• Santé - Lecture, Traduction, Protéines

[Microbiologie] résistance à la kanamycine

La résistance à la kanamycine par les bactéries se fait par une mutation du site de liaison sur le ribosome (car en temps normal, la kanamycine se lie à la sous-unité 30S du ribosome, ce qui induit des erreurs de lecture lors de la traduction des protéines).  [...] Il y'a également possibilité d'acquisition par la bactérie d'enzymes qui catalysent une modification chimique, telle l'acétylation, la phosphorylation ou l'adénylation de l'aminoglycoside (la kanamycine appartenant à la classe des antibiotiques aminoglycosides).   [...]

antigènes et anticorps groupes sanguins

Nous avons des groupes sanguins différents tout comme nous avons des yeux de couleurs différentes. Selon notre programme génétique nous allons exprimer des protéines différentes. Dans le cas de la classification ABO, les individus vont exprimés soit la tranférase A, soit la transférase B, soit les deux soit une transférase tronquée (à cause d'un décalage du cadre de lecture lors de la traduction).  [...] attention je n'ai jamais dit que les anticorps ne servaient à rien Dans ce cas de figure ils ne vont effectivement pas servir dans le cadre d'une infection (sauf si on conçoit la transfusion comme une sorte d'infection), mais si tu as un défaut dans la production d'anticorps tu seras beaucoup plus susceptible à toutes sortes d'infections pouvant devenir graves si elles ne sont pas contrôlées par le système immunitaire.   [...]

taille du génome.

These non-coding sequences are, in fact, transcribed in a regulated manner to produce large numbers of large and small non-protein-coding RNAs that control gene expression at many levels including chromatin architecture, post-transcriptional processing and translation.  [...] Le HCMV est le cytomégalovirus humain, c'est à dire que l'étape de traduction fait appel à la machinerie de traduction d'homo sapiens. On estimait avant cette étude qu'il y avait 220 protéines différentes, ils en ont déterminé environ 700. La différence s'expliquait par des traductions sur d'autres phases de lecture, par des démarrages de traduction ailleurs que sur des ATG ou bien sur des ATG en aval d'un ATG précédemment identifié.  [...]

[Biologie Moléculaire] TPE 1Ssvt mutations génétiques

as tu des notions de traduction des protéines, phases de lecture... Si oui, tu peux diviser les mutations en plusieurs parties.  [...] hors phase (nombre de délétions ` multiple de 3). dans ce cas, la phase de lecture sera décalée, il y a de grande chances pour que cela fasse apparaitre un codon stop et une protéine tronquée.  [...]

La traduction du gène en protéine | Dossier

La lecture du message porté par l' ARNm et sa traduction sous forme de protéine sont assurées par le ribosome, une des plus complexes machines cellulaires. Le ribosome est constitué de trois molécules d'ARN et de plus d'une cinquantaine de protéines. Son rôle est le décodage d'une information écrite avec quatre lettres - A, C, G, T de l' ADN, puis A, C, G, U de l'ARN - vers un alphabet à vingt lettres.  [...] La traduction de l'ARN messager en protéine implique de nombreux acteurs. L'ADN est d'abord transcrit en ARNm par l'ARN pol. Le ribosome lit ensuite la séquence de l'ARNm, et incorpore les acides aminés (fixés sur les ARNt par les aaRS) apportés par le facteur EF-Tu. Claude Sauter, CC.  [...]

protéine inhnabituellement plus courte

Tout scientifique se doit de bien préciser le contexte de sa question Tu parles d'une personne qui exprime une protéine tronquée, ou bien tu parles de la production d'une protéine recombinante en laboratoire plus courte que prévu.  [...] Dans le premier cas oui, ça peut être une mutation. apparition d'un codon stop par substitution ou décalage du cadre de lecture (donc problème au niveau de la traduction de l'ARNm en protéine), on peut imaginer aussi un problème d'épissage (le problème arrive en amont de la traduction) par exemple.  [...]

[Microbiologie] Viabilité d'une bactérie et ARN - Page 2

ARNm. ARN messager qui est l'intermédiaire entre le gène et la protéine. Sa lecture par le ribosome permet sa traduction en protéine.  [...] Pourquoi La mesure de la DO classique, à 260 nm, ne permet pas de faire la discrimination entre ADN et ARN, les deux absorbant à 260 nm. Les protéines absorbent à 280 nm, certains sels ainsi que le phénol absorbent à 230 nm.  [...]

Dominant négatif !!

Bonjour, après lecture d'un article en anglais sur le cancer de sein, on parle de myristoylation d'un domaine rendant la proteine continuellement active. Pouvez vous me donner une traduction de ce mot et en quoi ça consiste, svp.  [...] La myristoylation est une modification post-traductionnelle des protéines, qui consiste à la fixation d'un acide myristique (acide gras saturé à 14 carbone C14.0).  [...]

L'importance de la 3D dans la lecture du code génétique

Les gènes sont similaires à des phrases. Ils sont constitués de mots de trois lettres (les codons ), ils débutent par une majuscule (le codon initiateur) et se terminent par un point (le codon stop). La lecture de cette phrase (la traduction) est effectuée grâce au ribosome par l'intermédiaire des ARN de transferts.  [...] La traduction doit être fidèle afin de permettre la synthèse d'une protéine active. Mais comme tout processus biologique des erreurs peuvent subvenir aléatoirement au cours de cette lecture.  [...]

ADN, proteines et mutations

En fait, ce que je voulais savoir c'est si une mutation, plutot du type deletion (car elle crée un décalage), pouvait entrainé la creation d'une proteines differente en faisant apparaitre un codon initiateur décaler par rapport a celui qui devait normalement coder le debut de la traduction.  [...] je voulais savoir c'est si une mutation, plutot du type deletion (car elle crée un décalage), pouvait entrainé la creation d'une proteines differente en faisant apparaitre un codon initiateur décaler par rapport a celui qui devait normalement coder le debut de la traduction.  [...]