• Santé - Méthode, Marquage, Isotopique

La 'génomisotopie' pour l'identification des produits des gènes orphelins

La méthode, développée dans le laboratoire du Pr. Gerwick au Center for Marine Biotechnology and Biomedicine (Scripps) et à la Skaggs School of Pharmacy and Pharmaceutical Sciences (UCSD), combine une analyse de séquences génomiques au marquage isotopique de molécules.  [...] La technique consiste à ajouter des précurseurs marqués -identifiés à partir d'outils bio-informatiques de prédiction de séquences de protéines- aux cultures des bactéries productrices du produit recherché. Le micro-organisme synthétise le composé inconnu à partir des acides aminés marqués présents dans le milieu de culture, permettant la détection de la molécule produite par une méthode combinant spectrométrie de masse et RMN ( Résonance Magnétique Nucléaire).  [...]

Des nanoparticules pour créer des médicaments plus vite

Entre la découverte d'une molécule intéressante et la mise sur le marché d'un médicament, le chemin est très long. En facilitant l'étude des propriétés in vivo de la candidate, cette méthode de marquage isotopique, simple et efficace, pourrait raccourcir le délai. MorgueFile, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0.  [...] Dans un futur proche, de nouvelles nanoparticules seront développées dans le but de réaliser le marquage isotopique de divers composés fragiles, en particulier les protéines et les acides nucléiques. À partir d'avril 2016 débutera le projet Isotopics, financé par la Commission européenne, avec le but de développer de nouvelles méthodes de marquage pour renforcer l'innovation thérapeutique.  [...]

[Biochimie] Rubisco, ou la complainte d'une enzyme frustrée

je suis aussi perplexe devant le genie biologique de la Rubisco. Aussi j'ai quelques réflexions après avoir mesuré, avec le marquage 18O2, l'énorme perte d'énergie occasionné par la consommation d'oxygène sous lumière chez les plantes C3 et CAM. (la moitié de l'oxygène péniblement dégagée par les chloroplastes pour générer l'énergie chimique de croissance par assimilatioin de CO2).  [...] Ceci est visible grâce au marquage isotopique 18O2 de l'atmosphère. Tout leurs systèmes biophysique et ensymatique restant en standby prêt à démarer à la moindre pluie.  [...]

[Physiologie] Discrimination isotopique du carbone

Figure 2. Valeurs moyennes de discrimination isotopique du carbone ( recent, mesurées dans les cernes de l'année 2000, graphiques du haut) et de la croissance (Basal area, graphiques du bas) en fonction de la teneur en azote foliaire.  [...] Je ne parviens pas à m'expliquer pourquoi plus la concentration foliaire en azote augment, plus la discrimination isotopique du carbone diminue.  [...]

[Biochimie] Compétition ligand chaud/froid et courbe de Michaelis

Bref et donc à partir de là il faut que je trace la courbe de saturation correspondant à la liaison spécifique en M (tenant compte de la dilution isotopique) sur le ligand total (froid + chaud).  [...] J'ai trouvé sur un site qu'il fallait multiplier le coefficient de dilution isotopique avec la valeur (en M) de liaison spécifique. Le problème est que le coefficient de dilution isotopique augmente énormément (de 1 à 100000 environ) et que pour des valeurs proches de mon asymptote horizontale, les valeurs deviennent absurdes (négative ou proche de zéro alors qu'elles devraient se stabiliser ou augmenter légèrement).  [...]

La géochimie au service de la recherche sur le cancer

L'étude, publiée par la revue américaine Proceedings of the National Academy of Sciences ( Pnas ), permet une avancée conséquente. Elle montre d'abord que l'excès de cuivre dans le sang des patients cancéreux n'est pas d'origine alimentaire. En effet, le rapport isotopique du cuivre du sang des patients n'est pas caractéristique de celui d'une alimentation humaine qui contient généralement beaucoup plus d'isotopes lourds (cuivre 65).  [...] Cette signature isotopique particulière permettra de déterminer l'origine physiologique du cuivre excédentaire. Les médecins pourraient alors bloquer efficacement la fuite de cuivre vers les tumeurs car le cuivre est en quelque sorte le carburant qui permet le développement tumoral.  [...]

Origine de la vie : analyse critique de documentaires - Page 3

Depuis lors, le timing de l'augmentation de l'oxygène dans l'atmosphère a été vigoureusement débattu dans la littérature. Après une recherche approfondie (qui explique pourquoi j'ai mis un certain temps à répondre), la première mention de la limite autour de -2,35 milliards d'années, a été faite par Cameron (1982), à partir des indices géologiques issus du fractionnement isotopique du soufre.  [...] Cela dit, cet indice géologique (autour de 2 milliards d'années cette fois) est connu au moins depuis les travaux de Ault & Kulp publiés en 1959. Il a juste fallu un certain temps pour bien interpréter ces données. À noter que le fractionnement isotopique du soufre n'est pas le seul indice géologique (il en existe au moins 10 autres.  [...]

Cambrien supérieur et inférieur

Plutôt que convenu, on a aussi mis en évidence des concordances de périodes grâce à la datation isotopique potassium-argon si je ne m'abuse.  [...] l'établissement d'une échelle stratigraphique d'une ère ou d'une période demande la combinaison de plusieurs disciplines. datation absolue par les isotopes datation relative ou stratigraphique, études paléontologique et structurale...et les résultats de ces études doivent concorder bien sur.  [...]

[Biochimie] Quelle est la plus petite partie de corps qui permet une estimation de l'âge du corps ?

ça dépend des tranches d'âge. J'ai un jour trouvé une mandibule humaine en contexte archéologique. C'était la mandibule d'un enfant dont l'âge a été estimé entre 8 et 12 ans (à cause de l'éruption de la première molaire et la non-éruption de la seconde). Maintenant est-ce qu'une mandibule permet d'estimer avec la même précision l'âge d'un adulte j'en doute.   [...] Le seul moyen de donner un age solaire, c'est de mettre en correlation des marques biologiques avec des evenements externes liés au temps.  [...]

[Biologie végétale] Poacées et conifères : aiment-il particulièrement le soufre ?

les horizons de surface de ces sols (typiquement la litière), sont très enrichis en soufre par rapport aux horizons profonds.   [...] Une analyse isotopique pourrait prouver cela je pense, mais je n'ai pas eu l'occasion d'en réaliser une.  [...]