre de la Santé Marisol Touraine a donné son feu vert pour l'utilisation du Truvada® dès mi-décembre 2015. Cette molécule permet de prévenir le Sida chez les sujets à risque de contamination par le VIH.  [...] À compter de la mi-décembre 2015, le Truvada pourra donc être délivré aux patients séronégatifs en prévention du risque de contamination par le VIH. Cette molécule devrait être entièrement remboursée par l'Assurance maladie à la rentrée 2016.  [...]

Ces maladies qui peuvent prévenir de la présence du VIH?

Si le lien n'est évidemment pas absolu, il s'avère que les patients déclarant certaines pathologies ont davantage de risque d'avoir été infectés par le virus du Sida.  [...] .. quand elle est en moyenne de 0,1 à 0,2 % dans la population européenne. Les risques d'avoir été infecté par le virus du Sida sont donc nettement supérieurs pour les patients atteints par ces différentes pathologies.  [...]

Le VIH augmenterait les risques de fractures

Le virus du Sida augmente les risques de fracture chez les patients séropositifs, et le risque serait d'autant plus élevé que le taux de lymphocytes CD4 est bas.  [...] Selon un travail américain, l'infection à VIH provoquerait une augmentation de 200 % à plus de 360 % du risque de fracture par rapport à la population générale d'âge comparable. Il semblerait également selon l'auteur, que l'évolution du taux de lymphocytes CD4 chez les patients, soit corrélée à celle du niveau de risque.  [...]

prise de sang et gants souillés

Il n'est pas normal que l'infirmière ait gardé des gants visiblement souillés. D'autant plus qu'elle doit changer de gants pour chaque soin et pour chaque patient. C'était des tâches de quoi de sang Dans tous les cas, difficile d'évaluer les risques.  [...] Franchement, il n'y aucun risque dans votre cas. Déjà, beaucoup de virus meurent au contact de l'air rapidement (notamment le virus du SIDA). Vous ne courrez vraisemblablement aucun risque. Il est clair que ce n'est pas normal de garder les gants entre chaque patient, c'est un fait.  [...]

Les patients bien traités contre le VIH ne meurent plus du Sida

Le VIH infecte plus de 33 millions de personnes à travers le monde, principalement en Afrique subsaharienne. Si l'on vient de montrer que les risques de mortalité des patients séropositifs efficacement traités sont équivalents au reste de la population, la plupart des malades n'ont pas accès aux antirétroviraux, surtout dans les régions où l'incidence est la plus forte.  [...] Mais ces chiffres dépendent de l' efficacité des antirétroviraux. Pour les patients présentant le moins de CD4+ (entre 350 et 499 cellules/µl), les risques de mortalité sont 77 % plus élevés que pour le reste de la population. En revanche, au-delà de 500 lymphocytes/µl avec une virémie indétectable, ce risque devient le même que pour la population générale.  [...]

le sida à l'air libre

Six mois après un rapport unique à risque est la durée à partir de laquelle,si la détection du virus du SIDA n' a pas eu lieu avant,on estime que le patient est sain.  [...] De plus, un test fait le lendemain d'un rapport à risque sert uniquement à détecter si le patient n'était pas déjà porteur du virus avant ce rapport à risque.  [...]

Définition | Leishmaniose viscérale | Futura Santé

La leishmaniose viscérale est une forme de leishmaniose rare chez l'humain, elle concerne surtout des personnes aux défenses immunitaires amoindries. Selon l' OMS, le risque de développer la leishmaniose viscérale est jusqu'à 2.320 fois plus élevé lorsqu'un patient est infecté par le VIH, le virus du Sida.  [...] On traite la leishmaniose viscérale à l'aide de plusieurs médicaments. Les plus courants restent les dérivés de l' antimoine, mais ils pourraient être dépassés par un principe actif récent. la miltéfosine, dont l'efficacité serait supérieure.   [...]

le sida sait il compter ?

Tu trouveras facilement les statistiques sur le SIDA en cherchant sur le net. Ce que j'ai vu en général c'était des statistiques sur le mode de transmission présumé des malades atteints, donc selon leurs dires. Il est évidemment impossible de dire le risque que tu cours dans un cas concret.  [...] Autant il ne faut pas appliquer un raisonnement déterministe dans un cadre statistique. Je n'ai que 0,0005% de risque d'attraper le SIDA en pratiquant la fellation, c'est jouable., autant il ne faut pas faire le contraire et balancer un échantillon de personnes sur un mur pour étudier la probabilité qu'elles le traversent en le laissant intact.  [...]

Transfusion, hémophilie et affaire du sang contaminé | Dossier

Pour traiter leur maladie, les hémophiles reçoivent des produits sanguins concentrés provenant d'un grand nombre de donneurs de sang. Ces produits doivent être chauffés pour éviter la transmission du virus du Sida. Des patients hémophiles ont été contaminés entre le 1 er mai 1985, date à laquelle des produits sanguins chauffés étaient disponibles, et le 31 décembre de la même année.  [...] Le traitement de l' hémophilie consiste à injecter des produits sanguins qui servent à rétablir une coagulation normale du sang. Ces molécules peuvent provenir de sang humain ou être produites par génie génétique. on parle alors de molécules recombinantes.   [...]

VIH explication mode de contamination

En ce qui concerne le risque, celui-ci est estimé par rapport à ce qui est déclaré par les patients au cours des enquêtes lors de certaines contaminations et comme on ne connait pas les circonstances physiologiques et anatomiques exactes qui théoriquement permettent ou pas l'infection, le risque n'est qu'à peu près défini individuellement même si globalement, dans le cas général (statistique), on en a une bonne idée (on ne sait pas pourquoi ou qui va se faire contaminer dans ces conditions et pas un autre).  [...] Théoriquement, on ne sait pas vraiment pourquoi certains virus sont, à ce point, plus ou moins contaminants que d'autres et on ne sait pas déterminer exactement les circonstances qui vont être plus risquées. on le remarque simplement indirectement. Le fait est qu'on ignore quelle charge virale va être contaminante et dans quelles conditions (âge, antécédents médicaux, fatigue, lésions, maladie ou infection associée et stade d'évolution, etc.) suivant les tissus considérés.  [...]