• Santé - Débit, Cardiaque, Quantité, Sang

Définition | Débit cardiaque | Futura Santé

Le débit cardiaque est la quantité de sang éjectée par les ventricules cardiaques, c'est-à-dire le volume éjecté à chaque battement cardiaque multiplié par la fréquence cardiaque par minute.  [...]

[Physiologie] en altitude !

Par contre l'augmentation d'hématie augmente la viscosité du sang. Certes le corps nécessite de faire circuler un plus faible volume sanguin pour obtenir une même quantité de O 2, ce qui permet d'économiser de l'énergie par exemple en ralentissant le débit cardiaque.  [...] je pense pour ma part que l'adaptation a court terme à l'altitude est en premier lieu une hyperventilation et une tachycardie relative, pour augmenter le débit cardiaque d'une part et les échanges gazeux d'autre part, afin e compenser la diminution de la SaO2.  [...]

[Physiologie] La fréquence cardiaque

La blessée aura besoin d'assurer un débit sanguin convenable pour irriguer ses tissus. Un moyen efficace consiste à augmenter sa fréquence cardiaque pour compenser la perte de sang. Donc oui cela est possible de mon point de vu.  [...] Il faut retenir que la pression artérielle systolique (PAS) est dépendante du débit cardiaque (DC) et des résistances périphériques (R) (=diamètre des vaisseaux sanguins). Ton débit cardiaque est lui dépendant de la fréquence cardiaque (FC) et du volume d'éjection systolique (VES) (sang éjecté du cSur).  [...]

La maladie coronarienne | Dossier

l' angine de poitrine. En cas de rétrécissement des artères, le débit sanguin diminue. Lors d'un effort, les artères coronaires peinent à fournir une quantité de dioxygène suffisante pour le muscle cardiaque, ce qui entraîne des douleurs thoraciques.  [...] l' infarctus du myocarde. Aussi appelé crise cardiaque, l'infarctus du myocarde est dû à la mort d'une partie du muscle cardiaque lorsque celui-ci n'est plus suffisamment alimenté par les coronaires. Des signes précurseurs de l'infarctus existent. douleurs thoraciques (le muscle cardiaque ne reçoit pas assez de dioxygène), douleur à l'intérieur du bras gauche, sueurs, nausées, vomissements.  [...]

Le coeur

Sachant que le but est d'augmenter le débit cardiaque (débit = fréquence cardiaque * volume d'éjection) il y a plusieurs paramètres qui peuvent être adaptés. la fréquence (pomper plus souvent), mais aussi le volume d'éjection (pomper plus de sang a chaque fois).  [...] Oui merci mais je n'ai pas appris ceci mais est-ce que ça répondrait à ma question./ Sachant qu'il faut que j'utilise les mots Pression arterielle, débit cardiaque & fréquence respiratoire.  [...]

lien ventilation-fréquence cardiaque?

Il y a effectivement un lien entre la fréquence cardiaque et la différence du débit d'O2 entre le sang artériel et sang veineux.  [...] A l'expiration, il y a augmentation de la pression pleurale et vous dites donc que cela entraine une compression des cavités cardiaques. Mais s'il y a compression des cavités, cela ne doit pas faire augmenter le volume d'éjection systolique Et le débit étant proportionnel à celui-ci, celui ci ne devrait pas augmenter Et puisque la fréquence cardiaque lui est proportionnelle, celle ci ne devrait pas augmenter par la même occasion Quant à l'action des barorécepterus dans des conditions physiologiques, ceux ci n'ont pas besoin de temps pour agir, et la ventilation étant un phénomène, qui entraine elle même des variations de la pression leur laisse donc le temps d'agir ^^.  [...]

[Physiologie] Canaux calciques et fréquence cardiaque

expliquer pourquoi certains agents bloqueurs de canaux calciques permettent de réduire la fréquence cardiaque sans altérer la force de contraction ventriculaire correspondante.  [...] La quantité de calcium complémentaire pour assurer la contraction est fournie par le calcium du reticulum sarcoplasmique (réserve intra-cellulaire). ce qui explique que la contraction ventriculaire n'est pas alterée quand au Effets cardio-vasculaires Les beta bloqueurs diminuent la fréquence cardiaque (effet chronotrope négatif), la contractilité myocardique (effet inotrope négatif), le débit cardiaque, la pression artérielle systolique et diastolique.  [...]

rythme respiratoire

PS. Pour faciliter le calcul, je propose de conter le nombre d'inspiration + le nombre d'expiration et de diviser la somme par 2 (Assure toi que la somme est bien un nombre pair).   [...] Attention. Ne pas confondre rythme respiratoir avec Débit Ventilatoir (qui correspond au volume d'air ventillé par unité de temps, exprimé en Litre par minute (L/min-1)), mais aussi avec le Débit cardiaque (qui est le volume de sang rejeté par les ventricules par unité de temps, exprimé aussi en Litre par minute (L/min-1)).  [...]

Rupture d'anévrisme

on t'as certainement dit de ne pas faire de gros effort car quand tu fais un effort tes muscles et organes demandent plus d'oxygène et donc il va y avoir une plus grande demande en sang et pour augmenter le debit soit il y a augmentation de la frequence cardiaque (ton pouls) soit il augmentation du volume de sang éjecté ou les deux.  [...] Bonjours. Voilà mon problème, j'ai appris, il y a quelque mois maintenant que j'avais un anévrisme de l'artère carotide (je sais pas si sa se dit comme ça, je n'ai pas réellement tout comprit quand le médecin ma expliquer), et voila, j'ai fait une angiographie,et j'ai eu extrêmement mal, je voulais savoir si la deuxième angiographie, fait aussi mal que la première j'ai très peur de recommencer.   [...]

[Physiologie] Rein et Oxygène

Le rein est l'un des organes les plus perfusés du corps, puisqu'il reçoit environ 20% du débit cardiaque environ (soit ~1L/min). ce débit est nécessaire pour la filtration du sang, d'une part, mais permet aussi d'assurer un réseau artériel nourricier aux cellules du rein.  [...] La quantité d'oxygène que reçoit un tissu, pour une perfusion adéquate et une bonne saturation en oxyhémoglobine, dépend primairement de l'activité métabolique du tissu en question. si il a un métabolisme énergétique actif, alors sa consommation accrue en O2 et sa production de CO2 vont augmenter la captation de l'oxygène localement via l'effet de Bohr (et augmenter également la perfusion locale du tissu en diminuant le tonus artériolaire d'entrée du lit capillaire, lequel va diminuer la résistance artériolaire périphérique qui oppose l'écoulement du sang).  [...]