• Santé - Cycle de krebs, énergie, Cellule

Quelle différence y a-t-il entre le métabolisme cytoplasmique et le métabolisme mitochondrial ?

La mitochondrie est le siège de génération de l'énergie de la cellule, les 2 dernières étape du cycle de Krebs s'y déroulent.  [...] Mais elle joue un rôle majeur dans le biologie du calcium. La mitochondrie est un calciosome par excellence. Lors de l'apoptose le cytochrome C qui est sur la membrane interne de la mitochondrie va s'échapper dans le cytosol par des pores induisant l'apoptose par activation des caspases.   [...]

catabolisme des acides aminés, pourquoi?

Le catabolisme permet donc la dégradation de composés afin de les transformer en énergie. Par exemple, lors de la glycolyse, la cellule transforme un glucose en 2 pyruvates, qui sont des composés qui vont pouvoir être utilisé dans le cycle de Krebs afin de fournir de l'énergie à la cellule sous forme d'ATP et de transporteurs ioniques (NAD, NADH, H +, etc.).  [...] Les acides aminés subissent une désamination (perdent leur groupe aminé). La molécule en résultat peut être convertie en pyruvate -. catabolisme. De là, elle peut s'engager dans le cycle de Krebs pour fournir de l'énergie, ou sinon, en oxaloacétate, puis aspartate qui donnera par la suite des acides aminés comme la méthionine, la lysine, la thréonine, l' isoleucine etc... -. anabolisme.  [...]

[Biologie Moléculaire] Le pulse-chase : le "chase" ne sert à rien ?

Il faut en quelque sorte continuer de faire tourner la machinerie cellulaire, donc il faut qu'il y ait toujours du substrat à disposition.  [...] Parce que le glucose est essentiel pour la vie d'une cellule (production de pyruvate puis fermentation ou cycle de Krebs et donc énergie). Mais si c'était une autre molécule à suivre et non essentielle à la vie de la cellule on aurait pu alors se passer de continuer à en fournir.  [...]

Pourquoi L’anoxie augmente la vitesse de la glycolyse ?

Logiquement, c'est pour compenser la perte énergétique. En anoxie, la cellule ne peut pas effectuer les oxydations phosphorylantes qui permettent de récupérer une grosse partie d'énergie en oxydant le NADH produit lors de la glycolyse/cycle de Krebs. Par conséquent, la cellule augmente sa glycolyse car le rendement énergétique de la glycolyse est largement inférieur au rendement énergétique lorsque la cellule peut effectuer les oxydations phosphorylantes.  [...] D'une certaine façon, ce genre de phénomène est retrouvé dans l'effet Warburg, même si les conditions sont différentes que pour une anoxie.   [...]

Cycle de Krebs

Bonjour, les proteins, les glucides et les lipides peuvent se transformer en énergie dans le corps humain. Cette transformation peut elle avoir lieu sans passer par le cycle de Krebs Merci.  [...] Et vu que dans la cellule rien n'est fait au hasard et inutilement (au point de vue métabolique), l'acétyl CoA rejoint les voies de l'anabolisme ou le cycle de Krebs, il a pas 50 alternatives. Donc, on peut considérer que le cycle de Krebs est une voie à prendre pour la transformation en énergie.  [...]

Catabolisme des acides amines /URGENT

La désamination oxydative du glutamate permet justement de récuperer l'acide alpha cétonique (le cétoglutarate) à des fins énergétiques. il est incorporé au cycle de Krebs, où il permet de former du NADH et FADH2, et alimenter en énergie la cellule, ou plus souvent servir de substrat à d'autres voies biochimiques énergétiques, tels que la néoglucogenèse ou la cétogenèse.  [...] Par exemple, si la glycolyse et la néoglucogenèse tournaient de plein régime en même temps, il y aurait consommation nette d'énergie sans rendement, ce qu'on appelle un cycle futile. Dans les faits, lorsqu'une voie métabolique est majoritairement stimulée, sa voie antagoniste est inhibée, que ce soit par des voies de signalisation ou par le contrôle de son expression génique.  [...]

Diabète insulino-dépendant

et il y a aussi autre chose, si cette cellule fait une lipolyse (opération lourde), obtient de l'acétyl-CoA, pourquoi à ce stade n'incorpore-t-elle pas ce dernier dans le cycle de Krebs pour avoir de l'énergie.  [...] Pour cette question en particulier le prof m'a répondu que l'oxaloacétate( pas celui provenant de l'acétyl-CoA résultant de la lipolyse ) se trouvant dans la cellule participe massivement à la néoglucogenèse et du coup le cycle de Krebs est inhibé ce qui fait que l'acétyl-CoA ne fait pas de cycle de Krebs.  [...]

[débat] Point de vue des biologistes : la vie, une structure dissipative ?

Je ne vois pas cela comme le pendant de l'organisation (de l'anabolisme). Je le vois plus par la chaleur. (Les réactions de catabolisme sont peu efficaces, le plus gros de l'énergie chimique libre part en chaleur. Voir par exemple le rendement entre rayonnement incident sur une cellule végétale et le nombre d'ATP créés, ou entre glucose+6 O2 et le nombre d'ATP créés par glycolyse + cycle de Krebs + phosphorylation oxydative.).  [...] On peut donc imaginer la vie apparaissant comme faisant partie de la structure dissipative géologique (qui dissipe l'énergie de radioactivité interne à la Terre en infrarouges, encore un chauffage par dessous.), puis qui envahit une autre structure dissipative, celle dissipant l'énergie solaire en infrarouges.  [...]

A jeûn et le fonctionnement du cycle de Krebs

Ça m'étonne, si jamais il y a un manque de glucose, la néoglucogenèse va puiser dans le glycogène pour récupérer du glucose. Si plus de glucose, plus d'énergie, et il me semble que la cellule est devrait mourir. De plus, que le cycle de krebs entrainent la formation d'autres molécules comme d'acides aminés.  [...] Dans le cas où les cellules sont en anaérobie, ce qui manque est l'oxygène et donc il va y avoir le processus de fermentation, mais la glycolyse et cycle de krebs sont toujours fonctionnels (à la limite de ce que je sais).  [...]

Pourquoi sommes-nous fatigués lorsque nous sommes malades ?

Tout ce qui touche en effet au détournement des systemes de production d'energie, de la respiration cellulaire (cycle de Krebs) epuration (foie et reins ) peut entrainer un état de fatigue.  [...] -La bactérie(ou autre pathogène) induit la réponse immunitaire donc elle est directement liée à la perte d'énergie occasionnée par le système immunitaire et en plus cette bactérie pathogène utilise vos propres ressources pour pouvoir se nourrir et se reproduire (pour vivre, quoi) donc elle fait perdre encore plus d'énergie.  [...]