• Santé - Fréquence, Stimulation, Contraction

[Physiologie] contraction des fibres myocaardiques

j'ai lu dans un bouquin que la contraction des fibres myocardiques répond à la loi de tout ou rien c'est à dire que même si la stimulation a dépassé le potentiel seuil la réponse de la fibre myocardique serait toujours la même bon pour cette information c'est bon mais ce que j'ai pas compris c'est la suite du paragraphe qui dit que si la fréquence de la stimulation augmente brutalement l'intensité de la contraction est augmenté.,  [...] Non le tetanos en physiologie c'est quand on a une contraction maximale et soutenue de la fibre. Elle obtenue quand la fréquence des stimulation est telle que à chaque stimulation on a un peu plus de fibres de l'unité motrice recrutées. (c'est pas nécessairement super clair dit comme ca mais j'ai pas envie de faire un cours de physio là ).  [...]

Pourquoi rougit on ?

à faible dose (0,1 µg/kg/min), l'adrénaline est préférentiellement fixée sur les récepteurs bêta. La stimulation des récepteurs bêta-1 entraîne une augmentation de la force et de la fréquence de contraction du cSur (effet inotrope et chronotrope positif),  [...] Reamrque que ça correspond à une libération d'adrénaline donc une activation de la médullasurrénale, donc pas trop d'intervention du système nerveux sympathique ici ( mis à part la stimulation de la médulla par le nerf splanchnique sympathique ).  [...]

fonctionnement noradrénaline/coeur

donc plus d'AMPc =. stimulation de l'activité du canal HCN =. plus de contractions cardiaques par unité de temps (dues à la plus grande activité électrique du canal HCN, à mettre en relation l'activité électrique et mécanique de contraction musculaire mais c'est hors programme pour une première) =. fréquence cardiaque augmentée.  [...] Par contre je croyais que l'augmentation de la fréquence cardiaque était augmentée par une augmentation de la conduction de l'influx sinusal (ordonnant aux cardiomyocytes contractiles de se contracter pour régir le rythme cardiaque en passant d'abord dans les oreillettes, puis dans les ventricules) dans les cardiomyocytes modifiés.  [...]

[Physiologie] Besoin d'aide en EMG

En fait, on stimule le nerf, engendre des PA au niveau du muscle. C'est ce qu'on enregistre via l'onde M. Mais cette stimulation provoque une contraction et non pas un étirement. Alors pourquoi visualise t-on le réflexe H ensuite.  [...] Mais cette stimulation provoque une contraction et non pas un étirement. Alors pourquoi visualise t-on le réflexe H ensuite.  [...]

Le coeur

-Lors d'un effort que se passe t-il contraction des muscles. Lors d'un contraction on est bien d'accord ton muscle bouffe de l'oxygène, donc tes poumons commencent à accélérer pour satisfaire tes muscles, donc augmentation de la fréquence respiratoire.  [...] - la 2nd régulation met en jeu le chemoreflexe. Nous avons des capteurs de pCO2, pO2 et de pH qui renseignent le système nerveux. Quand on fait un effort physique la pCO2 augmente, la pO2 diminue ainsi que le pH. Je ne connais pas le programme de 2nd mais tu devras évoquer le rôle du système nerveux sympathique et du système parasympathique car ils vont contrôler le débit, la fréquence, la force de contraction cardiaque et aussi la fréquence respiratoire.  [...]

[Physiologie] fusion tétanique

Quand tu stimule un muscle avec un choc électrique suffisant pour avoir une réponse musculaire, tu obtient une contraction rapide et une décontraction rapide du muscle. Maintenant si tu augmente progressivement la fréquence des chocs (mais de même intensité) tu va obtenir des contraction musculaire de plus un plus rapprocher jusqu'à un moment où la décontraction n'a pu le temps d'avoir lieu avant que la nouvel contraction ne se produise.  [...] c'est la fusion, et si cette fréquence élevé des chocs perdure pendant un certain temps alors tu on obtient un tétanos musculaire, avec fusion de tous les pic de contraction, le muscle reste contracté.  [...]

démyélination

Est-ce que ce sont cette désynchronisation et ce ralentissement qui entrainent un tremblement (incontrôlé) La fréquence des potentiels qui arrivent à un temps donné serait trop faible pour induire une grande contraction, et des petites stimulations en permanence entraineraient le tremblement.  [...] Sur le réflexe H. A la base, c'est le circuit du réflexe myotatique. les afférences proprioceptives en provenance du muscle projetent aux motoneurones, ce qui permet une réponse de contraction suite à un étirement du muscle. Le rélexe H est simplement l'évocation de cette réponse par une stimulation électrique d'un nerf périphérique.  [...]

cardiologie

le remplissage et la fréquence d'excitation. Si on augmente la fréquence cardiaque tout en maintenant le remplissage constant, alors le débit augmente. On joue donc sur plusieurs facteurs. le retour veineux, la contractilité, la fréquence de contraction.  [...] Il est vrai qu'une augmentation de la fréquence cardiaque est surtout marquée par une diminution du temps de diastole, et donc de l'ampleur du remplissage ventriculaire. toutefois, dans les valeurs physiologiques, c'est surtout le remplissage diastolique passif qui est raccourci et le remplissage ventriculaire est peu diminué car la systole atriale vient compenser la perte et agit comme un réservoir de remplissage.  [...]

quelques ??? en neurophysiologie

Il a découvert également que l'amplitude de ces dépolarisations spontanées étaient très faibles (environ 0,5mV) et donc insuffisantes pour arriver au niveau du seuil de dépolarisation et déclencher une contraction musculaire (heureusement d'ailleurs). Elles appparaissent aléatoirement avec une fréquence moyenne d'une fois par seconde.  [...] 500/0,2 = 2500 nAchR doivent être ouverts pour générer un PPSE. Donc 5000 acétylcholine sont nécessaires (c'est le quantum). Un potentiel de plaque miniature = un quantum de 5000 acétylcholine. Une vraie stimulation nécessite environ 300 quanta pour arriver au seuil de dépolarisation et induire une contraction musculaire = 5000*300 = 1 500 000 acétylcholine qui ouvriraient 750 000 nAChr.  [...]

[Physiologie] Motricité intestinale

Je sais que l'acétylcholine va provoquer une contraction avec augmentation de l'amplitude et de la fréquence des contractions. Le problème est que je ne comprend pas pourquoi il y a augmentation de l'amplitude et de la fréquence.  [...] Par contre lorsqu'on met de l'ésérine puis de l'acétylcholine il y a aussi contraction de l'intestin mais avec diminution de l'amplitude et augmentation de la fréquence des contractions, cela est il du à la potentialisation des effets de l'Ach par l'ésérine.  [...]