• Santé - Débit, Valeur, équilibre

[Physiologie] physiologie vasculaire:mecanisme de shear stress

Je comprend le mode d'action du N.O mais, d'après mes recherches sa libération à lieu suite à une augmentation du débit sanguin (augmentant les forces de cisaillement exercées sur les cellules endothéliales) induisant une vasodilatation, qui augmente donc encore plus le débit sanguin.  [...] Ce qui ne me parait pas logique du tout, car il faudrait diminuer cette augmentation de débit sanguin pour le maintenir le debit à sa valeur d'équilibre et cela en augmentant les résitances vasculaires par une vasoconstriction.  [...]

Salut, quelqu'un peut-il m'expliquer cet exercice de pharmacologie, svp?

1- Quel est le débit de perfusion nécessaire pour obtenir une concentration d'équilibre de 4 mg/L.  [...] prob. pour la première question si j'ai bien compris le débit de perfusion et la vitesse d'une substance qui sort ou entre dans le sang pour atteindre l'équilibre.  [...]

[Physiologie] Lien entre Respiration et Pression artérielle

Cette augmentation du débit pulmonaire est suivie d'une augmentation du retour veineux pulmonaire vers le cSur gauche. A l'équilibre, le coeur doit maintenir dans ses deux pompes un débit d'éjection égal, de manière à ce que le même volume soit envoyé dans les circulations pulmonaire et systémique, et qu'en revienne un volume égale.  [...] dans le cas contraire, le sang s'accumulerait dans le circuit recevant un plus large débit, et l'équilibre ne pourrait être atteint. Ainsi, une augmentation du débit dans la circulation pulmonaire sera augmentée d'une augmentation du débit dans la circulation systémique par le mécanisme sus-mentionné.  [...]

[Biochimie] Questions sur l'HPLC

Pour le débit et la pression je compte dire que si on les augmente, on diminue la temps de rétention car on diminue le temps que passe les composés dans la colonne.  [...] Débit et pression sont liés, en faisant varier un des 2 paramètres tu fais forcement varier l'autre. En regle generale c'est le débit que l'on modifie, et les valeur de ce debit sont limités par la pression supporté par le système.  [...]

insuline

Bonjour à tous. Je souhaiterais savoir ce qu'est un clamp euglycémique-hyperinsulinémique et quelle en est l' utilité. merci.   [...] En parrallèle on met en route une perf. de glucose à un débit permettant une glycémie stable (établi avant l'experience). Comme on a suprimé le glucose endogène précedemment, la quantité de glucose métabolisé à l'etat d'équilibre correspond à la quantité,de glucose exogène.  [...]

acide lactique et cornichon

On a presque toujours une petite quantité d'A. lactique circulante (1 mmol/L qui correspond a l'équilibre pyruvate. -. lactate qui se déplace en fonction de l'oxygène disponible) due a cette voie anaérobie qui est enclenchée dès que l'exercice demande une quantité d'énergie supérieure a la voie aérobie et que la voie anaérobie alactique est épuisée (dépend donc aussi de l'entrainement).  [...] Il en arrive à une insufisance rénale fonctionelle, avec donc une PA max qui passe en dessous de 80 mm Hg (jusqu'a cette valeur, le débit sanguin rénal et le débit de filtration glomérulaire sont conservés).  [...]

Le scénario de l'origine de la vie enfin déterminé ? - Page 12

La valeur précise de la concentration totale critique dépend de la valeur du flux d'échange de la solution entre les deux compartiments en fonction du volume respectif des deux compartiments. Les simulations numériques, aussi basiques et éloignées de la réalité soient-elles, suggèrent fortement que l'effet du débit/flux sur la valeur de la concentration critique est lié à la vitesse des réaction de l'autocatalyse non-énantiosélective.  [...] Mais j'ai une question. en quoi cette question de la chiralité est-elle reliée à celle de l'origine de la vie Est-ce qu'on pense que dès l'origine, les molécules du vivant qui sont chirales pouvaient présenter un déséquilibre entre les formes droite et gauche Est-ce que ça ne peut pas avoir été acquis postérieurement.  [...]

Peut-on boire de la neige ?

Lorsque l' eau change de phase et devient de la neige, deux paramètres principaux sont modifiés. la température du fluide et la quantité de minéraux. En effet, croquer de la neige, dont la température est de 0 °C, peut provoquer un choc thermique. L'organisme perd de la chaleur (plutôt à éviter en montagne) et des diarrhées aiguës peuvent survenir. Il vaut donc mieux faire fondre la neige.   [...] D'après l' OMS, la consommation d'eau déminéralisée modifie l' homéostasie de l'organisme. Celle-ci contrôle l'équilibre d'un milieu, qui se traduit dans notre corps par le maintien de la température corporelle, la constance du débit sanguin, etc. Des études ont montré que chez les animaux, l'eau déminéralisée entraîne une diurèse ou peut diluer les électrolytes dans l'intestin et endommager la fonction d' organes vitaux.  [...]

Les ondes électromagnétiques mettent les rats en mode économie d'énergie

Dans cette expérience, 13 jeunes rats mâles ont été exposés en continu pendant 5 semaines à des ondes électromagnétiques, d'une fréquence de 900 MHz, à une intensité de 1 V/m, et dans un environnement à 24 °C. À noter que le débit d' absorption spécifique ( DAS ) a été estimé à environ 0,5 mW/kg, bien loin de la valeur limite des 80 mW/kg autorisée par la règlementation. Voici pour les considérations techniques.  [...] Cela s'explique par la vasoconstriction périphérique, un processus mis en place pour éviter des déperditions de chaleur et donc d' énergie. Les rats exposés aux ondes semblent donc économiser leurs ressources, comme si leurs dépenses étaient en parallèle accrues.   [...]

[Physiologie] Sspg

Actuellement, la technique du clamp euglycémique hyperinsulinémique, développée par De Fronzo et al. [22], est considérée comme faisant référence. Une perfusion intraveineuse d'insuline à débit constant permet d'obtenir un plateau d'insulinémie, tandis qu'une perfusion simultanée de glucose à débit variable maintient la glycémie à son niveau basal.  [...] La production hépatique de glucose est alors inhibée, le débit de glucose nécessaire pour maintenir la glycémie constante correspond à la quantité de glucose utilisée par les tissus périphériques, principalement les muscles squelettiques. La sensibilité à l'insuline est donc appréciée par le débit de perfusion de glucose à l'équilibre M, exprimé en mg/kg/min, que l'on peut rapporter au niveau d'insulinémie atteint.  [...]