• Santé - Cerveau, Muscles, Mouvement

Cerveau et mouvement des organes

Dans ton exemple le cerveau analyse l'influx nerveux en provenance de l'oeil et décrypte l'image puis en fonction de cela il envoie un influx nerveux aux muscles qui entraine le mouvements, et à tout moment ils peut corriger le placement du bras. La rapidité de l'influx et la distance entre le cerveau et les organes font que ces modifications sont considérées comme instantanées.  [...] Le cerveau ordonne directement la montée du bras avec les principaux muscles nécessaires au grand mouvement, mais parallèlement il passe par le cervelet et lui fait savoir qu'un mouvement est lancé. le cervelet répond en modifiant l'état de contraction des muscles qui vont accompagner le grand mouvement ce qui aura pour résultat un mouvement harmonieux et adapté.  [...]

La maladie de Charcot

les neurones touchés sont uniquement les motoneurones c'est à dire ceux qui commandent les mouvement des muscles. Dans le trajet nerveuxsuivant. neurones sensitif/traitement de l'info par le cerveau/motoneurone/mouvement, c'est donc uniquement la derniere partie qui est touchée.  [...] je crois que tu as déjà la réponse dans les posts précédents. les motoneurones sont atteneints mais pas les neurones sensitifs donc le mouvement est impossible mais pas la sensation de douleur.  [...]

Comment le cerveau contrôle notre fatigue musculaire

Dès lors que l'organisme doit effectuer un mouvement, le cerveau envoie un message nerveux aux muscles concernés pour qu'ils se contractent ou se relâchent. En contrepartie, le muscle informe l' encéphale de son état de forme. De fait, lorsque le muscle ne peut plus suivre le rythme imposé, le cerveau lui donne l'ordre de s'arrêter.  [...] Ils ont tout d'abord demandé à des volontaires courageux de faire des flexions des cuisses, jusqu'à épuisement. En étudiant en parallèle les influx nerveux émanant des muscles en direction du cerveau, ils ont identifié que les efforts trop intenses conduisaient à l' inhibition du cortex moteur primaire, la région de l'encéphale qui contrôle les mouvements volontaires.  [...]

Par la pensée, un singe commande le bras d'un autre

Logée au coeur de la colonne vertébrale, la moelle épinière fait circuler les messages nerveux entre le cerveau et le reste du corps. Son rôle est crucial et permet à l'organisme d'effectuer la plupart des gestes moteurs dont il a besoin. Lorsqu'elle est endommagée, les sensations et les mouvements peuvent donc fortement diminuer, jusqu'à disparaître complètement.  [...] Mais pourquoi utiliser deux animaux plutôt qu'un Selon les auteurs, en connectant le cerveau et les muscles d'un seul animal, le mouvement obtenu aurait pu être faussé par des signaux sensoriels provenant de contractions musculaires préservées. Avec deux singes, le cerveau de l'un est complètement déconnecté des muscles immobilisés de l'autre ce qui simule mieux une paralysie totale.  [...]

Lois de Developpement

L'exemple type est un gymnaste qui apprend un nouveau mouvement. Au départ il met en jeu pleins de muscles pour le réaliser puis avec l'apprentissage il n'utilise plus que les muscles nécessaire et dose mieux leur contraction. C'est le mécanisme qui permet de réaliser cette économie que tu voudrais connaitre.  [...] c'est simplement que le cerveau ne sais pas quelle circuits neuronaix allumer pour faire aller la cuillère à la bouche. l'enfant va tatonner plusieurs fois, aller doucement, etc... le cerveau pendant ce temps va apprendre à commander les muscles du bras, avant bras, poignet... de facon à controler le mouvement.  [...]

Persistance rétinienne ou effet phi ?

Jusque là rien de bien déterminant pour la perception du mouvement dirait-on. Et bien si parce que les deux types de cellules ne sont pas reliées au cerveau par le même type de fibres nerveuses. La transmission des informations est bien plus rapide quand elle provient des bâtonnets que quand elles vient des cônes.  [...] Chez le chien, la transmission est bien plus rapide car l'info vient surtout des bâtonnets. Moralité quand il regarde la télé, il voit un première image, traitée par le cerveau, puis du noir, traité aussi par le cerveau, et enfin la seconde image. Du coup, pas de mise bout-à-bout et pas de perception de mouvement en face d'une télé pour un chien.  [...]

Réflexion biomécanique de l'épaule

L'antéprojection de l'épaule, c'est un mouvement qui amène extrémité externe de la clavicule en avant du plan frontal de référence. Donc c'est un mouvement qui combine ouverture de l'angle acromio-claviculaire + glissement + rotation axiale, donc on peu parlé d'un mouvement composé d'un point de vue ostéo-articulaire, mais pur d'un point de vue myologique donc les muscles moteurs sont grand pectoral + trapez + dentelé antérieur ou il y en a d'autres.  [...] Il faut des dessins car tous les muscles de l'épaule sont plus ou moins concernés ou c'est juste ceux nécessaires à ce mouvement.  [...]

Nous sommes aveugles 2 heures par jour !

À chaque mouvement de nos yeux, c'est-à-dire plusieurs fois par seconde, le cerveau inactive la vision. Mis bout à bout sur une journée, ces mouvements représentent deux heures... durant lesquelles on ne voit pas.  [...] Lors de ces phases de mouvements durant lesquelles les yeux se réorientent, appelée saccades, le cerveau coupe littéralement le processus visuel. Autrement dit, on ne voit plus rien. Cela ne dure qu'un temps infime, si bien que l'on n'en a pas conscience. En moyenne, nos yeux bougent de 4 à 5 fois par seconde.  [...]

Sport : la mémoire musculaire existe-t-elle ?

La mémoire musculaire n'existerait pas du point de vue génétique. C'est ce que montre une étude qui a trouvé que l'entraînement ne modifie pas l'expression des gènes dans les muscles à long terme. Mais l'exercice favorise la masse musculaire et la mémoire du geste.  [...] Même si ces résultats suggèrent que les muscles ne gardent pas la mémoire de l'exercice, il n'en est pas de même pour les cellules nerveuses qui contrôlent le mouvement. le système nerveux apprend dans quel ordre activer les muscles pour exécuter un mouvement.  [...]

Neuroprothèse : des singes paralysés remarchent grâce à un implant dans le cerveau (MAJ)

Le 23 juin 2015, un premier singe macaque porteur d'une lésion de la moelle épinière a pu retrouver le contrôle d'un membre inférieur paralysé, et donc remarcher, grâce à une neuroprothèse appelée interface cerveau-machine court-circuitant la lésion. Ce système est capable de restaurer la communication entre le cerveau (lieu de genèse des actions volontaires) et la région de la moelle épinière produisant les mouvements des membres inférieurs.  [...] Pour produire un mouvement, le cortex moteur primaire du cerveau envoie un influx nerveux qui se propage le long de la moelle épinière, emprunte ensuite un nerf et se termine au niveau du muscle, lequel répond alors à l'injonction. Malheureusement, parfois, cette communication est coupée en un point et il devient impossible de produire un mouvement. c'est la paralysie.  [...]