• Santé - Fréquence, Action, Muscle

[Physiologie] Contraction musculaire

En fait, dans mon cours j'ai noté que la fréquence des potentiels d'action du motoneurone modulait la tension du muscle. plus il y a de potentiel d'action, plus je serre fort un objet par exemple. Et que si les potentiels d'action étaient proches les uns des autres, on avait un phénomène de sommation.  [...] Oui c'est possible même si ce n'est pas précisé. Autrement je n'arrive pas à comprendre comment une sommation de potentiels d'action peut enclencher une contraction plus intense.  [...]

QCM système nerveux

A la fréquence des potentiels d action des motoneurones du muscle étiré est augmentée.  [...] C la fréquence des potentiels d'action des motoneurones des muscles antagonistes n'est pas modidiée.  [...]

Définition | Méthylergométrine | Futura Santé

Son action est essentiellement utérotonique. En d'autres termes, elle stimule les contractions en agissant directement sur le muscle lisse de l'utérus, le myomètre. Ce médicament augmente ainsi le tonus, la fréquence et l'amplitude des contractions. Son effet maximal est atteint 2 à 5 minutes après injection intramusculaire. Et il se prolonge jusqu'à 4 à 6 heures.  [...] L'administration de méthylergométrine peut provoquer une élévation de la pression artérielle, des arythmies et des spasmes coronariens chez la mère. Elle ne doit pas être administrée en cas d' hypertension. Des précautions sont enfin nécessaires en cas d' insuffisance rénale, d'insuffisance hépatique ou de facteur de risque cardiovasculaire.   [...]

problème : le neurone

le graphique traduit les variatiohns de la frequence de potentiel d'action conduits par l'axone en fonction de la longueur imposée à la fibre musculaire.  [...] c'est un mécanisme de tétanos du muscle. un seul potentiel d'action (1à 2 ms) n'est pas suffisant pour déclencher une contraction longue et forte d'un muscle… pour que le muscle se contracte longtemps et fortement ils faut le tétaniser c'est-à-dire lui envoyer plusieurs potentiels d'actions se suivant à une fréquence minimale précise (qui dépend du type de muscle).  [...]

Activité physique et fibrillation auriculaire

J'ai 62 ans et souffre occasionnellement de fibrillation auriculaire paroxystique. Actif physiquement depuis quelques années, j'ai substitué depuis peu à la marche rapide un entraînement de jogging quatre fois par semaine. Malgré la longueur et l'intensité de la période d'échauffement qui précède mes séances de jogging proprement dites, invariablement, lorsque je commence à courir, je me retrouve en état de fibrillation auriculaire durant en moyenne les dix premières minutes de ma course.  [...] Vraisemblablement après que le muscle cardiaque se soit réchauffé, ma fréquence cardiaque revient à la normale et quelle que soit la durée de ma séance (entre 30 minutes et une heure) mon coeur bat par la suite en rythme sinusal, avec une fréquence cardiaque normale, plus ou moins élevée selon l'intensité et la durée de l'activité.  [...]

[Biochimie] aide exercice :

On cherche à déterminer le mode d'action du curare. L'injection de cette substance dans la patte d'un animal empêche la contration musculaire normalement observée suite à une stimulation du nerf sciatique de cette patte. Si l'on stimule le muscle directement, il reste capable de se contracter.  [...] b. D'après la structure du curare, proposez une hypothèse expliquant son action paralysante. Ca je ne comprend pas puisqu'on dit que le curare a la même action que l'acétylcholine donc de contracter les muscles striés justement, mais pas de paralyser.  [...]

[Physiologie] Période réfractaire musculaire

Je veux savoir si il ya production d'un un premier potentiel d'action nerveux puis dun second mais que l'on observe qu'un seul potentiel d'action musculaire a quoi cela est du que ce passe t il physiologiquement pour obtenir ca.  [...] La prépartion est placée dans une chambre de mesure nécessaire pour enregistrer la contraction musculaire. Du coté musculaire on attache un fil qui sort de la chambre musculaire et lie le muscle à un capteur de force qui permet de mesurer la contraction en kilogramme.  [...]

[Physiologie] potentiel d'action et contraction du muscle lisse

Le récepteur du muscle lisse n'est pas, contrairement à celui du muscle strié, un récepteur canal (qui va ouvrir un canal ionique) mais un récepteur métabotropique. Ce qui veut dire que quand son ligand va se fixer, il va synthétiser une molécule qui va libérer du calcium depuis des réserves intracellulaires.  [...] Je crois que le neurotransmetteur qui est mis en jeu est le NO, monoxyde d'azote, qui est gazeux et hydrophobe, et qui diffuse donc à travers la membrane, ceci explique la localisation de son récepteur, intracellulaire donc.   [...]

Electro-stimulation musculaire

Je t'explique. il y a 2 éléments déterminants dans l'activité du muscle, c'est l'activité neuronale et la charge appliquée au muscle. L'activité neuronale, ce sont les influx nerveux qui provoquent la contraction musculaire. chaque muscle a une innervation particulière, et ce type d'innervation détermine en partie les caractéristiques du muscle (il y a des muscles lents et des muscles rapides).  [...] L'électrostimulation peut simuler une augmentation de cette activité neuronale (encore faut-il appliquer une fréquence d'influx électrique adéquate...), mais il manque la charge appliquée. Faire travailler un muscle sans charge, c'est nettement moins efficace.  [...]

[Physiologie] fusion tétanique

Quand tu stimule un muscle avec un choc électrique suffisant pour avoir une réponse musculaire, tu obtient une contraction rapide et une décontraction rapide du muscle. Maintenant si tu augmente progressivement la fréquence des chocs (mais de même intensité) tu va obtenir des contraction musculaire de plus un plus rapprocher jusqu'à un moment où la décontraction n'a pu le temps d'avoir lieu avant que la nouvel contraction ne se produise.  [...] c'est la fusion, et si cette fréquence élevé des chocs perdure pendant un certain temps alors tu on obtient un tétanos musculaire, avec fusion de tous les pic de contraction, le muscle reste contracté.  [...]