• Santé - Muscle, Intensité, Contraction

[Physiologie] fusion tétanique

Quand tu stimule un muscle avec un choc électrique suffisant pour avoir une réponse musculaire, tu obtient une contraction rapide et une décontraction rapide du muscle. Maintenant si tu augmente progressivement la fréquence des chocs (mais de même intensité) tu va obtenir des contraction musculaire de plus un plus rapprocher jusqu'à un moment où la décontraction n'a pu le temps d'avoir lieu avant que la nouvel contraction ne se produise.  [...] merci beaucoup mais il me reste une petite question...ici nous avons qu'un recrutement temporel des unités motrices, le recrutement spatial ne se fait il que lors de l'augmentation de l'intensité de stimulation.  [...]

[Evolution] Origine du neurone - Page 2

Reprenant cette expérience, sur un sujet sain cette fois, on constate que l'intensité de la force de contraction du muscle est proportionnelle à la fréquence des tops. La hauteur (le potentiel) reste pratiquement constante. quelques millivolts. La durée du top est très courte.  [...] Dernière remarque à ce sujet, ce mécanisme peut expliquer le phénomène de crampe dans un membre. à la suite d'une première forte contraction (même involontaire) le muscle se comprime tellement qu'il se met à générer ses propres impulsions, ce qui n'arrange rien du tout puisqu'il ne fait qu'amplifier le phénomène.  [...]

[Physiologie] Deux stimulations successives sur le nerf

La contraction musculaire est due au captage du calcium par la troponine C. Ce Ca2+ est libéré dans le cas des muscles striés squelettiques par le RE. Il comporte des Ca atpases SERCA (si je ne m'abuse) qui on un Vmax constante pour le repompage du calcium.  [...] Si tu répètes ces stimulations un grand nombre de fois, il va arriver un moment où le muscle sera dans un état de contraction maximal (même en continuant les contractions l'intensité de la contraction n'augmentera plus), parce que toutes les molécules de troponine auront fixé le calcium, que tous les sarcomères seront à l'état condensé.  [...]

Electrostimulation

En effet plus tu stimule un muscle plus l'intensité de la contraction est forte. Il y a différents types de muscles dans le corps humain celui que tu étudies c'est un muscle strié squelettique ou rhabdomycocyte, il dépend de la volonté donc controlé par le conscient.  [...] Oui, dernière question. Est-ce que l'électrostimulation provoquerait-elle un risque dans le corps Dans mon projet par exemple, je veux stimuler le biceps dans n'importe quelle circonstance, même quand le biceps est déjà contracté. Si le cerveau envoie un signal au motoneurone et ensuite au muscle, et si la machine envoie une intensité plus importante en même temps, est ce que cela dégraderai l'interface de communication dans le corps (motoneurone, moelle épinière).  [...]

[Physiologie] La Tension musculaire

Dans le cadre d'une contraction isométrique, une force tension constate est appliquée qui induit le raccourcissement des sarcomères et l'élongation compensatoire des éléments élastiques. résultat le muscle ne se raccourcit pas. (un exemple serait celui que vous avez donné en soutenant en supination un un poids à bout de bras.  [...] Le muscle qui se contracte exerce sur un obbjet, une force (tension) et l'objet exerce sur le muscle une force égale et de sens opposé (charge). La charge qui détermine la longueur initiale d'un muscle avant sa contraction est appelée précharge et la charge exercée sur un muscle au cours de sa contraction, postcharge.  [...]

[Physiologie] Contraction, boucle Gamma et fibres Ia, II

Une autre interrogation, pour la contraction volontaire c'est bien le motoneurone alpha qui est activé en premier, puis qui va libérer de l'acetylcholine qui eux même activeront les récepteurs nicotiniques, qui eux activeront l'entrée de Ca non.  [...] En ce qui concerne la boucle gamma si j'ai bien compris le muscle détecte un étirement donc les fibres Ia et II (si c'est une des deux préférentiellement j'aimerais savoir pourquoi ^^) activeront le neurone alpha mais pour éviter l'inhibition du muscle ensuite les fibres gamma font faire se contracter les fibres intrafusales des pôles (avec la même intensité que la contraction des fibres extrafusales par le neurone alpha) ce qui permet de maintenir la posture, c'est cela.  [...]

[Physiologie] Œsophage

Dans le muscle lisse, il n'y a pas de réticulum sarcoplasmique mais bien un simple réticulum endoplasmique lisse. En fait, le mécanisme par lequel le calcium provoque une contraction est différent dans les deux type de muscles. Dans le muscle squelettique, le calcium se lie à des complexes de troponine qui, normalement, inhibent la contraction en empêchant les interactions entre filament d'actine et de myosine au sein des sarcomères via une protéine appelée tropomyosine.  [...] Une fois le calcium dans la cellule et lié aux complexes de troponine, ces derniers lèvent l'inhibition, et la contraction peut avoir lieu. Dans le muscle lisse, c'est différent. le calcium se lie à des protéines senseurs du calcium (calmoduline), qui activent les molécules de myosine et permettent les interactions entre les deux types de filaments, provoquant une contraction musculaire.  [...]

[Physiologie] potentiel d'action et contraction du muscle lisse

Le récepteur du muscle lisse n'est pas, contrairement à celui du muscle strié, un récepteur canal (qui va ouvrir un canal ionique) mais un récepteur métabotropique. Ce qui veut dire que quand son ligand va se fixer, il va synthétiser une molécule qui va libérer du calcium depuis des réserves intracellulaires.  [...] Absolument pas. Le NO a un effet myorelaxant, il n'est pas à l'origine de la contraction du muscle lisse. C'est plutôt les catecholamines (noradrénaline) qui provoquent la contraction et leur récepteur est bien membranaire.  [...]

[Physiologie] Gradation des contractions musculaires

J'ai besoin de quelques avis pour une question portant sur la gradation physiologique des contractions musculaires. Lors d'un tp, on a stimulé (avec un logiciel) un muscle à des intensités différentes. Par exemple, pour 50, 100, 150 mv, je n'obtiens rien. A partir de 200mv, j'ai un très très légère contraction, et à partir de 250mv j'observe une contraction ect.  [...] Ma question se pose sur l'interprétation de cette courbe. En faisant des recherches, il est dit que la gradation des contractions résulte du nombre d'unités motrices mises en jeu. Je ne comprends pas comment et pourquoi,lorsqu'on augmente l'intensité de stimulation, il y a plus d'unités motrices recrutées.  [...]

[Physiologie] le reflexe myotatique inverse

Le myotatique est un réflexe de contraction du muscle lorsque qu'on l'étire. C'est un genre de compensateur. Imaginez que vous relachiez vos muscles quadriceps en position debout, ce la se traduit par un étirement du muscle. pour compenser cela et éviter la chute, il se créer un reflexe de contraction pour revenir à la normale.  [...] Le myotatique inverse est quant à lui un reflexe qui limite la contraction réflexe myotatique. Quand le muscle est trop tendu, il se créer un réflexe d'inhibition de la contraction du muscle pour éviter la crampe ou la contraction continue.  [...]