• Santé - Intelligence, Humain, Cerveau

Antibiotiques : les États-Unis prêts à réduire les doses dans les élevages

L'Agence américaine des produits alimentaires et des médicaments ( FDA ) a dévoilé mercredi des mesures facultatives pour réduire l'utilisation de certains antibiotiques dans l'élevage du bétail, qui contribue à la résistance humaine à ces traitements.  [...] Il est établi que tout usage d'antimicrobiens, à la fois chez les humains et les animaux, contribue au développement de la résistance aux antibiotiques, souligne la FDA. Il est de ce fait important d'utiliser ces médicaments seulement quand cela est médicalement nécessaire, ajoute l'agence.  [...]

Capacité mémoriel d'un cerveau d'un individu lambda? - Page 2

Si tu dis à un chercheur en intelligence artificielle que les ordinateurs sont supérieurs au cerveau humain, même sur un seul domaine, il va rigoler, tellement les robots sont encore loin s'en rapprocher.  [...] Ce qui est intéressant au niveau des robots quand on les compare au cerveau humain, c'est leur intelligence, artificielle.  [...]

Améliorer la mémoire par la suppression d'une protéine ?

Nous avons constaté que lorsque cette protéine, qui agit comme un frein, est supprimée, le cerveau est capable de stocker plus d'informations.  [...] Un vieux rêve de l'humanité est de trouver des nootropes sans danger qui permettraient d'améliorer considérablement les capacités du cerveau humain, comme la mémoire, la créativité et l'intelligence. Yakobchuk Vasyl, shutterstock.com.  [...]

Football : les pros sont les meilleurs à certains tests d'intelligence

Les footballeurs de haut niveau ont des capacités cognitives (une composante de l'intelligence) supérieures aux joueurs amateurs et au reste de la population. plus créatifs, dotés d'une meilleure mémoire de travail ou encore mieux à-même de changer de décision en une fraction de seconde.  [...] On savait que le football se jouait avec la tête puisqu'on peut l'utiliser pour marquer des buts. Mais il faut aussi se servir de son cerveau et de ses facultés cognitives pour atteindre les sommets. Cependant, il faut préciser que la majorité des fonctions exécutives ne sont pas prises en compte dans les tests de quotient intellectuel (QI).  [...]

Le cerveau perfectible?

Il y a pleins de limites à la puissance du cerveau, en fait c'est sa nature même qu'il le limite. contrairement à une machine qu'on peut garder si elle dysfonctionne, un individu avec un cerveau qui plante toutes les heures n'a aucune chance de survie.  [...] Le cerveau est forcément limité par la vitesse de transmission des signaux, donc oui l'intelligence humaine est bornée. Mais... la culture peut se développer sans limites (un être humain n'arrive jamais à remplir toute sa mémoire, il n'en a pas le temps, par exemple). C'est l'essentiel je trouve.  [...]

Saura-t-on un jour lire dans les pensées ?

Marcel Just, du département de psychologie et Tom Mitchell, spécialisé en intelligence artificielle et dans les méthodes d'apprentissage pour ordinateurs, ont pris la tête d'une équipe du Center for Cognitive Brain Imaging de l'université de Carnegie Mellon (Pittsburgh, Pennsylvanie) pour tenter de cartographier, à l'intérieur du cerveau humain, la représentation d'objets simples.  [...] L'équipe a constaté que chaque objet induit une trace dans le cerveau qui ne se limite pas à une seule zone, mais excite plusieurs endroits distincts. Ainsi, lorsqu'on présente un marteau, la personne répond non seulement au stimulus de l'objet, mais s'imagine aussi en train de l'utiliser, ce qui active d'autres zones.  [...]

Les cerveaux les plus intelligents sont assoiffés de sang

L'intelligence d'un être humain ne dépend pas de la taille de son cerveau, mais plutôt de sa structure et de la quantité de sang que les artères peuvent lui apporter. Tinydevil, Shutterstock.  [...] Des participants dotés d'un cerveau anormalement gros ont par ailleurs obtenu des résultats inférieurs à la moyenne aux tests d' intelligence, relève encore Jacob Pietschnig. L'importance de la structure du cerveau, ajoute-t-il, est également illustrée par le cas de certains animaux dotés d'un cerveau volumineux, sans pour autant être connus comme de grands intellos, à l'exemple du cachalot et son encéphale de neuf kilogrammes.  [...]

Abeille!

Ca explique qu'une fourmi puisse soulever X fois sa masse corporelle alors qu'un humain qui arrive à soulever sa masse en développé couché a déjà 16/20 en EPS au bac.  [...] On peut trouver plein d'avantages, même triviaux. par exemple, la grande taille décourage les prédateurs. Autre possibilité. la grande taille est associée à un caractère avantageux sans être avantageuse en elle-même. Si on considère que l'intelligence est parfois avantageuse mais que, pour que le cerveau puisse grossir de façon confortable, il faut que le corps suive à un moment ou à un autre (on voit mal une puce avec un cerveau humain), on a une explication toute bête qui n'attribue aucun avantage particulier à la grande taille en elle-même mais explique son apparition.  [...]

Cerveau et nouvelles technologies : la neuro-informatique | Dossier

Les connaissances accumulées sur le fonctionnement du cerveau ont atteint un tel niveau de complexité qu'elles ne peuvent plus être comprises sans le recours à la modélisation informatique du fonctionnement cérébral. Neurosciences et technologies s'associent pour former la neuro-informatique.  [...] Les fabuleux progrès de la génétique n'auraient pas été possibles, en effet, sans les progrès de l'informatique. En retour, l' intelligence artificielle se nourrit de plus en plus des connaissances sur le cerveau humain et animal. Explorer les synergies entre neurosciences et technologies de l'information est ainsi l'un des nouveaux objectifs clés de la recherche européenne en neurosciences soutenue par l'Union.  [...]

[Evolution] l'évolution du cerveau humain

sur le coté biologique de cette évolution, comment s'est structuré le cerveau humain je veux dire au fil des années de cette longue évolution de la lignée humaine, s'est il par exemple déroulé un événement neurologique majeur qui a causé l'apparition de la matière grise et a permis ainsi le développement de l'intelligence.  [...] ..il est évident qu'une intelligence dans le milieu encore non humanoïde de cette époque lointaine proférerait un avantage conséquent pour l'espèce qui en serait doté, d'où son attractivité pour la sélection naturelle, les humains de l'époque avaient les structures cérébrales nécessaire pour cette transformation en espèce intelligente, ils avaient un cerveau reptilien et un cerveau limbique développé, plus développé que les autres mammifères il ne manquait plus que l'apparition de l'innovation du cerveau corticale.  [...]