• Santé - Hypothalamus, Crises

doit on conseiller aux migraineux de dormir debout?

Dans ce modèle de crise provoquée par le CGRP, il existe bel et bien une vasodilatation intra et extracrânienne artérielle. Une précédente étude en ARM avait fait grand bruit, faisant état d'une absence de vasodilatation artérielle pendant la crise. La méthodologie était différente avec des crises provoquées par des dérivés nitrés, inclusion de patients avec des céphalées même légères (EVA qui pouvait être.  [...] Enfin, des travaux récents ont démontré l'importance des structures du tronc cérébral et de l'hypothalamus dans la physiopathologie de la crise de migraine.  [...]

l'hypophyse est-il une partie de l'hypothalamus ?

J'ai répondu l'hypophyse antérieure mais je me demande si ca revient du coup, à dire que c est l'hypothalamus.. Je ne sais pas si je suis tres claire, merci de votre réponse.  [...] Par contre je n'ai pas vraiment compris cette partie L'hypophyse libère 2 neurohormones (ocytocine et ADH) mais dont les corps cellulaires se trouvent dans l'hypothalamus Si ils se trouvent dans l'hypothalamus comment ca peut etre l'hypophyse qui les libère.  [...]

[Physiologie] Hypothalamus/Hypophyse et cycle ovarien

Pour la réponse C, je ne comprend pas ton raisonnement. En fait après hypophysectomie, on souhaite rétablir le cycle ovarien, on effectue donc une greffe d'hypophyse mais celle-ci doit forcément être à proximité de l'hypothalamus puique avant la sécrétion de de LH et FSH par l'hypophyse cette dernière doit être stimulé par la GnRH qui elle est sécrétéé par l'hypothalamus. ( la réponse C est vraie ).  [...] Si l'on interprete strictement, sans a priori ce résultat, on est bien forcé de conclure que la GnRH n'agit pas de manière endocrine. En revanche, la greffe à proximité de l'hypothalamus rétablit le fonctionnement, donc la GnRH agit de manière locale. Voilà tout ce que vous pouvez conclure ici.  [...]

[Biochimie] Rétrocontrôle des oestrogènes et de la progestérone sur hypothalamus ?

Pour les oestrogènes et la progestérone, cela paraît moins clair, on parle de rétrocontrôle globalement négatif sur CHH (complexe hypothalamus-hypophyse) et positif avant ovulation. Qu'en est-il plus précisément des rétrocontrôles respectifs des oestrogènes et de la progestérone sur respectivement l'HT et l' HP (je sais que la progestérone n'entre pas en action avant ovulation, selon le programme de terminale S en tout cas).  [...] Merci beaucoup. J'en conclue que les oestrogènes et la progestérone ont un rétrocontrôle négatif en général et positif avant ovulation sur l'hypothalamus et l'hypophyse à la fois.  [...]

Ovulation

Il faut savoir que le système limbique (ex mésencéphale) comporte 2 éléments anatomiques très important physiologiquement l'Hypothalamus et l'Hypophyse ( 2 types de neurones glandulaires) sécrétant des hormones très important pour le développement de l'organisme.  [...] Donc grossièrement l'Hypothalamus sécrète de la GnrH à la puberté qui va stimulé l'Hypophyse qui elle va sécrété en 1er lieu du FSH qui va stimulé a son tour la maturation des follicules ovariens ( il y aura là une espèce de compétition entre les follicules car elles n'arriveront pas toutes a la fin de la maturation) arrivé a un certain stade on aura un pic de LH qui va induire l'ovulation.  [...]

hypothalamus...

L'ocytocyne et la vasopressine sont sécrétés par les noyaux NSO (noyau supra optique) et NPV (noyau parvo ventriculaire) de l'hypothalamus. Ces neurones libèrent ces hormones au niveau du système porte neurohypophysaire.  [...] Ablation et réintroduction à un autre endroit de l'hypophyse les fonctions physio non rétablies, si on la pose dans hypothalamus. réapparition des fonctions. dons communication étroite grâce aux pulses (ryhtme pulsatil, ou bien cyclique.), rythme endogène (horloge) mais aussi exogène.  [...]

[Divers] Le role du coeur dans les comportements

L'hypothalamus est plutôt à comprendre comme un centre effecteur neuro endocrinien. Le centre des affects serait plutot le système limbique mesolimbique dopaminergique (qui est effectivement en communication avec l'hypothalamus).  [...] Le centre des affects serait plutot le système limbique mesolimbique dopaminergique (qui est effectivement en communication avec l'hypothalamus).  [...]

[Biologie Cellulaire] Activation secretion hormonale

Néanmoins l'activation de pulses locales au niveau des cellules nerveuses de l'hypothalamus conduisant à l'exocytose des molécules de GnRH est en partie déclenchée par le jeu d'hormones telles que la leptine, ou via des neuromédiateurs comme le glutamate.  [...] - deuxième chose la puberté et liée à la croissance et développement du système nerveux central, et l'arrivée des terminaisons nerveuses des neurones de l'hypothalamus au système porte qui transporte la GnRH de l'hypothalamus à l'ante-hypophyse.  [...]

[Physiologie] Mécanisme et rôle de la peau dans les organes du sens ??

Je suis loin d'etre bien placé pour te répondre car mes connaissances en neuro sont très limitées. Mais je pense que les manifestations de la peau suite à une émotion pourraient être médié par des hormones produites par l'hypothalamus (glande qui sécretent les hormones adaptées suite à des stress, à des variations de température et à surement beaucoup d'autres choses).  [...] L'hypothalamus est relié entre autre au système limbique (à moins qu'elle n'en fasse partie) qui est décrit comme le centre de gestion des émotions.J'espère que quelqu'un pourra compléter ma réponse (déjà pour la valider) et apporter de s infos sur les étapes entre le stimulus et la production d'hormones, la nature de l'hormone produite (adrénaline) puis les effets de l'hormone(s) sur la peau.  [...]

[Biologie Cellulaire] Régulation du taux plasmatique de testosterone

On a d'autre part cherché à préciser les relations entre certaines cellules de l'hypothalamus et des cellules de l'hypophyse antérieure (document 2 à l'aide d'une série d'experience.  [...] C'est la testostérone qui va exercer un rétrocontrole négatif sur la libération de lh par les neurones de l'hypothalamus, capables de détecter la testostérone. Donc si tu as des taux élevés de testostérone, les neurones à GNRH vont décharger mais de façon moindre, ce qui libèrera moins de GNRH -.  [...]