• Santé - Contraction, Muscle, Cardiaque

[Physiologie] role potassium au niveau de la contraction cardiaque

Et bien justement une hyperkaliémie entraine l'augmentation de la contraction du muscle cardiaque et à force le muscle ce fatigue d'où l'arret cardiaque.  [...] Pour la petite note morbide, une injection iv de KCl serait le crime parfait si l'on ne savait détecter le lieu de la piqure. En effet le potassium est quasi indétectable et permet de simuler à la perfection l'arrêt cardiaque tout simple.  [...]

Amphétamines : effets et dépendance | Dossier

Certains effets physiologiques sont cependant généraux, et comme dans le cas de la cocaïne, on observe une augmentation notable de la pression artérielle et du rythme cardiaque, ainsi qu'une dilatation des bronches et des pupilles, effets contrôlés par le système nerveux sympathique.  [...] Le MDMA, ou ecstasy, agit sur le système sympathique au même titre que la cocaïne et les autres amphétamines. On constate une augmentation des pressions sanguines dans le muscle cardiaque pendant la contraction ( systole ) et pendant la relaxation ( diastole ), ainsi qu'une élévation du rythme cardiaque.  [...]

[Physiologie] potentiel d'action et contraction du muscle lisse

d'autre part, je me demande pourquoi l'origine du calcium nécessaire à la contraction du muscle cardiaque et du muscle lisse unitaire est d'abord extracellulaire puis à l'origine d'un relargage hors du RS.  [...] Absolument pas. Le NO a un effet myorelaxant, il n'est pas à l'origine de la contraction du muscle lisse. C'est plutôt les catecholamines (noradrénaline) qui provoquent la contraction et leur récepteur est bien membranaire.  [...]

Quel est le sens de l'échangeur calcium/sodium ?

C'est un moyen bien utile pour, par exemple, réguler au mieux le couplage excitation-contraction dans un muscle squelettique ou cardiaque. ça permet aussi de mieux gérer les phénomènes d'exocitose au niveau des boutons synaptiques neuronaux.  [...] Mais parfois, cet échangeur peut aussi changer de sens et passer en reverse mode lorsque le taux de Na+ est élevé localement dans la cellule. On pense que ça a lieu pendant le potentiel d'action du cardiomyocyte contractile.  [...]

cerveau et champ magnétique

Bon je sais pas si c'est ce que voulait dire le monsieur, mais il me semble que, les nerf transmettent un ddp qui peut etre representé par un courant electrique. Le poul en est une conséquance puisque c'est la contraction des muscle cardiaque. Le coeur est un muscle indépandant du cerveau je crois, il est automatique, donc a priori aucain rapport, néanmoin, il me semble que, sans nécéssité d'une action a proprement dite du cerveau pour fonctionné, le rythme cardiaque lui, dépant en partie du cerveau ( de maniére indirecte il me semble ).  [...] On peut donc imaginer qu'une émotion va d'une part, émettre un stimulus qui va se diffuser dans tout le corps, agissant sur les muscles, le cSur, les poumons, la peau, etc. D'autre part, l'émotion pourrait bien aussi influer sur le champs magnétique du cerveau.  [...]

physiologie cardiaque

j'ai un petit détail que j'ai pas bien saisi au niveau de mon cours, en fait on dit que la secousse cardiaque est fonction de la longeur de PA, deja je ne comprend pas trop la notion de secousse, en cherchant sur le net je trouve que c'est une contraction brusque du muscle, en plus la je ne saisie pas qu'est ce qu'en entend par la longueur d'un PA le muscle cardiaque répond à la loi de tout ou rien donc on a toujours la meme longeur de PA non et sinon comment ces deux parametres sont-ils liés merci.  [...]

[Divers] Tpe Pacemaker

Comme tu le sais le muscle cardiaque est spécial. Il est strié mais à contraction involontaire. Donc tu rentre dans le système du système nerveux végétatif, que tu ne contrôle pas, caractérisé par les fibres orthosympathique(accelere) et parasympathique(ralentit) qui modulent le rythme.  [...] Le pacemaker natif du coeur est le noeud sinu-atrial de Keith Flack dans l'atrium droit. Qui déclenche l'excitation et impose le rythme sinusal (80 battements par minute environ). Puis l'excitation est propagée au noeud Atrio-ventriculaire d'Aschoff et Tawara dans le septum cardiaque.  [...]

Définition | Muguet | Futura Santé

Les clochettes blanches du muguet, mais aussi ses baies rouges, peuvent être extrêmement nocives. C'est principalement dû à la présence d' hétérosides cardiotoniques qui, comme leur nom l'indique, augmentent la contraction du muscle cardiaque. Comme beaucoup de végétaux toxiques pourtant, le muguet est aussi utilisé à des fins médicinales.  [...] Le muguet est principalement utilisé en cas de troubles cardiaques, dans la mesure où la plante stimule les battements du coeur et la respiration. Ainsi serait-il recommandé en cas de problèmes cardiovasculaires, d' inflammation du tissu pulmonaire ou d' insuffisance cardiaque.  [...]

Bilan cardiaque

Par contre, ce que je ne sais pas (d'une part parce que je ne suis pas médecin, d'autre part parce qu'il faudrait connaître l'origine de cette insuffisance) c'est si des efforts violents risquent à la longue de fragiliser cette valvule. En effet, qui dit effort violent dit contraction beaucoup plus forte du muscle cardiaque, donc pression de reflux plus importante sur les valvules.  [...] j ai 16 ans et je souffre d essoufflement en montant les escaliers et avec un simple petit effort. Cela m inquiete de plus en plus car mon frere souffrait d une malformation cardiaque de naissance et a ete operer il y a trois ans. Est ce possible que j ai les meme problemes Car en plus je tombe parfois en syncope asser souvent.  [...]

fréquence cardiaque

De plus à force d'entrainement un atlète poura modifier son rythme cardiaque dans le but de mieu oxygéner ses cellules. Il ne faut pas oublier que le coeur est un muscle. Un athlète va en faisant ces test savoir où il en est s'il pourra ou non améliorer ces capacités, en clair voir s'il peut forcer ou pas.  [...] Lorqu'il y a augmentation de l'activité d'un organe (par exemple le muscle lors d'un exercice physique), il va falloir augmenter l'apport en O2 pour alimenter cet organe. Pour augmenter cet apport en oxygème le coeur va battre plus fort (augmentation de la puissance de contraction) et plus vite (augmentation de la fréquence cardiaque).  [...]