• Santé - Limite, Température, Metabolisme, Mammifères

[Evolution] Devinette : taille des mammifères

Une des limites pour la taille des mammifères est certainement le fait que les mammifères sont endothermes c'est-à-dire qu'il maintiennent une température élevée dans leur corps (ce qui leur permet d'être actifs même à de faibles températures mais est très coûteux en énergie).  [...] Ok, dans se cas disons que c'est une des limitations. Pour savoir si c'est LA limitation, je pense qu'il faudrait commencer par comparer la limite supérieure de température de fonctionnement du métabolisme des mammifères (autour de 43-45 degrés je supposes) et la température interne des plus petits mammifères (ou oiseaux). Des idées sur la question.  [...]

Température corporelle des mammifères et autres animaux au sang chaud

Voici ma question. Selon quels mécanismes et règles d'optimisation la nature a-t-elle convergé vers les températures corporelles des mammifères et autres animaux à métabolisme régulé Par exemple, pourquoi 37°C pour l'homme, un peu plus pour le chat.  [...] La température résulte d'un équilibre entre le niveau de métabolisme, l'isolation thermique de l'animal et la température de son environnement, donc je dirais que la bonne question est celle de quel métabolisme a été sélectionné en fonction de quelle niche écologique (incluant l'environnement physique et le comportement).  [...]

[Physiologie] Température du corps

pour revenir au sujet, on constate que la T° corporelle tourne, chez les mammifères, autour de 35/40°C, on constate que cette température (comme l'a dit neutrino) est un bon compromis entre catalyse enzymatique et coût énergétique. L'évolution a retenu des solutions qui fonctionnent - relativement - bien, mais la grande majorité des animaux n'a pas de T° interne régulée.  [...] ok,on sait bien que la grande majorités des etres vivants ont une temperature centrale qui suit celle de millieu externe.ce sont les animaux poikilotherme ou à song froid,seule les oiseaux et les mammiféres concérvent une temperature corporelle assez stable malgré les variations de la temperature externe ce sont les homéothermes ou dite animaux à song chaud.  [...]

Zoologie

7) Des récepteurs cutanés permettent de détecter la température chez les Mammifères uniquement.  [...] C'est pour vous. il vaut mieux commencer par donner votre raisonnement même si vous n'êtes pas sûr. Cela permet aux intervenants de mieux interpréter votre cheminement personnel, repérer où ça pèche, rectifier au besoin, reprendre ce qui est mal compris... En deux mots. vous aider.   [...]

[Biologie Cellulaire] Utilité d'une bourse (ou scrotum)

En effet, les spermatozoïdes sont sensibles à la température. Néanmoins, il semblerait qu'une légère élévation de l'ordre de 1°C ne suffisent pas à mettre à mal nos petits nageurs. Par contre la fièvre, les saunas, ou les bains chauds sont bien plus problématiques.  [...] Oui mais que dire des mammifères qui ont leurs testicules profondément placées à l'intérieur de la cavité péritonéale, ( éléphant, rhinocéros, cétacé...comment les spermatozoïdes peuvent ils résister à la température élevée.  [...]

[Divers] Les neurones

Après bien sur il y a les agressions, le vieillissement, etc.. mais ça ne concerne qu'un faible pourcentage des neurones. Il s'agit donc bien d'une maturation et pas d'un changement des capacités de stockage, qui de toute façon dépendent d'avantage des synapses (et qui n'ont d'ailleurs pas de limite connue).  [...] Pensez-vous que la néo-différentiation des neurones et la croissance du nouvel axone soit impossible (ou très limité) chez les mammifères, à cause d'une disparition des systèmes de guidages axonal présents durant l'embryogénèse.  [...]

Le secret de la longévité des Hommes et des autres primates

Quand cet enfant atteindra l'âge adulte, son compagnon sera probablement en fin de vie. Cette longévité des primates par rapport aux autres mammifères s'expliquerait pas une différence de métabolisme cellulaire. Howard County Library System, Flickr, cc by nc nd 2.0.  [...] Pour mettre cela en perspective, un homme devrait courir un marathon tous les jours pour atteindre la même dépense énergétique qu'un mammifère non primate de sa taille. Selon les auteurs, c'est grâce à ce métabolisme beaucoup plus lent que les primates vivent longtemps.  [...]

La virulence des virus influenza A | Dossier

2001 21 ). Un minimum de cinq acides aminés à proximité d'un hydrate de carbone est nécessaire pour un clivage optimal et le remplacement de l'arginine par la lysine à l'extrémité C terminale de HA1 inhibe la clivabilité de HA (Walker and Kawaoka 1993 60 ).   [...] La souche humaine hautement pathogène A/Vietnam/1203/04 (H5N1) présente la même substitution à la position 627 de PB2 (Govorkova, Rehg et al. 2005 20 ). L'acide aminé en position 627 jouerait un rôle dans l'interaction de la polymérase virale avec des facteurs d'hôtes spécifiques (aviaires ou mammifères ), ou déterminerait la température seuil de l'activité de l' ARN polymérase virale, la réplication virale s'initiant à des températures différentes chez les oiseaux et les mammifères (Noah and Krug 2005 40 ).  [...]

Après la chute de l'astéroïde, le canard était toujours vivant

Mais les biologistes moléculaires ont toujours douté de ce scénario. Leurs horloges génétiques, basées sur le rythme des mutations, leur indiquaient que les lignées actuelles d'oiseaux étaient apparues bien avant la limite Crétacé-Tertiaire, marquée par cette extinction massive.  [...] L'équipe de Julia Clarke parle maintenant d'une période de survivance massive pour décrire la limite Crétacé-tertiaire. Alors que les dinosaures, les ammonites, les fougères et le plancton marin étaient décimés, les oiseaux, comme les mammifères, s'en tiraient.  [...]

[Biochimie] Les sucres produisent des graisses???

Je ne suis pas spécialiste en métabolisme mais je pense que la forme de stockage, chez les mammifères, d'une grande quantité d'énergie sont les triglycérides. De ce fait la voie métabolique privilégiée est celle de la biosynthèse des acides gras.  [...] Et pour répondre à la question principale, je dirai que la première voix qui intervient dans le stockage de l'exé des glucides dans l'organisme est la glycogénèse. Mais comme la capacité du stockage des exés des glucides sous forme de glycogène dans le fois et les muscles est limitée (~190 g) alors l'organisme fait recours à la lipogénèse qui se passe principalement dans les adipocytes, ces dernières occupent une grande surface de l'organisme, et je pense que c'est pour ça que le stockage sous forme lipide est plus important.  [...]