• Santé - Fonction, Espèce, Origine

[Biologie Cellulaire] Viabilité du chloroplaste

pour les mitochondries tu peux les faire fonctionner après les avoir purifiées. Elles continuent de fonctionner au niveau génétique.  [...] Par contre la durée de vie est limitée (plus d'une dizaine d'heures en fonction de l'espèce d'origine) et il faut un milieu de culture adapté.  [...]

Pourquoi l'homme ?

Ce qui n'empêche d'ailleurs pas les convergences évolutives d'exister (une structure dont la fonction est la même que chez une autre espèce, mais avec une origine différente).  [...] C'est vrai que les oublie, trop proches. Si les humains disparaissaient, ils se pourraient qu'une autre lignée d'hominoïdes trouve quelque chose de similaire, pas exactement la même chose, toutes les espèces sont différentes, mais une fonction similaire.  [...]

Science décalée : pourquoi les rockeurs solistes meurent-ils plus tôt ?

Durant les 50 ans que couvre leur étude, 137 stars sont mortes, soit 9,2 % du total. La majorité d'entre elles étaient américaines. Il existe des différences d'espérance de vie en fonction de l'origine. celle des rockeurs britanniques est de seulement 39 ans, contre 45 pour les rockeurs nord-américains.  [...] Dying to be famous. retrospective cohort study of rock and pop star mortality and its association with adverse childhood experiences.   [...]

Suprématie de l'homme? - Page 2

Selon cette manière de concevoir la notion de disparition, il existe au moins un espèce actuelle qui vivra plus longtemps que toutes les autres. celle dont descendra le dernier être vivant d'origine terrestre.  [...] Ce n'est pas même espèce, mais l'espèce d'origine n'a pas disparue, à un certain sens. C'est juste une question de vocabulaire. L'idée est qu'il faut distinguer totalement, dans ce cadre, une espèce qui disparaît sans descendant, et une espèce qui se transforme (et même éventuellement se transforme en plusieurs espèces).  [...]

processus evolutif interne aux especes ? - Page 2

On constate une baisse de la biodiversité, avec l'extinction d'espèces probablement causé par les activités humaines. Pourtant de tout temps, il y a eu des changements de l'environnement, parfois très brutaux, et la nature a toujours été diversifiée. Ma question est donc pourquoi on observe une baisse de la diversité Normalement, une espèce qui meurt à cause de l'environnement signifie qu'autre part, une autre espèce s'adapte/évolue à cet environnement (c'est simpliste, certe, mais c'est l'idée) Où est ce que l'on (nous, l'Humanité) modifie notre environnement à une vitesse trop rapide pour que l'évolution maintiennent une diversité suffisante (j'entend par suffisant, suffisant pour que la Vie puissent survivre en cas d'un cataclysme similaire à celui qui a conduit les dinosaures aux fossiles).  [...] 2. l'origine du vol. le fait qu'une espèce est pris un jour le chemin du vol est une aberration énergétique (dépense énergétique largement supérieure au bénéfice, si l'on considère un but alimentaire (nourriture insectoide volante pour les sauteurs ou planeurs initiaux, car rien d'autres dans le ciel) ou évasif (mais là on parle déjà d'oiseaux volants *fonctionnels* ).  [...]

Activité enzymatique de mutants ?

Personnellement j'avais mis VRAI car on voit sur le schéma A que S127R et D129G inhibe l'expression du LDLr WT(0,3. 0. 6) mais le prof a dit que c'était FAUX et il nous a donné comme explication (du moins ce que j'ai noté), qu'il y avait ajout d'une fonction à la protéine 1 par mutation du coup on obtient une protéine 2 et du coup l'activité enzymatique ne serait pas augmentée par rapport à WT pour cette protéine 2.  [...] Je ne comprends pas d'une, comment est-ce qu'on peut savoir qu'il y a ajout d'une fonction à la protéine avec ce qu'on nous dit et de 2 pourquoi son activité enzymatique ne serait pas augmenté, je ne vois pas comment on déduit cela des documents.  [...]

Suprématie de l'homme?

- il y a adéquation entre les caractéristiques d'une espèce et la niche qu'elle occupe, i.e., les lieux géographiques qu'elle occupe, la manière dont elle trouve son énergie, etc. Et chaque espèce occupant une niche y règne en maître, a la suprématie sur les autres espèces, dans cette niche.  [...] Pas d'accord. Aucune espèce dont descend une espèce actuelle n'a disparue. Selon cette manière de concevoir la notion de disparition, il existe au moins un espèce actuelle qui vivra plus longtemps que toutes les autres. celle dont descendra le dernier être vivant d'origine terrestre.  [...]

[Evolution] Bipédie

Je crois que nos ancêtres étaient probablement une population plus ou moins importante, affublée d'un groupe de tares, chassés par d'autres hordes de la même espèce de leur territoire d'origine.  [...] Hypothèse 2. On nous a évincé de notre milieu d'origine (nos ancêtre ont dû quitter un milieu propice et prospérer dans un milieu peu propice). Sans doute des concurrents occupant la même niche que nos ancêtres. S'il s'agissait d'une espèce concurrente plus invasive nous aurions été éradiqués, remplacés.  [...]

[Biologie végétale] prêt pour identifier deux arbres siciliens?

Pour le second arbre, je confirme l'identification de Démostène. Chorisia speciosa, cultivé comme le précédent. Il provient d'Argentine.   [...] Pour le second arbre, je confirme l'identification de Argusazure. Chorisia speciosa, cultivé comme le précédent. Il provient d'Argentine.   [...]

Mon esposé sur le vieillissement

C'est ici que nous en venons à la théorie du Soma jetable*. l'allocation des ressources et de l'énergie aux différentes fonctions du corps devant être optimale pour la transmission des caractères de l'organisme au sein de l'espèce, celle-ci serait à l'origine des pléiotropies antagonistes.  [...] A l'exception de l'Homme dans les pays industrialisés et depuis moins de 200 ans, aucune espèce vivante ne dispose de calories à volonté. Et puisque chaque fonction du corps exige de l'énergie, parfois il est plus intéressant dans l'optique de transmettre les caractères de l'individu d'investir ladite énergie dans des fonctions favorisant une reproduction efficace, au détriment des mécanismes permettant une très grande longévité maximale.  [...]