• Santé - Influence, Stress, Thermique

[Physiologie] croissance microbienne

Salut à tous, j'aime bien si vous pouvez m'aidé de comprendre l'influence de stress sur la croissance microbien. merci d'avance.  [...] merci de votre réponse mais je veux savoir l'influence de stress thermique, stress oxydatif, stress osmotique, stress chimique, stress radiatif, stress dû au froid par effet de concentration,stress par privation nutritionnelle.  [...]

[Biologie Cellulaire] Fiabilité test ADN bodybuilding

..), donc réussir à orienter le métabolisme (au travers de l'environnement, que ce soit. être dans des conditions particulières, stress thermique, stress hydrique, stress par carence, ou autre condition tel que la nourriture et qui pourrait influencer le transcriptome) peut en effet influencer un phénotype,  [...] Ce qui est donc n'importe quoi dans l'affirmation ce n'est pas la théorie (à savoir. orienter l'alimentation en fonction de comment va réagir le génome aux conditions qu'on lui soumet, et influencer les résultats sur le corps de façon adapté aux gènes de la personne), ce qui est ridicule c'est d'assumer que les connaissances actuelles sont suffisante pour interpréter et orienter des changements phénotypiques sur la base de l'alimentation.  [...]

De l'intérêt d'être chaperonnée... pour une protéine!

Les chaperonnes bien qu'existant sous une forme constitutive, peuvent etre induite par un stress. On sait que l'induction de certaines chaperonnes est dependante du stress subit ainsi que du tissus. Donc, on peut facilement supposer qu'une proteine de reponse a un stress thermique a une structure + ou - resistante a.  [...] .. un stress thermique. Et il doit probablement en etre de meme pour les stress oxidatifs, chimiques...etc. C'est de la bonne grosse speculation, mais ca me semblerait assez logique.  [...]

chaperons, protéines de choc thermique et protéines de stress

je n'ai pas réussi à comprendre quelle est la différence entre les chaperons, les protéines de choc thermique et les protéines de stress. Toutes les protéines de stress sont elles des protéines de choc thermique toutes les protéines chaperons sont elles des protéines de stress comment définir ces 3 catégories.  [...] Non toutes les proteines chaperonnes, ne sont pas des proteines de stress (certaines ne sont pas régulées par le stress et font parti de l'activité cellulaire de base.  [...]

Virus = vivant ??? - Page 2

En cas de stress, agent mutagène, choc thermique, le phage peut changer de stratégie, il se multiplie et sa progéniture s'en va infecter d'autres cellules (transmission horizontale).  [...] Le virus a donc tout interet à convoyer et à faire exprimer des gènes fortement sélectionner positivement pour la bactérie. En cas de stress, agent mutagène, choc thermique, le phage peut changer de stratégie, il se multiplie et sa progéniture s'en va infecter d'autres cellules (transmission horizontale).  [...]

les chromosomes/télomère

la diminution des télomère rentre dans la première cause (cell loss) mais si comme tu le proposes on gérait la croissance de ses télomères ça n'enlève rien des autres causes, notamment trois très importante junks inside cells (déchets à l'interieur des cellules, parmi eux les stress oxydatifs, mais pas que), proteins crosslinks (réticulations protéiques) que ce soit entre protéines ou protéines/glucides (==.  [...] Il y a cependant des systèmes de réparations, mais ils tournent rarement à plein régime et l'usure s'accumule petit à petit. Il y a cependant des cas de figure ou ces sysèmes vont être plus sollicités que d'autres, notamment en cas de stress (pas le stress des exams hein, mais stress calorique, thermique.  [...]

[Biologie végétale] la dormance des graines.

par leur présence les téguments vont empêcher certains processus necessaires, comme par exemple l'imbibition, puisque la graine a besoin d'être réhydratée pour germer, si les téguments sont imperméables et toujours présents, alors l'eau ne pourra pas entrer dans la graine, l'oxygène non plus, puisque au moment de la germination l'oxygène entre de façon dissoute dans l'eau, et donc sans eau et oxygène la graine ne va pas germer, et dans ce cas, on retire les téguments afin de lever le rôle de bloqueur joué par les tégument et permettre la germination.   [...] dans ce cas spécifique, Bhattacharjee S. 2009 (Involvement of calcium and calmodulin in oxidative and temperature stress of Amaranthus lividus L. during early germination) ont montré que le stress thermique (notamment froid) allait augmentr les niveaux d'espèces réactives de l'oxygene,  [...]

Capacité photosynthétique.

Bonsoir, voilà dans mon cours, sur les réponses physiologiques au stress thermique, notamment au niveau de la photosynthèse.  [...] On a vu les résultats d'une expérience. si des plantules de blé ne sont pas soumis à 40°C avant l'exposition à 42°C, on assiste à une diminution de la capacité photosynthétique Fv/F0. Or Fv (fluorescence variable)= Fm (fluorescence maximale) - F0 (fluorescence minimale). Et on nous dit que Fm ne varie pas.   [...]

[Biologie Moléculaire] Transfection siRNA et plasmide

Je suis doctorant en biochimie dans le domaine de la cancérologie et j'étudie l'influence d'une protéine de choc thermique (HSP) sur l'expression d'un facteur de transcription (TF).  [...] Actuellement, je bloque sur une manip de sous-expression de HSP par siRNA dans une lignée cancéreuse, car le TF a une demi-vie extrêmement courte. Il est stabilisé par culture en milieu hypoxique (nécessitant une chambre spéciale non dispo dans mon labo) ou par traitement par des agents chimiques.   [...]

Définition | Protéine de choc thermique - HSP - Heat shock protein | Futura Santé

Les protéines de choc thermique ou HSP ( Heat shock proteins ) sont des protéines synthétisées par l'organisme en réponse à un stress ( température, exposition à des métaux lourds, infections...). Elles ont été regroupées en familles en fonction de leur masse moléculaire.  [...] Les protéines de choc thermique sont particulièrement conservées dans les êtres vivants, puisqu'elles existent aussi bien chez les bactéries, les plantes et les animaux. Par exemple, il existe environ 50 % d' homologie entre le gène hsp70 humain et l'équivalent chez Escherichia coli (DnaK), et plus de 70 % avec le gène de la drosophile.  [...]