• Santé - Expression, Modifications, ADN

[Biologie Cellulaire] Lecture de l'ADN

+ 1 pour Piwi. Explication cellule eucaryote donc même si les cellules procaryotes réagissent aussi à des signaux. On est d'accord lecture de l'ADN,pris au sens lecture de gènes, signifie l'expression des gènes et donc, selon le bon vieux dogme de Watson. la transcription.  [...] J'ajouterai qu'en plus du degré de compaction de l'ADN (en rapport avec des modifications sur les histones), des facteurs de transcription, il peut y avoir d'autres choses comme des modifications de l'ADN lui-même et de l'épigénétique (méthylation des cytosines par exemple qui répriment l'expression de certains gènes).  [...]

Les liens entre nos gènes et les aliments | Dossier

Certains nutriments peuvent modifier l' expression des gènes en induisant un ensemble de modifications chimiques stables mais potentiellement réversibles de l'ADN, sans modifications du code génétique. On les appelle des modifications épigénétiques. Ce mode de régulation, qui met à disposition de la cellule un système d'allumage ou de verrouillage de certains gènes, est également sensible aux expositions environnementales.  [...] Les constituants de notre alimentation interagissent avec notre patrimoine génétique et sa régulation à plusieurs niveaux, ce qui laisse entrevoir l'énorme potentiel d'une nutrition adaptée dans le domaine de la santé. Dans ce contexte, les principaux buts de la nutrigénomique résident dans la mise en évidence de nouvelles interactions génome-nutriments, ainsi que dans la compréhension des mécanismes sous-jacents.   [...]

[Génétique] Protéines

Les gènes gouvernent la synthèse de protéines grâce à des séquences régulant leur niveau d'expression (de transcription).  [...] Les phénomènes épigénétiques concernent des modifications héritables d'expression génétique sans modifier la séquence des gènes (les principales modifications épigénétiques concernent le code histone et la méthylation de l'ADN). Dans le cas présent, ce n'est que l'activation d'un gène par un signal cellulaire.  [...]

Médecine régénérative : les cellules reprogrammées grâce aux vitamines A et C

Une modification épigénétique bien connue est la méthylation des cytosines, des bases nucléotidiques symbolisées par la lettre C. Dans les cellules souches embryonnaires dites naïves, il y a peu de méthylation des cytosines. moins de 30 % des dinucléotides CpG possèdent ce marquage.  [...] Les modifications épigénétiques, comme la méthylation des cytosines, ne touchent pas la séquence d'ADN mais influencent l'expression des gènes. ESB Professional, Shutterstock.  [...]

Vous êtes ce que vous mangez... et ce qu'a mangé votre papa !

L'analyse de l'expression des gènes mais aussi des modifications présentes sur l'ADN (méthylation) permet de comparer les épigénomes. Caroline Davis, Flickr, CC.  [...] D'autres marqueurs des modifications épigénétiques ont été recherchés. Certains microARN, connus pour réguler l'expression des gènes, ont également été retrouvés affectés, de même que l'ADN génomique possède des méthylations particulières au niveau des séquences promotrices de certains gènes.  [...]

question en génétique

8-en règle générale, les modifications de l'expression des gènes qui sous entendent les développements des organismes multicellulaires ne s'accompagnent pas par des modification dans la séquence d'ADN des gènes corresondants.  [...] 11-l'ADN polymérase nécessite une amorce pour initier faux c'est spécifique à la réplication mais est-ce qu'on peut considérer les facteurs comme des amorces.  [...]

cellules souches

Très vaste question que tu demandes là. Donc en gros tu veux savoir comment se déroule la différenciation cellulaire. Le gros du travail se fait au niveau de l'expression génique de facteurs de transcription et au niveau des modifications épigénétiques de l'ADN.  [...] Les méthylations de l'ADN sont surtout là pour inactiver à long terme un gène donné. Donc généralement les facteurs de transcription maintenant la cellule dans un état indifférencié sont méthylés dans les cellules différenciées, ce qui fait qu'elles n'ont pas le potentiel de revenir en arrière (malgré l'existence de méthylases).  [...]

Séquençage de l'ADN : bien plus vite et bien moins cher

Ce nanopore est recouvert par une membrane plongée dans une solution de chlorure de potassium, dans laquelle on applique une faible tension électrique de manière à créer un déplacement des ions à très faible intensité. Cette intensité va alors varier lorsqu'une des quatre bases de l' ADN - adénine, cytosine, guanine ou thymine - passe au travers du pore, laissant une signature électronique qui lui est propre.  [...] Ils ont réussi à lire avec succès six brins d'ADN différents, longs de 42 à 53 nucléotides. Mieux, ils prétendent être en mesure de ne pas se limiter à l'ordre des bases dans la séquence génétique, mais également détecter les modifications épigénétiques, c'est-à-dire la présence ou l'absence de molécules régulatrices de l' expression génique.  [...]

[Génétique] On n'hérite pas que de l'ADN

Encore quelque chose qui ne veut rien dire des modifications autour de l'ADN des parents Ceci veut-il dire des modifications de la structure de l'ADN des parents, modifications transmises à la descendance.  [...] Bon... je crois que toutefois la transmission par la mère est plus facile. dans le spermatozoïde l'ADn subit des modifications profondes, et il n'y a pas possibilité (il me semble) d'embarquer des facteurs de transcription ou autres molécules qui peuvent modifier l'expression des gènes.  [...]

Les cellules souches conservent en mémoire leur ancienne vie

En effet, les deux méthodes effacent les modifications épigénétiques qui s'accumulent sur l' ADN, qui régulent l'expression des gènes et qui confèrent aux cellules leur type cellulaire. Enfin presque. ils ont montré que les CSPi conservent certaines méthylations, typiques du type cellulaire dont elles sont issues.  [...] Les cellules issues d'un transfert de noyau sont, elles, plus proches des cellules embryonnaires que les CSPi. Elles conservent moins de modifications épigénétiques. Cela a mené les chercheurs à conclure que les cellules issues d'un transfert de noyau seraient plus aptes à être utilisées comme cellules pluripotentes que les CSPi.  [...]