• Santé - Cils, Oreille, Cerveau

[Physiologie] Infrasons et l'homme

Si tu entends les sons, c'est parce que ils ont un effet sur des élements de ton corps, ils font vibrer certains cils vibratils dans l'oreille, et c'est la seul chose qui te permet de vraiment les détecter (en retransmettant ce signal des cils au cerveau) mais ca ne veut pas dire que c'est le seul effet qu'ils ont, ni que c'est le seul élément de ton corps impacté par leur présence (mais cet impact ailleurs serait sans effet, ni positif ni negatif), c'est juste le seul qui retransmet au cerveau leur présence sous forme de code.  [...] les infrasons peuvent avoir eux aussi des impacts sur des organes, certaines partie du corps... a l'inverse que eux, impacteraient ces autres organes, mais n'impactent pas les cils vibratils de l'oreille et ne sont donc pas transmis au cerveau.  [...]

Bourdonnements d'oreilles après un concert : leur origine

Lors d'un concert, près des enceintes le niveau dépasse souvent 105 dB. Des bourdonnements d'oreille et des sifflements, que les médecins appellent des acouphènes, peuvent alors survenir. Ils signent en quelque sorte le traumatisme subi par notre système auditif.  [...] L' oreille interne renferme des cellules sensorielles revêtues de cils, les cellules ciliées. Grâce à elles et aux messages électriques qu'elles envoient au cerveau, nous décryptons les sons environnants. la parole, la musique, les bruits de la vie... Autrement dit, ce sont elles qui nous permettent d'entendre.  [...]

Le système auditif et son fonctionnement : oreilles interne, externe et moyenne | Dossier

Le son est entendu grâce à un mécanisme complexe assuré par le système auditif. Depuis le pavillon de l' oreille externe jusqu'au cerveau, le son est transféré via plusieurs intermédiaires qui ont chacun un rôle bien précis. Explications.  [...] La cochlée contient des cellules ciliées, qui baignent dans un liquide appelé périlymphe. Lorsque des vibrations de ce liquide sont induites par les osselets de l'oreille moyenne, les cils se mettent en mouvement, ce qui active la formation d'un signal nerveux, qui sera transmis au cerveau par le biais du nerf auditif.  [...]

Efficacité des implants auditifs

Donc je suppose que tu veux parler des prothèses externes qu'on met dans le canal auditif (et pas des implants réservés aux sourds profonds de naissance) ou celles appelées 'tout d'oreille dont l'électronique est dans un petit boîtier caché derrière le pavillon de l'oreille relié par un petit tube (ou un petit fil, selon l'emplacement de l'écouteur) à un embout qu'on met dans le canal auditif.  [...] La réponse a été déjà donnée très partiellement. dans les surdités d'oreille interne dues à l'âge ou à l'exposition prolongée à des sons trop forts un nombre plus ou moins important de cellules auditives ciliées (ce ne sont pas des cils vibratiles) qui détectent les sons sont définitivement détruites.  [...]

Exposition au bruit : comment l'oreille réagit-elle aux sons ?

L'oreille est un organe fragile et, même si cela paraît une lapalissade, très sensible au bruit. Certains traumatismes sonores peuvent l'endommager de manière irréversible.  [...] En effet, à partir de 90 dB, il existe un risque pour l' oreille interne. À un tel niveau sonore, les cils des cellules sensorielles de la cochlée sont pliés, voire brisés. L'audition est alors altérée mais en fonction de l'intensité du son, une régénération partielle des cils est possible.  [...]

[Biochimie] audition-fréquence

La membrane basilaire et les cellules ciliées qu'elle porte sont mises en mouvement par les vibrations transmises au travers de l'oreille médiane. Le long de la cochlée, chaque cellule répond préférentiellement à une certaine fréquence, pour permettre au cerveau de différencier la hauteur des sons.  [...] Ce sont les cellules ciliées qui font la transduction mécanoélectrique. elles transforment un mouvement de leur cils en signal nerveux par le nerf auditif, qui va être interprété par le cerveau comme un son de la hauteur tonale correspondant au groupe de cellules excitées.  [...]

[Physiologie] Oreille et infrasons

bonsoir, ma question est la suivante. pourquoi n'entend-on pas les infrasons Quelle est la partie de l'oreille qui empêche la réception de ces ondes sonores de basse fréquence Et pourquoi.  [...] La partie de l'oreille qui s'occupe des fréquences, c'est la cochlée. Elle va plus ou moins reproduire une transformée de Fourier des signaux qu'elle reçoit. Il faut s'imaginer ça comme si les différentes fréquences faisait vibrer différents endroits d'un long tube selon leur fréquence.  [...]

Vertige positionnel paroxystique bénin

le vertige rotatoire n'est pas lié à la spasmophilie ni au stress. Il existe dans l'oreille interne un organe de l'équilibre fait de 3 canaux demi-circulaires dans les 3 plans de l'espace, qui sont remplis de liquide et dans ce liquide baigne les cils des cellules de cet organe de l'équilibre (de la même façon que vos cheveux baignent dans l'eau quand vous plongez dans la piscine).  [...] Ces cils sont ultra sensibles aux variations de pression du liquide de ces canaux. chaque mouvement de la tête induit une variation de pression et en fonction du signal que recueille le cil, la cellule transmet un indication au cerveau sur la position de la tête.  [...]

Question sur l'oreille

Je réalise actuellement des recherches sur le fonctionnement de nos oreilles, cependant je n'arrive pas à éclaircir un point.  [...] Oui car on entend par organe de corti, les cellules qui captent les vibrations liquidiennes avec leurs cils. Donc il en faut dans chaque oreille.  [...]

[Biologie Cellulaire] Canaux ioniques

De plus, les étirements mécaniques peuvent également provoquer l'ouverture de certains canaux ioniques (comme dans les cellules ciliées de l'organe de Corti dans l'oreille interne où la vibration des cils ouvre mécaniquement des canaux potassium).  [...] Je pense que vous comprenez mal le principe d'ouverture des canaux... Des canaux peuvent tout à fait réagir à des stimuli de plusieurs natures, et leur état dépendra surtout d'un phénomène de sommation spatio-temporelle. on aura alors des stimuli inhibiteurs et des stimuli activateurs, et la somme des stimuli peut tendre vers une stimulation et dépasser le seuil d'activation, ou celle-ci peut tendre vers une inhibition et garder le canal fermé.   [...]