• Santé - Masse musculaire, Metabolisme, Base

Âge et minceur : duo inconciliable ou nouveau pas de deux ? | Dossier

La valeur du métabolisme de base chez l'adulte est approximativement de 1.700 kilocalories chez l'homme et de 1.400 kilocalories chez la femme. Cette différence entre homme et femme s'explique par le fait que le métabolisme de base dépend avant tout de la corpulence de l'individu et de sa masse maigre, principalement composée par la masse musculaire.  [...] Pour ne pas trop grossir en vieillissant, à chaque grossesse, à la ménopause, il faut certes équilibrer son alimentation... mais aussi et surtout augmenter son activité physique. Cela permet de préserver la masse musculaire, de ne pas diminuer son métabolisme de base et de maintenir une silhouette dynamique.  [...]

Maigrir...?

Le METABOLISME de BASE est la quantité d'énergie brûlée par notre corps au repos (quand on ne bouge pas). Cette quantité dépend du sexe, de l'âge, de la taille et du poids. Elle avoisine 1Kcalorie par minute. Plus la masse musculaire est importante plus le métabolisme de base sera grand.  [...] A force de sédentarité, années après années, nous perdons notre masse musculaire et notre métabolisme de base s'effondre. Nous prenons alors du poids sans manger plus, parfois en mangeant moins qu'avant.  [...]

Perdre de la graisse et perdre du poids : quelle différence ?

La dépense énergétique dépend de différents paramètres comme le sexe, l'âge, l'activité pratiquée, la masse maigre de l'individu... Grâce au sport, l'organisme peut gagner en muscle. comme la masse musculaire influence le métabolisme de base (au repos), plus l'organisme est musclé, plus le métabolisme de base augmente.  [...] Enfin, certains compléments alimentaires sont commercialisés comme brûleurs de graisse. Ils consistent à activer la lyse des lipides dans les cellules graisseuses (les adipocytes ), en augmentant le métabolisme de base de l'organisme.  [...]

Se nourrir est le propre des êtres vivants, donc de l'Homme | Dossier

Le métabolisme de base est la quantité d'énergie brûlée par notre corps au repos (couché sans bouger). Cette quantité dépend du sexe, de l'âge, de la taille et du poids.  [...] La sédentarité qui abaisse nos dépenses énergétiques à commencer par notre métabolisme de base (voir le paragraphe sur l'activité physique ). En d'autres termes, nous ne mangeons pas toujours trop mais souvent trop sucré et trop gras, et nous ne nous bougeons pas assez.  [...]

[Divers] squelette homme femme

La répartition du tissu adipeux n'est pas la même selon le sexe également. Les femmes prennent au niveau des seins, des fesses et des cuisses. Les hommes sont sensé en avoir moins. Ils prennent au niveau du bide essentiellement. Le pourcentage de tissu adipeux par rapport au reste du corps est plus important chez la femme également.   [...] Chez l'homme, la masse musculaire est plus importante généralement. Ceci entraine une légère différence au niveau du métabolisme(énergétique).  [...]

Sport : à quoi sert la créatine ?

En effet, les cellules musculaires possèdent peu de réserves d'ATP, mais en disposent de phosphocréatine. Lors d'une contraction musculaire, des enzymes permettent de libérer rapidement de l'ATP à partir de la phosphocréatine.  [...] Les compléments alimentaires de créatine peuvent aussi servir à augmenter les apports de créatine et donc la force musculaire de l'organisme. Comme la prise de muscle augmente le métabolisme de base, ces compléments alimentaires permettent également de faire diminuer les masses graisseuses.  [...]

Régime sous haute surveillance

En conclusion et sans surprise, le rapport indique un déséquilibre nutritionnel important car les apports sous régime sont inadaptés à l'alimentation omnivore de l'Homme. Celui-ci, qui doit couvrir ses besoins essentiels en macro et micronutriments, sous peine de mettre à rude épreuve son organisme, subit donc des perturbations physiologiques et des modifications profondes de son métabolisme énergétique.  [...] De plus, la torture du corps et de l'esprit n'est pas récompensée. Les modifications profondes du métabolisme énergétique du corps mènent souvent à une reprise de poids, issue fatale chez 80 % des personnes au régime. En général, le poids repris après régime est majoritairement de la masse grasse et non de la masse musculaire et il est souvent supérieur au poids perdu au cours du régime.  [...]

[Biologie Moléculaire] La molécule mystère - Page 16

Pour information pour les non initiés aux récepteurs nucléaires. Il fut un temps où l'endocrinologie identifiait les récepteurs sur la base d'une connaissance du ligand. L'endocrinologie inverse apparue avec le développement des techniques de biologie moléculaire (criblage par homologie de banque d'ADNc par exemple) a permis d'identifier des récepteurs nucléaires avant même de connaitre leur ligand.  [...] dans l'homéostasie énergétique, la différenciation adipocytaire, la masse des cellules bêta, le métabolisme lipidique musculaire et j'espère l'oxydation des AG dans le foie.  [...]

Les causes du cancer ? - Page 11

Son objectif. réduire l'épuisement du stock de cellules souches qui serait à l'origine de la pathologie dégénérative (cancers, sclérose en plaque etc…). Il signale qu'elle serait d'une totale innocuité ce qui est totalement faux. Le Dr Gernez a peut-être eu sa licence de médecine à 21 ans, mais en fac de méd, dans les années 70, on savait déjà que la réduction de la somatrophine n'est pas seulement impliquée dans la croissance des cellules et qu'elle cible tous les métabolismes.  [...] réduction de la mobilisation des réserves de graisse et stimulation de l'obésité, réduction de la masse musculaire et de la spermatogénèse. Le tarissement de cette hormone favorise également l'arthrose et les dépressions nerveuses, diminue la synthèse des hormones thyroïdiennes… Des conséquences qui ne sont pas anodines surtout en ce qui concerne le métabolisme des graisses et son action perturbatrice diabétogène.  [...]

perdre du poid grace au sport?

A cette activité de base on ajoute ensuite les sports comme le ski, la boxe, etc. Les sports en résistance ne font pas perdre de poids. Ils augmentent la masse musculaire sans forcément utiliser les graisses. Il est donc fréquent qu'ils maintiennent un poids moyen plutôt élevé.  [...] pour ce qui est de l'activité de base, il est vrai que j'ai arrêté depuis un an environ mais au cours de cette année je n'ai pas pris de poids. un kilo lors des fêtes et encore. mon alimentation a toujours été et sera toujours saine de part le fait que dans ma famille il y a des problèmes cardiovasculaires.  [...]