• Santé - Débit, Cardiaque, Quantité, Sang

Définition | Débit cardiaque | Futura Santé

Le débit cardiaque est la quantité de sang éjectée par les ventricules cardiaques, c'est-à-dire le volume éjecté à chaque battement cardiaque multiplié par la fréquence cardiaque par minute.  [...]

[Physiologie] en altitude !

Par contre l'augmentation d'hématie augmente la viscosité du sang. Certes le corps nécessite de faire circuler un plus faible volume sanguin pour obtenir une même quantité de O 2, ce qui permet d'économiser de l'énergie par exemple en ralentissant le débit cardiaque.  [...] je pense pour ma part que l'adaptation a court terme à l'altitude est en premier lieu une hyperventilation et une tachycardie relative, pour augmenter le débit cardiaque d'une part et les échanges gazeux d'autre part, afin e compenser la diminution de la SaO2.  [...]

[Physiologie] La fréquence cardiaque

La blessée aura besoin d'assurer un débit sanguin convenable pour irriguer ses tissus. Un moyen efficace consiste à augmenter sa fréquence cardiaque pour compenser la perte de sang. Donc oui cela est possible de mon point de vu.  [...] Il faut retenir que la pression artérielle systolique (PAS) est dépendante du débit cardiaque (DC) et des résistances périphériques (R) (=diamètre des vaisseaux sanguins). Ton débit cardiaque est lui dépendant de la fréquence cardiaque (FC) et du volume d'éjection systolique (VES) (sang éjecté du cSur).  [...]

La maladie coronarienne | Dossier

l' angine de poitrine. En cas de rétrécissement des artères, le débit sanguin diminue. Lors d'un effort, les artères coronaires peinent à fournir une quantité de dioxygène suffisante pour le muscle cardiaque, ce qui entraîne des douleurs thoraciques.  [...] l' infarctus du myocarde. Aussi appelé crise cardiaque, l'infarctus du myocarde est dû à la mort d'une partie du muscle cardiaque lorsque celui-ci n'est plus suffisamment alimenté par les coronaires. Des signes précurseurs de l'infarctus existent. douleurs thoraciques (le muscle cardiaque ne reçoit pas assez de dioxygène), douleur à l'intérieur du bras gauche, sueurs, nausées, vomissements.  [...]

[Physiologie] débit cardiaque et retour veineux

Puis, c'est écrit que lorsqu'il y a un gain de sang, il y a augmentation du retour veineux, diminution de la pression dans l'oreillette droite et diminution du débit cardiaque. Je trouve que ca se contredit. une fois, une perte de sang diminue le débit cardiaque et une fois, on dit que le gain de sang mène aussi à une diminution du débit cardiaque.  [...] ..... Puis, c'est écrit que lorsqu'il y a un gain de sang, il y a augmentation du retour veineux, diminution de la pression dans l'oreillette droite et diminution du débit cardiaque.  [...]

Changement du rythme cardiaque suite à une hémorragie

Si je perd beaucoup de sang, comment change la fréquence cardiaque Car si je perd du sang, le volume sanguin diminue, donc le retour veineux aussi donc le volume systolique (VS) diminue aussi DONC le débit cardiaque (DC) aussi, non Car DC = VSX FC. (dite moi si je me trompe).  [...] 1) L'hypothalamus (centre cerebrau spinal supérieur) s'occupe des réactions cardio vasculaire pendant les période d'activités physique donc c'est LUI qui. diminue le pH, diminue le O2 et augmente le CO2 dans le sang. Ensuite ca active les chimiorecepteurs qui active les centre vasomoteur et cardioaccélérateur du tron cérébral qui vont augmenter le débit cardiaque et la résistance périphérique (donc augmenter la pression artérielle).  [...]

Le coeur

Sachant que le but est d'augmenter le débit cardiaque (débit = fréquence cardiaque * volume d'éjection) il y a plusieurs paramètres qui peuvent être adaptés. la fréquence (pomper plus souvent), mais aussi le volume d'éjection (pomper plus de sang a chaque fois).  [...] Oui merci mais je n'ai pas appris ceci mais est-ce que ça répondrait à ma question./ Sachant qu'il faut que j'utilise les mots Pression arterielle, débit cardiaque & fréquence respiratoire.  [...]

lien ventilation-fréquence cardiaque?

Il y a effectivement un lien entre la fréquence cardiaque et la différence du débit d'O2 entre le sang artériel et sang veineux.  [...] A l'expiration, il y a augmentation de la pression pleurale et vous dites donc que cela entraine une compression des cavités cardiaques. Mais s'il y a compression des cavités, cela ne doit pas faire augmenter le volume d'éjection systolique Et le débit étant proportionnel à celui-ci, celui ci ne devrait pas augmenter Et puisque la fréquence cardiaque lui est proportionnelle, celle ci ne devrait pas augmenter par la même occasion Quant à l'action des barorécepterus dans des conditions physiologiques, ceux ci n'ont pas besoin de temps pour agir, et la ventilation étant un phénomène, qui entraine elle même des variations de la pression leur laisse donc le temps d'agir ^^.  [...]

[Physiologie] Canaux calciques et fréquence cardiaque

expliquer pourquoi certains agents bloqueurs de canaux calciques permettent de réduire la fréquence cardiaque sans altérer la force de contraction ventriculaire correspondante.  [...] La quantité de calcium complémentaire pour assurer la contraction est fournie par le calcium du reticulum sarcoplasmique (réserve intra-cellulaire). ce qui explique que la contraction ventriculaire n'est pas alterée quand au Effets cardio-vasculaires Les beta bloqueurs diminuent la fréquence cardiaque (effet chronotrope négatif), la contractilité myocardique (effet inotrope négatif), le débit cardiaque, la pression artérielle systolique et diastolique.  [...]

Tai-chi : une activité idéale en cas d'insuffisance cardiaque ?

Ce type d'insuffisance cardiaque est caractérisé par une baisse du débit cardiaque sanguin, due à une altération de la fonction contractile du myocarde. Le faible apport de sang enrichi à l'organisme entraîne un défaut en oxygène et en nutriments au niveau des organes du corps, ce qui conduit à l'apparition de symptômes (souffle court, congestion veineuse, gonflement des chevilles, intolérance à l'activité physique...) plus ou moins handicapants.  [...] Cette affection touche moins d'un pour cent de la population, principalement les personnes âgées, et la gravité de la maladie est caractérisée par ce que l'on appelle la fraction d'éjection. Celle-ci correspond au rapport du volume d'éjection systolique (différence entre le volume du ventricule cardiaque gauche plein et le volume du ventricule contracté) sur le volume diastolique (ventricule plein), et avoisine les 60 % chez les personnes en pleine santé.  [...]