• Santé - Molécules, Muscle, Contraction

[Physiologie] Œsophage

Une fois le calcium dans la cellule et lié aux complexes de troponine, ces derniers lèvent l'inhibition, et la contraction peut avoir lieu. Dans le muscle lisse, c'est différent. le calcium se lie à des protéines senseurs du calcium (calmoduline), qui activent les molécules de myosine et permettent les interactions entre les deux types de filaments, provoquant une contraction musculaire.  [...] D'autres différences sont également importantes à noter. la contraction musculaire dans le muscle strié fait suite à une excitation membranaire (un potentiel d'action) qui déclenche la contraction par un couplage électromécanique uniquement. Les muscles squelettiques sont innervés par le système nerveux somatique, par des motoneurones alpha dont les corps cellulaires se situent dans les cornes antérieures de la moelle épinière.  [...]

synapse neuromusculaire

alors tu vois ces 2 elements ne sont pas liés il y a un espace entre les deux. ca s'appelle la FENTE SYNAPTIQUE. dans cette fente seront dévérsés des molécules de neurotransmetteur a partir de vesicules contenues dans le bouton synaptique et ces molecules transmettent le message nerveux au muscle provoquant sa contraction (synapse excitatrice) ou son relachement (inhibitrice).  [...] Un motoneurone par définition sert à la contraction, donc il ne peut pas avoir de rôle sensitif. Le corps cellulaire de ton motoneurone se trouve dans la substance grise de ta moelle épinière, je te laisse donc imaginer la longueur que peuvent avoir certaines fibres nerveuses.  [...]

[Physiologie] Deux stimulations successives sur le nerf

La contraction musculaire est due au captage du calcium par la troponine C. Ce Ca2+ est libéré dans le cas des muscles striés squelettiques par le RE. Il comporte des Ca atpases SERCA (si je ne m'abuse) qui on un Vmax constante pour le repompage du calcium.  [...] Si tu répètes ces stimulations un grand nombre de fois, il va arriver un moment où le muscle sera dans un état de contraction maximal (même en continuant les contractions l'intensité de la contraction n'augmentera plus), parce que toutes les molécules de troponine auront fixé le calcium, que tous les sarcomères seront à l'état condensé.  [...]

[Physiologie] potentiel d'action et contraction du muscle lisse

d'autre part, je me demande pourquoi l'origine du calcium nécessaire à la contraction du muscle cardiaque et du muscle lisse unitaire est d'abord extracellulaire puis à l'origine d'un relargage hors du RS.  [...] Absolument pas. Le NO a un effet myorelaxant, il n'est pas à l'origine de la contraction du muscle lisse. C'est plutôt les catecholamines (noradrénaline) qui provoquent la contraction et leur récepteur est bien membranaire.  [...]

[Physiologie] Utilisation des agonistes et antagonistes (système nerveux autonome)

Ex 1. on cherche à comprendre comment fonctionne le muscle de l'intestin, on récupère l'intestin que l'on met en culture (on élimine ainsi la composante orthosympahique car présente en dehors de l'organe considéré). Le système parasympathique peut être activé seul pour la contraction du muscle de l'intestin via le neurone intrinsèque.  [...] Pourquoi utiliser le DMPP Je précise que l'on est toujours au niveau du muscle donc peut être veut-on prouver que l'activation des récepteurs nicotiniques par le DMPP n'entraine pas de contraction du muscle. Mais pourquoi le DMPP qui est un agoniste des récepteurs nicotiniques au niveau des neurones est-il utilisé au niveau du muscle Et donc en conclusion l'atropine bloque les récepteurs muscariniques et du coup pas de contraction musculaire.  [...]

Questions de neuroanatomie, assez difficile

La contraction qui gère la posture est une contraction isométrique qui va donner un tonus au muscle. C'est l'allongement du fuseau neuromusculaire qui en est à l'origine. La boucle gamma, elle, intervient surtout dans les mouvements volontaires (là, il y a coactivation alpha-gamma).  [...] Pour la 1) j'ai eu un début de réponse, je viens de me rappeler que le réflexe myotatique est à innervation réciproque également, ça veut dire qu'il inhibe la contraction des muscles antagonistes (donc les fléchisseurs). Je ne comprends donc pas ta réponse arthur quand tu parles de contraction passive des fléchisseurs du genou ni quand tu parles d'extension du quadriceps (je croyais qu'on ne devait pas parler d'extension/flexion pour un muscle mais juste pour les articulations).  [...]

[Physiologie] La Tension musculaire

(j'ai des notions de physiologie concernant les mécanismes de contraction d'un muscle squelettique et d'histologie (sarcomères, etc...).  [...] Ainsi la tension musculaire effectuée par le muscle est le raccourcissement des fibres musculaires agissant sur les élements élastiques autour qui en réponse à ce raccourcissement vont se tendre. On peut parler de tension musculaire comme une force de contraction et la tension musculaire peut être telle que (cad tellement grande) qu'elle engendre in finé le mouvement.  [...]

[Physiologie] le reflexe myotatique inverse

Le myotatique est un réflexe de contraction du muscle lorsque qu'on l'étire. C'est un genre de compensateur. Imaginez que vous relachiez vos muscles quadriceps en position debout, ce la se traduit par un étirement du muscle. pour compenser cela et éviter la chute, il se créer un reflexe de contraction pour revenir à la normale.  [...] Le myotatique inverse est quant à lui un reflexe qui limite la contraction réflexe myotatique. Quand le muscle est trop tendu, il se créer un réflexe d'inhibition de la contraction du muscle pour éviter la crampe ou la contraction continue.  [...]

[Biologie Cellulaire] mitochondries et production d'énergie

ex contraction des muscles, mais aussi synthèse des molécules organiques etc.  [...] ou dans l'espace entre la membrane externe et la membrane interne dans mon cour la production finale d'ATP se fait à l'interieur interieur de la mitochondrie. c'est à dire pas entre les 2 membranes. qq exo en TD me disent le contraire.   [...]

[Divers] Vibrations et illusion de mouvement

Je cherchais donc une explication à ce phénomène avec le réflexe myotatique. La vibration produirait une illusion d'étirement du muscle. Du coup nous aurions la sensation d'une contraction du muscle antagoniste et donc du basculement arrière.  [...] Ce qui me perturbe, c'est que normalement le réflexe myotatique conduit à la contraction du muscle étiré, non Donc le sujet devrait ensuite avoir la sensation de basculer vers l'avant.  [...]