• Santé - Concentration, Membrane, Potentiel de repos

Parcours et provenance de l'électricité dans le cerveau

Au repos, il existe une différence de potentiel négative (de l'ordre de -60 mV à -90 mV, c'est le potentiel de repos) entre la face intracellulaire de la membrane du neurone et sa face extracellulaire. Cette différence de potentiel résulte d'une différence de concentration en ions entre l'intérieur et l'extérieur du neurone secondaire à une perméabilité sélective de la membrane plasmique et d'autre part à des courants ioniques actifs transmembranaires (par exemple, la pompe sodium-potassium ATP-asique).  [...] des ions sodium (Na+) pénètrent dans la cellule en passant à travers des canaux ioniques sélectivement perméables au sodium. Le potentiel de membrane prend alors une valeur positive (environ +35 mV) proche du potentiel électro-chimique d'équilibre du sodium (ENA).  [...]

[Physiologie] potentiel de repos chez le calamar géant

je sais que le K+ et le principale ions responsable du potentiel du repos, et je sais notamment que la différence est a cause d'une légère fuite du Na+ et du Cl-, mais comment cette légère fuite influe sur le potentiel du repos et non sur la concentration du K+ entre l'extérieur et l'intérieur de la membrane.  [...] es que la concentration du K+ est constante durant toute la période ou le potentiel du repos est maintenue (je parle de la différence entre l'extérieur de la membrane et l'intérieur).  [...]

potentiel de repos difference ionique

en fait je n'arrive pas à comprendre comment nait le potentiel de repos sur la membrane du neurone. En cours on avait dit que c'était du à une différence de concentration des ions [K+] et [Na+], comment cela est-il possible.  [...] tu te retrouves alors avec un flux de charges positives du milieu intra au milieu extra. Le flux peut alors trouver un équillibre quand la différence de charges à proximité de la membrane due à ce flux compense la différence de concentration. tu te retrouves avec une membrane polarisé positivement du côté extracellulaire (d'où le potentiel négatif).  [...]

nature de la conduction électrique dans l'axone?

Tu as une différence de potentiel de l'ordre de -70mV lorsque la cellule est au repos, due a une différence de concentration des ions Na+ et K+ de part et d'autre de la membrane. Lorsque la cellule réceptrice est stimulée des canaux spécifiques a ions s'ouvrent, laissant passer d'abord le Na+ (qui sort) et provoque une dépolarisation de la membrane, puis le K+ (qui rentre) et repolarise la membrane.  [...] Le potentiel d'action est donc initié au niveau des cellules soit par stimulation dans le cas d'une cellule réceptrice, soit pas l'ouverture de canaux par un neurotransmetteur au niveau d'une synapse.  [...]

question (naïve) sur le potentiel de repos

J'ai une question concernant le potentiel de repos d'un ion. Dans mon cours j'ai l'exemple d'un cation et d'un anion (par exemple K+ et Cl-) injectés ensemble dans une cellule dont la membrane ne laisse passer que le cation. Il se crée alors une différence de potentiel, car le cation diffuse partiellement suivant le gradient de concentration, créant un gradient électrochimique.  [...] Mais cette ddp doit forcément dépendre de la concentration de potassium qu'on introduit au départ, alors que signifie un potentiel de repos unique de l'ion potassium, chiffré à -90 mV.  [...]

Dépolarisation cellulaire

1- pour le dépletion potassique, d'abord faut savoir que [k+]intra.. [k+]extra, donc imagine que si la concentration intra reste inchangée, mais que l'extra est abaissée, il en découlera que le gradient chimique augmentera et donc la sortie du k+ vers l'extra s'accentuera, ce qui fait que l'intra sera encore plus négatif et donc le potentiel de repos augmentera a sont tour (en valeur absolue), et la t'as une hyperpolarisation de la membrane, la cellule est Trop au repos, difficile de la réveiller .  [...] En fait, ce n'est pas tout l'intérieur attention. Ceci dit, la partie interne de la membrane pour mieux dit est négative à cause d'abord de la présence de protéines chargée négativement mais aussi du fait que la pompe ionique fait sortir 3Na+ contre 2l+ seulement, donc source d'electronégativité.  [...]

[Physiologie] Les équations de Donnan, Nernst et GHK

La perméabilité de la membrane aux ions Na+ étant faible, un changement de ses concentrations n'aura pas un grand effet sur le potentiel de membrane au repos.  [...] La perméabilité au K+ est 100 fois plus élevée et donc, une augmentation de la concentration extracellulaire de K+ diminuera le potentiel de membrane.  [...]

physiologie QCM

d. tous les ions sont en même quantité de part et d'autre de la membrane == Non car sinon il n'y aurai pas une régulation des concentrations entre les différents milieu extra et intracellulaire selon les gradient de concentration, ce qui provoquerai une perte du potentiel de repos.  [...] Le potentiel de repos d'un ion se definierai comme le potentiel pour lequel, compte tenu des concentrations de cet ion de part et d'autre de la membrane, l'ion est a l'equilibre. Les forces electriques contrebalancant le gradient de concentration.  [...]

[Biologie Cellulaire] membrane biologique et équilibre

le gradient de concentration et le gradient électrique. Pour le gradient de concentration la réponse est simple, les molécules arrêtent de diffuser lorsque les concentrations sont égales de part et d'autre de la membrane (processus d'élimination du gradient de concentration).  [...] Dés lors, on peut comprendre que même si un type de molécule est en concentration inégale de part et d'autre de la membrane, ces ions ne diffuseront plus à cause de la différence de potentielle qui les repousse (exemple des ions Cl- ne peuvent plus entre dans la cellule à cause de la charge négative globale interne) c'est ce que l'on appelle le potentiel de repos (pouvant être calculé par la loi de Nernst) qui est différent pour chaque molécule ionique (en fonction de sa tendance à lutter contre la différence de potentiel pour égaliser ses concentrations de part et d'autre de la membrane ce qui est en fait du à sa charge).  [...]

Biologie de la crise épileptique | Dossier

Concentrations ioniques au niveau de la membrane plasmique du neurone. Les gradients de concentration des ions sodium (Na+), potassium (K+) et chlorure (Cl-) conduisent à une polarisation de la membrane. Lorsque le neurone est activé, une onde de dépolarisation parcourt le neurone, grâce à des échanges ioniques au niveau de canaux membranaires. MC Jacquier.  [...] Au repos, les concentrations en ions de part et d'autre de la membrane plasmique du neurone sont stables. La différence de charges de chaque côté de la membrane conduit à l'existence d'un potentiel de membrane (ou potentiel de repos) de l'ordre de -70 mV. Le passage des ions n'est possible qu'au niveau de protéines-canaux transmembranaires.  [...]