• Santé - Maladies, Enfants, Générations

Eugénisme et Evolution (et un peu blabla...)

En plus, l'apport génétique d'une personne à ses enfants n'est que le moitié par enfant. l'autre moitié vient de l'autre partenaire, ce qui introduit une forme d'évolution génétique non pas gène par gène, mais sur les combinaisons de gène. Le choix de partenaire (ou être choisi par quel partenaire) en fonction de ses caractéristiques génétiques est un aspect de la sélection naturelle.  [...] changer les gènes humains n'est pas sans risque parce que les changements qu'on apporte sont inéluctablement transmissible à la descendance de ces humains transgéniques, et on risque au bout de quelques générations d'avoir créer des humains qui n'ont pas les caractéristiques standard de nous qui ne sont pas transgénique, imagine qu'on crée des femmes qui ont la ménopause à 60 ans, et que leurs enfants sont susceptibles d'être atteint de maladies psychiatriques comme susceptible d'être des génies c'est trop risqué.  [...]

myopathie FSH, degré d'atteinte chez mes enfants?

Je ne suis pas certain de ce que je vais dire. mais comme c'est une maladie dûe à une diminution du nombre de bases en 3' d'un chromosome, on peut peut-être effectivement s'attendre à observer une évolution du phénotype clinique au cours des générations.  [...] Ca s'observe très bien pour les maladies à répétions de triplets comme l'X fragile où les enfants ont les symptôme bien plus tôt que le parent et où le tableau clinique s'aggrave au fur et à mesure des générations... Mais ici ce n'est pas une augmentation de nt, mais bien une diminution donc je ne sais pas trop.  [...]

[Evolution] Les yeux bridés : comment c'est arrivé ?

Je réagis au message de Pellia en demandant tout simplement. comment une adaptation au milieu se transmet-elle de génération en génération.  [...] - l'adaptation d'un population par apparition et diffusion de mutations. cette adaptation se transmet, de parents à enfants (ou avec saut de générations), mais il faut de très nombreuses générations pour observer une telle adaptation.  [...]

[Biochimie] Des humains adultes de 20 cm de haut? - Page 2

Et dire qu'il a peut être des enfants relance la question. est ce que de générations en générations, il pourrait y avoir des humains de plus en plus petits.  [...] Sa taille était due à une maladie des os. C'est peut-être ce qui a causé sa mort prématurée (21 ans). Je ne pense pas qu'il soit souhaitable que la maladie se propage de générations en générations. D'autant plus que si l'origine de sa maladie est génétique, le brassage génétique pourra diluer le gène malade dans les générations futures.  [...]

[Génétique] L'évolution des espéces et de l'homme.

Pour moi, la médecine (au niveau des maladies et non blessures et autres) permet à certains individus de survivre, de se reproduire, alors qu'ils n'auraient pas due. Nous empêchons en quelques sorte la sélection naturelle, cela permet à des gènes inadaptés aux changements de notre environnement de se transmettre de générations en générations.  [...] Pour moi cela explique aussi la recrudescence de certaines maladies. Le fait que de plus en plus d'individus naissent en ayant des gènes inadéquats, gènes qui auraient déjà du disparaitre les générations précédents.  [...]

[Evolution] Sélection sexuelle

(de plus si je regarde mes grand-parents, leur taille était inférieure à celle des générations suivante, et on peut difficilement envisager une sélection... à moins qu'il y ait eu enfants hors couple, mais vu les ressemblances...).  [...] Je rejoins kinette sur ce point. dans ma famille les enfants sont plus grands que leurs parents, ça se vérifie sur deux générations successives, et je doute fort qu'il y ait adultère ^^.  [...]

défaut de pénétration des maladies autosomiques dominantes

Le prof de génétique m'a expliqué que certaines personnes pouvaient avoir un défaut de pénétration c'est à dire qu'ils étaient porteurs de la maladie, transmettaient la maladie mais ne présentaient pas les symptômes. Je me demandais si c'était possible que ce défaut de pénétration ne concernent pas une seule personne, mais plusieurs générations, si bien qu'une maladie autosomique dominante pourrait réapparaître chez un enfant plusieurs générations après le premier malade repéré.  [...] Tu peux avoir le même type de schéma pour de maladies génétiques, que seraient compensé par le fond génétique (c'est à dire, d'autres gènes portés par les individus) des individus pendant X générations.  [...]

[Evolution] Alimentation et évolution

De même, il semblerait qu'il y a une certaine évolution de la taille chez l'homme (il est de plus en plus grand parait-il). On explique ça généralement par l'alimentation. Pour un individus, j'arrive à comprendre que l'alimentation qu'il a ingurgité depuis sa naissance joue un rôle dans son développement, mais je ne comprends pas comment cette évolution continuerait à se transmettre de génération en génération.  [...] Dans les derniers siècles, la qualité d'alimentation (notamment pour les enfants) ne fait que s'améliorer, il est donc logique que les gens soient de plus en plus grands. Pour pouvoir savoir s'il y a une composante génétique, il faudrait déjà avoir une alimentation de même qualité pendant plusieurs générations (et je pense que dans ce cas, on verrait la taille moyenne des nouvelles générations stagner).  [...]

[Génétique] divers

Dans les maladies liées au chromosome X, un homme peut être cliniquement normal et transmetteur de la maladie aux générations ultérieurs même chez des descendants de sexe masculin.  [...] Le processus de régulation NMD (Non sense Mediated mRNA Decay) est susceptible de s'activer pour une ou plusieurs des mutations suivantes. g.2_4 del TAT alors que c'est une mutation en phase et que ça ne génère pas un codon stop prématuré.   [...]

Proportion des enfants précoces et test de QI | Dossier

À contrario un seuil fixé à 14O ne révèlerait qu'un EIP sur 1.000 enfants soit moins d'un EIP par établissement scolaire. À noter qu'au fil des générations les tests sont régulièrement étalonnés à la hausse car les performances des enfants dans la population générale tendent à augmenter du fait d'une élévation générale des conditions d'hygiène et de l'éducation de base.  [...] De plus cette mise au point éviterait certainement bien des sur ou sous-évaluations de la réalité clinique de la précocité intellectuelle qui ne font que desservir sa reconnaissance. Tous ces points de vue critiques n'invalident aucunement la pertinence du chiffre habituellement retenu de 2,3 % d'EIP en sachant que l'incidence des troubles de l'apprentissage, du comportement et de la personnalité des enfants présentant un QI élevé, se trouve répartie de la même manière que dans la population générale.  [...]