• Santé - Espèce humaine, Cheveux, Peau

[Biochimie] phénotype génotypes

Dans l'espèce humaine la pigmentation des cheveux et de la peau necessite la biosynthèse d'un pigment noir, la mélanine.  [...] On se propose de rechercher les cause de l'albinisme de deux indivisu X et Y en analysant des cellules de la racine des cheveux les resulats voici.  [...]

[systematique][evolution] Races - Page 4

Et puis, quelle serait la définition d'une race humaine. un arabe appartiendrait-il à une race différente de la mienne sous prétexte qu'un certain pourcentage d'entre eux ont la peau un peu plus mate que moi, et les cheveux un peu plus frisés.  [...] Et puis, quelle serait la définition d'une race humaine. un arabe appartiendrait-il à une race différente de la mienne sous prétexte qu'un certain pourcentage d'entre eux ont la peau un peu plus mate que moi, et les cheveux un peu plus frisés [/QUOTE].  [...]

[systematique][evolution] Races - Page 5

Cette notion de race humaine, correspondant aux observations communes, a en effet été introduite pour la première fois dans le domaine scientifique par Linné, à l'occasion de la seconde édition (1740) de son Systema Naturæ. Ce grand classificateur distinguait en effet, à l'intérieur de l'espèce humaine, des variétés ou sous-espèces naturelles, correspondant à des types morphologiques et des adaptations géographiques déterminées.  [...] Bien que l'existence de sous-groupes de nature héréditaire à l'intérieur de l'espèce humaine soit évidente, la difficulté était d'établir précisément la base de cette distinction génétique. La découverte du premier groupe sanguin (ABO) en 1900 permit d'initier les travaux d'anthropologie génétique et, dès 1919, Hirschfeld et Hirschfeld identifièrent trois types ABO (d'après le rapport des groupes sanguins A et AB dans la population).  [...]

évolution des espèces - Page 3

Ça commence à devenir tiré par les cheveux (si on avait pas d'auriculaire, on se gratterait les oreilles avec l'anulaire, non Je doute que celà ait un impact évolutif... et le nom de l'annulaire est-il aussi selon toi le reflet de son utilité évolutive ).  [...] Oui, mais on s'en moque. regardons les choses en face et arretons de couper les cheveux en quatre. depuis les quelques millions d'années d'existence de l'espèce humaine, est-ce que ce l'utilisation dont tu parles a eu ou pourrait avoir un impact évolutif sur l'humanité, à ton avis.  [...]

Guérir la calvitie grâce à un traitement contre l'ostéoporose

Un bulbe de follicule pileux humain, centre de contrôle pour la croissance des cheveux. À gauche, un follicule témoin et à droite, un follicule traité aux WAY-316606, un médicament contre l'ostéoporose. Nathan John Hawkshaw, université de Manchester.  [...] Ou encore, lorsque les chercheurs ont transplanté des follicules humains chez des souris et appliqué la molécule suspecte, les cheveux n'ont jamais poussé. Enfin, ils ont découvert que des souris génétiquement modifiées n'exprimant pas la prostaglandine au niveau de la peau présentaient exactement les mêmes symptômes que dans une alopécie humaine.  [...]

Faire repousser les cheveux grâce au système immunitaire

Certaines cellules immunitaires, les macrophages, sont impliquées dans la stimulation de cellules de la peau qui produisent poils et cheveux. C'est une découverte inattendue qui pourrait permettre de nouvelles stratégies pour faire repousser les cheveux.  [...] Ce lien inattendu entre le système immunitaire et la régénération du système pileux permet d'imaginer de nouveaux moyens de faire pousser les cheveux. il est ainsi envisageable d'activer des cellules souches de peau adulte pour favoriser la régénération des cheveux, sans avoir besoin de greffe.  [...]

Progéria : découverte du gène responsable d'un syndrome de vieillissement prématuré

Ces enfants ont l'apparence et la physiologie d'une personne âgée. Les symptômes les plus souvent rencontrés sont. cheveux rares, raideur articulaire, problèmes cardiovasculaires, peau fine et glabre, exophtalmie. Aucun traitement n'existe à ce jour et l' espérance de vie reste très limitée (environ 13 ans).  [...] Alors que cette maladie était toujours restée mystérieuse, les chercheurs français démontrent aujourd'hui son origine génétique, avec la mise en évidence d'une mutation dans le gène LMNA situé sur le chromosome 1. Ce gène produit la Lamine A, une protéine déjà connue pour son rôle dans le maintien structural de l'enveloppe entourant le noyau des cellules.   [...]

[Génétique] Génome humain et variabilité morphologique

J'ai lu que les humains, tous, partagent leur ADN à 99,9% des séquences identiques. Avec toute cette ressemblance de l'ADN, comment peut-on expliquer ou comprendre que le reste du génome qui est différent (qui donc est 0,1%) est suffisant pour donner toutes les différences d'apparence, de caractères, de couleurs (de cheveux, de peaux des yeux,  [...] Comme tu le dis, les êtres humains ont en communs 99,9% de leurs gènes. les 0,1% restants correspondent à toutes les variabilités possibles et imaginables interindividuelles (couleurs de peau, de cheveux...).  [...]

Le gène des cheveux roux augmente le risque de cancer de la peau

Il est connu que les roux présentent un risque plus élevé de développer un cancer de la peau. Mais pourquoi Des chercheurs britanniques de l' institut Wellcome Trust Sanger ont une piste. les variants du gène MC1R qui donnent à leur porteur des cheveux roux, mais aussi une peau pâle et des taches de rousseur.  [...] Leur étude, publiée dans Nature Communications, montre un lien assez net. Les chercheurs ont analysé le génome extrait des mélanomes (un cancer de la peau) de 400 personnes (de plusieurs continents). Résultat. dans 42 % des cas s'y trouvait l'un des allèles de MC1R associés aux cheveux roux.  [...]

Culture de tissus

Avec mon groupe, nous aimerions nous intéresser à la culture de peau in vitro afin de pouvoir, à terme, produire des cheveux (toujours in vitro).  [...] Je connais des spécialistes de la culture de peau, et ce qui se fait de mieux actuellement (à partir de donneurs humains) est incapable de produire des cheveux, et la conservation du tissu en culture est limitée. Au mieux on reproduit le derme et l'épiderme, mais pas plus.  [...]