• Santé - Oestrogènes, Hormones, Rôle, Femmes

Pourquoi les femmes vivent-elles plus longtemps que les hommes ?

Malgré des inégalités sociales en leur défaveur, les femmes vivent plus longtemps que les hommes. Une question d'hormones mais aussi de comportement en matière de santé.  [...] Les femmes ont des avantages biologiques liés à leurs hormones. Ainsi, les oestrogènes joueraient un rôle protecteur contre les maladies cardiovasculaires. Les femmes auraient aussi un meilleur système immunitaire que les hommes, qui sont plus touchés par les virus.  [...]

Définition | Ostéoporose | Futura Santé

Dans l'os, des cellules jouent un rôle antagoniste. les ostéoblastes fabriquent de l' os, tandis que les ostéoclastes détruisent de l'os. Au cours du vieillissement, il est normal de perdre de l'os, mais si les pertes d'os sont trop importantes il s'agit d'une ostéoporose.  [...] L'ostéoporose concerne plutôt des personnes âgées, des femmes après la ménopause, en raison de l'arrêt des hormones sexuelles. les hommes sont eux aussi touchés, mais environ deux à trois fois moins. Les oestrogènes et la testostérone favorisent le dépôt de matière osseuse.  [...]

Ménopause : et si les oestrogènes n'étaient pas si bons pour le coeur ?

Cette hypothèse n'a cependant pas été confirmée par les travaux récents concernant le traitement hormonal de la ménopause. L'administration d'oestrogènes ne permet pas de prévenir les maladies artérielles ischémiques chez les femmes ménopausées et pourrait même avoir un effet délétère chez les femmes plus âgées.  [...] Ces nouvelles données remettent de nouveau en cause le rôle bénéfique des oestrogènes sur le coeur et les vaisseaux. Les études à venir devront confirmer cet effet délétère et établir si ces résultats sont généralisables aux femmes ménopausées plus jeunes déclare Pierre-Yves Scarabin.  [...]

[Physiologie] Mémoire de la femme, mémoire de l'homme ??, - Page 2

Cette étude montre que les oestrogènes modifient la façon dont l'information circule dans le cerveau et Sally Shaywitz constate que les différences ressemblent à celles que l'on peut observer lorsqu'on compare des sujets jeunes à des sujets plus âgés. Voilà qui devrait encourager davantage encore les femmes qui envisagent un traitement de substitution hormonale et qui conduit aussi à s'interroger sur les effets que les oestrogènes, et peut être aussi d'autres hormones sexuelles, pourraient exercer sur le cerveau dès l'âge de la puberté.  [...] Les hormones mâles ont-elles un rôle, pour compenser l'absence d'oestrogènes, et pour ne pas que l'on ait une mémoire trop pourrie.  [...]

Définition | Pilule progestative | Futura Santé

Contrairement aux contraceptifs combinés qui sont composés de deux hormones synthétiques, les pilules progestatives ne renferment qu'une hormone. un progestatif. Celles-ci doivent être prises tous les jours de l'année, à heure fixe, sans interruption. Elles sont généralement délivrées aux femmes auxquelles la prise d' oestrogènes est contrindiquée.  [...] Les progestatifs sont généralement associés à des effets androgéniques, de type acné, irritation voire une prise de poids chez certaines femmes. Ils peuvent aussi entraîner des métrorragies, c'est-à-dire des saignements qui surviennent entre les règles, voire des menstruations irrégulières.  [...]

Les hommes transpirent-ils plus que les femmes ?

La transpiration est une réaction naturelle de l'organisme. Elle lui permet d'évacuer un excès de chaleur. Longtemps, les scientifiques ont pensé que l'homme transpirait plus que la femme. Une question d' hormones, de testostérone plus exactement, avançaient certains.  [...] En revanche, lorsqu'il est question de sudation nocturne, les femmes sont généralement plus touchées. Une question d' hormones. Ces suées interviennent à deux moments particuliers du cycle menstruel, lorsque les taux d' oestrogènes sont les plus bas. en période prémenstruelle et en période de menstruation.  [...]

Sécheresse vaginale : causes des troubles de la lubrification

À l'approche de la ménopause, la sécrétion d'oestrogènes - les hormones féminines - diminue. Comme ces hormones jouent un rôle prépondérant dans la capacité à lubrifier, ce phénomène naturel peut expliquer une certaine sécheresse vaginale.  [...] À tous les âges, la prise de médicaments peut également provoquer la chute du taux d' oestrogènes, et donc une sécheresse vaginale.  [...]

Les effets de la ménopause : ostéoporose et problèmes cardiovasculaires | Dossier

Autre complication relativement fréquente après la ménopause. l'augmentation de l' incidence des troubles cardiovasculaires. En fait, il faut plutôt voir le phénomène en sens inverse. Jusqu'à la ménopause, les femmes sont en quelque sorte protégées par leurs hormones.  [...] Outre la chute hormonale, c'est aussi une conséquence de ces différentes complications par toujours évidentes à gérer. une petite partie des femmes (10 % environ) fait une dépression aux alentours de la ménopause. Le taux des hormones ovariennes ( oestrogènes et progestérone ) étant au plus bas, la régulation cérébrale de la joie et de la profonde tristesse fonctionne mal.  [...]

[Physiologie] Hormone

Ce n'est pas parce-que ce sont des hormones sexuelles qu'elles ont un rôle uniquement au niveau des organes sexuels. L'expression des récepteurs aux oestrogènes n'est pas cloisonnée aux organes sexuels. D'autres tissus expriment les récepteurs aux oestrogènes.  [...] Je pense donc que le traitement aux oestrogènes est fait pour induire une rétrocontrole négatif sur la sécrétion des hormones hypophysaire. C'est a dire que l'imprégnation oestogénique va jouer sur le cerveau et inhiber l'axe hypotalamo-hypophyso-gonadique.  [...]

En 60 ans, la longueur des pénis a diminué de 8 millimètres

Carlo Foresta, le scientifique qui a chapeauté ce travail, pointe du doigt des changements environnementaux et sociétaux. Rappelons dans un premier temps que la longueur des os est directement liée aux hormones sexuelles, et notamment à la quantité d' oestrogènes, qui découle de la production de testostérone par les testicules.  [...] Une étude menée en Angleterre début 2011 avait montré que les femmes étaient porteuses de poitrines plus grosses. Dans ce cas, les chercheurs, dirigés par Marylin Glenville, imputaient ce phénomène à la présence dans l'environnement de polluants, tels que les perturbateurs endocriniens, qui miment dans l'organisme le rôle des oestrogènes (et qui seraient également impliqués dans certaines tumeurs mammaires ).  [...]