• Santé - Cerveau, Humain, Gourmand

Le RV du docteur Cocaul : la variation de la taille du cerveau humain au fil du temps

Spécialiste de la nutrition, le docteur Arnaud Cocaul nous propose un rendez-vous mensuel pour des conseils avisés. Le sujet de ce mois. les fluctuations du volume cérébral chez l'espèce humaine au fil de sa longue histoire. Elles pourraient être liées aux changements dans son environnement et en particulier à la qualité de la nourriture disponible. Car notre cerveau est gourmand.  [...] On peut changer de paradigme et penser désormais que l'apparition de tissu adipeux en partie sous-cutané chez les nouveau-nés a probablement eu lieu avant la croissance cérébrale. Il s'agit d'une étape ultime et capitale de notre évolution. La gestation prolongée de l'humain permet l'expansion du tissu adipeux, surtout au troisième trimestre de la grossesse, et donc la croissance cérébrale.  [...]

[Evolution] Darwin et effet de la nutrition sur le développement du cerveau

Bon j'ai une question relative à la cohérence entre les mécanismes de l'évolution de Darwin et la théorie du Dr. Leslie Aiello émettant l'hypothèse que c'est la consommation de viande qui a permis au cerveau humain de se développer.  [...] Leslie Aiello, un chercheur britannique a émis l'hypothèse que la consommation accrue de viande a pu favoriser le développement du cerveau humain. La digestion fait peser un coût métabolique important sur l'organisme et le cerveau est gourmand en glucose. A partir du moment où les hommes se sont mis à consommer de la viande, dont la digestion est aisée, la charge métabolique qui pesait sur l'intestin a pu être dédiée au développement d'un gros cerveau.  [...]

Votre cerveau en 15 chiffres clés

Parmi les têtes les plus remplies. celle de l' Homme moderne. Les premières estimations considéraient qu'il y avait approximativement 100 milliards de neurones dans le cerveau humain. Mais une étude plus récente semble trouver ce nombre un peu trop rond. Les effectifs ont été revus à la baisse.  [...] Tous ces neurones forment un vaste réseau interconnecté. Dans 1 cm 3 de cerveau humain, on dénombre pas moins de 10.000 milliards de synapses, ou connexions nerveuses.  [...]

Obésité : la sédentarité mise hors de cause dans l'épidémie

La part des dépenses physiques dans le métabolisme énergétique global est faible. elle représente seulement 10 à 15 %. Le reste est utilisé par l'organisme pour nourrir les organes (le cerveau étant très gourmand par exemple), pour aider à la digestion ou réguler la température corporelle.  [...] Attention malgré tout à l'interprétation du message. Les auteurs ne font aucunement l'apologie de la sédentarité. En effet, la dépense physique reste nécessaire pour maintenir un corps en bonne santé car elle évite, ou au moins limite, le développement de certaines maladies.   [...]

[Evolution] [évolution] L'évolution implique-t-elle forcément l'intelligence? - Page 4

les mains, le cerveau, le larynx sont des attracteurs évolutifs. Parce qu'il y a des objets à manipuler, des information à cogiter et des sons à produire. (Je sais, je fais un raccourci mais vous ne m'en voudrez pas ).  [...] A partir de là, obtenir cette intelligence requière juste de ne pas être végétarien stricte, car les végétarien ont plutôt intérêt à se munir d'un petit cerveau (moins gourmand en énergie) et de ne pas rencontrer de facteur limitant à la croissance du système nerveux en taille (si notre encéphale était plutôt localisé dans notre cage thoracique, on aurait pas eu de besoin de se relever ).  [...]

Les Hommes sont ils des singes ?

Tout dépend de ce que tu entends par singe. Oui 'homme fait parti de la famille des primates/grands singes et a un ancêtre commun avec le chimpanzé. Mais je dirai que les singes sont les animaux qu'on connait aujourd'hui, l'homme et l'espèce humaine ne peut etre qualifié de singe (assez péjoratif de nos jours.).  [...] - C'est, je crois, Yves Coppens, qui qualifiait l'homme de Singe Nu. Terme qui a été revisité pour Singe Suant car en effet, la nudité de notre peau permet un mécanisme très efficace de régulation thermique (la transpiration cutanée, irréalisable en présence d'une fourrure) et cela va de pair avec notre cerveau qui nécessite un métabolisme intense du fait qu'il est très gourmand en énergie.  [...]

Couper les feuilles : légende urbaine?

Une plante déploie ses feuilles à partir de sa tige, ces feuilles servent de tire-sève aux gourmands qui se développent entre les feuilles et la tige.  [...] Ouf avant d'expliquer quoique ce soit il faut que tu m'expliques ce qu'est un gourmand... en botanique ça ne veut rien dire, peut être en jardinage.  [...]

Maladie de Crohn et RCH - Page 172

Je suis moi même atteinte de MC et je suis devenue très gourmande, comme tu le dis est-ce que c'est une cause à effet, est-ce notre corps qui réclame plus quand nous sommes en rémission.  [...] Je veux bien rendre service à Célyne, je vois mon gastro à 13H30 (c'est un sacré gourmand d'ailleurs), je lui demanderai s'il veut bien épouser Célyne. Si c'est le cas, on va faire une sacrée bouffe au mariage (Oh, non mon Démon bouffe est encore là...).  [...]

Noël sans cholestérol : des recettes de poisson

Réalisez la sauce composée de 15 gr d' échalotes émincées passées au mixeur, 15 gr de gingembre, 10 gr de pistaches vertes, 10 grosses feuilles d' épinard, 1 cuillère à café de réglisse en poudre, 125 gr de fond de blanc de volaille dégraissé et 90 gr de poireaux.   [...] Faites tiédir au bain-marie les lamelles de thon, disposez les légumes dessus et enfin mettez le bouillon de cardamome autour.   [...]

traitement contre la goutte

Naturellement enclin à cette affection par un attrait pour les plaisirs de la table certain, j'ai à la suite d'anesthésies été victimes de crises aigües (séquelle parait il connue). Après diverses recherches, mon attentionnée épouse m'a concocté une tisane 100% naturelle sans effets indésirables et pour mon cas totalement efficace puisque c'est maintenant sans le moindre remord que je mange charcuteries,crustacés ou fromages.   [...] Expérience personnelle.traitement d'attaque sur crise violente.1 litre par jour pendant 1semaine-soulagement dès 2eme jour-.   [...]