• Santé - Contraction, Sommeil, Paradoxal, Paralysie, Muscles

[Biochimie] Il n'y a que dormir qui permet la reconstitution des muscles? ou le repos "eveillé" marche aussi?

le sommeil est un truc très complexe, avec plusieurs phases associées à des activités musculaires et neuronales particulières. Mais pour autant, il ne me semble pas que les muscles attendent la nuit pour se développer après un exercice.  [...] Repos évéillé et sommeil c'est pas du tout la même chose, car au repos les muscle garde un peu de leur tonus contraction sans mouvement au sommeil surtout lors du sommeil paradoxal il y a une paralysie complète des muscles, donc les muscles sont enfin libres.  [...]

L'insomnie et le sommeil

Cette histoire de microrêve éveillé fait penser à du sommeil paradoxal qui constitue la partie la plus nécessaire du sommeil pour survivre. Les phases de sommeil paradoxal peuvent être très courtes et suffire à une récupération significative. Ce sommeil se caractérise par un tracé spécifique à l'électro-encéphalogramme et une perte du tonus des muscles de la nuque.  [...] le sommeil paradoxal s'accompagne d'une chute du tonus des muscles de la nuque. les expérimentateurs ont placé des chatons sur de petits disques en bois à la surface d'une piscine. Ces disques leur permettaient juste de s'y tenir en rond pour dormir. Pendant leur sommeil, à chaque phase de sommeil paradoxal, le tête se relâchant provoquait la chute dans l'eau et le réveil.  [...]

La boucle gamma me pose vraiment problème

Je ne parviens pas du tout à comprendre pourquoi on parle de contraction tonique (aussi appelée isométrique et donc la longueur du muscle ne varie pas) pour le réflexe myotatique tout en l'associant à un raccourcissement du muscle ensuite Si le muscle se raccourcit et bah ça veut dire qu'il change de longueur.  [...] Je ne comprends pas pourquoi en stimulant uniquement les motoneurones gamma on induit un tonus musculaire, car normalement il faut aussi les alpha pour contracter le muscle et avoir le tonus, c'est la définition même du tonus (= contraction très faible permanente, sauf lors du sommeil paradoxal).  [...]

Les origines de la maladie des corps de Lewy | Dossier

Plus récemment furent décrits des troubles du comportement au cours du sommeil, et plus particulièrement durant le sommeil paradoxal, riche en rêves. Normalement, durant ce stade de sommeil, les muscles sont bloqués, si bien qu'une personne en train de rêver reste parfaitement immobile.  [...] Outre leur caractère impressionnant, ces comportements peuvent être à l'origine de tentatives d'agression involontaire ou de blessures sur le conjoint durant le sommeil. Avec le temps, les déficits cognitifs et les troubles d'allure psychiatriques (qui peuvent comporter des accès d'agitation ou de confusion, accompagnés d'une perte de repères) deviennent de plus en plus permanents.  [...]

Définition | Sommeil paradoxal | Futura Santé

Pendant le sommeil paradoxal, les yeux se déplacent rapidement sous les paupières mais les muscles squelettiques ne sont pas actifs. Les rêves ont lieu pendant le sommeil paradoxal. l'individu peut alors se réveiller et se rappeler ses rêves.  [...] Les personnes privées de sommeil paradoxal peuvent présenter des troubles émotionnels. Des substances, comme l' alcool et les barbituriques, suppriment le sommeil paradoxal. Enfin, les personnes souffrant de narcolepsie peuvent entrer immédiatement en sommeil paradoxal dans la journée.  [...]

En quoi le bâillement est-il lié au sommeil paradoxal ? | Dossier

Ensuite le sommeil lent apparaît quand les structures thalamo-corticales deviennent matures. Le contrôle de l'activité neuronale exercée par le sommeil paradoxal participe du mécanisme, activité dépendant, de maturation fonctionnelle du cortex. Il peut être inféré qu'au tout début de la vie foetale, le sommeil paradoxal (et le bâillement ) dirige l'évolution de la maturation corticale par activation neuronale, synaptogenèse et sécrétions de neurotrophines (Kobayashi, 2004. Valatx, 2004).  [...] La puissante contraction musculaire que représente le bâillement stimule par rétroaction les zones de la réticulée du tronc cérébral impliquées dans l'éveil ( locus coeruleus). Lors de l'éveil, bâillement et pandiculation inversent l'hypotonie musculaire qui caractérise le sommeil paradoxal, ouvrent largement les voies respiratoires pharyngo-laryngées.  [...]

Manque de sommeil : un problème de santé publique | Dossier

Ce sont les privations partielles de sommeil qui ont permis de cerner les fonctions plus subtiles du sommeil. Ainsi sommeil lent et sommeil paradoxal n'ont pas la même fonction. Le sommeil profond est plus spécifiquement impliqué dans la croissance, la récupération des réserves énergétiques du cerveau ou des muscles, et dans certaines formes de mémoire dite déclarative (rappel de liste de mots, d'un itinéraire, etc.).  [...] Le sommeil paradoxal est quant à lui plus impliqué dans la maturation du système nerveux, son adaptation à l'environnement, et plus généralement tout ce qui touche à l'équilibre psychique. Il est également impliqué dans la mémoire dite procédurale, celle du raisonnement et du savoir faire.  [...]

Un lien établi entre troubles du sommeil paradoxal et troubles mentaux

Lors du sommeil paradoxal, le cerveau envoie, en temps normal, des signaux aux muscles pour les empêcher de bouger. Chez les personnes souffrant de troubles du comportement en sommeil paradoxal (TCSP), ces signaux sont perturbés. Ce dernier peut alors être altéré par la survenue de rêves agités, durant lesquels les personnes peuvent crier, donner des coups de poings, de pieds, et se blesser ou blesser un partenaire endormi.  [...] Pour leur étude, publiée dans la revue médicale American Academy of Neurology, les chercheurs ont sélectionné un échantillon de 30.097 personnes âgées en moyenne de 63 ans. Un questionnaire sur leur mode de vie a permis de conclure que 3,2 % d'entre elles souffraient d'un trouble du sommeil paradoxal.  [...]

Rêve/Réalité bizarre.

En résumé, si ça vous travaille trop, il va falloir en parler à votre médecin et si ses explications ne vous suffisent pas, aller voir un psychologue (ce n'est pas remboursé en ville et si ça pose problème, il faut prendre RDV dans un C entre M édico- P sychologique pour que ça soit gratuit).   [...] Il existe le phénomène où on se réveille tout en restant dans la phase du sommeil paradoxal (essentiellement la phase des rêves). On subit alors le phénomène de paralysie propre à cette période (sauf les yeux et les organes génitaux) et des hallucinations (qui sont en fait les rêves.) Ca semble correspondre.  [...]

Comment s'endort-on?

le sommeil paradoxal, ou stade 4, est la phase la plus étonnante. le corps paraît totalement détendu et les muscles relâchés comme au cours du sommeil lent profond, mais, en même temps, l'activité cérébrale est très intense. Sous les paupières, les yeux sont animés de mouvements très rapides, [.  [...] ..], le pouls et la respiration sont irréguliers.Cette période de sommeil paradoxal est celle où l'on rêve de façon intense. Elle représente en moyenne 20% du temps total de sommeil pour une nuit normale, mais sa durée s'allonge à mesure que la nuit avance.  [...]