• Santé - Cellules, Propre, Synthèse

physiologie du cancer

Sinon ya autre chose qui définit le phénotype cancéreux. la perte de la différenciation cellulaire car les cellules cancéreuses dévie leur synthèse d'enzymes spécifique et autres composés utiles à la communauté des cellules au profit de leur propre proliferation.  [...] Ce n'est pas parce qu'une cellule a subit des mutations que l'on parle de cellules tumorales. Je suis prêt à parier que beaucoup de mes propres cellules sont mutées dans certains gènes et pourtant je n'ai pas (encore ) de cancer.  [...]

[Génétique] le gène SRY

Je me pose une question concernant l'expression du gène SRY qui code pour le facteur de détermination testiculaire ou facteur TDF. Ce gène présent sur la partie propre du chromosome Y, s'exprime t'il uniquement des les cellules des testicules ou dans l'ensemble des cellules embryonnaire J'imagine que la protéine résultante doit agir localement en son lieu de synthèse donc le gène doit s'exprimer dans les gonades indifférenciés (de caryotype XY) mais je n'en suis pas sure.  [...] De plus sait on ce qui active la transcription de ce gène chez l'embryon merci d'avance pour vos réponses.   [...]

[Divers] Procréation

- la FSH entraine la production d'aromatase, induit la synthèse de ses propres récepteurs (et donc potentialise son propre effet) chez les cellules de la granulosa et, avec les estrogènes, stimulent la production des cellules de la granulosa (et potentialisent donc leur propre production).  [...] Pour l'homme, une toute petite précision. c'est vrai la testostérone régule son propre taux par un retro-controle négatif sur le CHH. Elle le fait en fait en agissant sur la LH. elle diminue sa sécrétion via l'hypophyse (la LH qui a pour rôle de stimuler la sécrétion de testostérone via les cellules de Leydig).  [...]

Rétrocontrôle positif et négatif ?

Les hormones sont sécrétées dans le sang par des organes et ont un rôle sur un ou plusieurs organe(s). Or, ces mêmes hormones sont capables d'agir sur les cellules qui les ont synthétisés pour inhiber leur propre synthèse. En gros, quand une hormone par exemple sécrétée par le cerveau agit sur les ovaires, elle va aussi agir sur le cerveau et lui dire arrête de me synthétiser, ca sert à rien. c'est le rétrocontrôle négatif.  [...] Donc si j'ai bin compris, la testostérone, l'oestradiol et la progestérone exerce un rétrocontrôle négatif sur le CHH, c'est à dire que lorsqu'ils sont présents, ils vont dire au cerveau arrête de me synthétiser, ça sert à rien. Mais je ne comprend pas pourquoi, ni comment, ils vont exercer un rétrocontrôle positif parfois.  [...]

[Microbiologie] Mimivirus

Bref. Beaucoup de bruit sur ces virus mais je trouve difficilement des informations (pas d'abonnements, pas le bon milieu professionnel...).   [...] Plus surprenant son génome possède des gènes impliqués dans des focntions propre aux cellules tel que des facteurs d'initiation de la traduction, d'élongation, une amino acyl-tRNA synthetases.  [...]

[Biologie Cellulaire] Protéines membranaires synthétisés par RE??

le réticulum endoplasmique joue un rôle dans le synthèse de protéines membranaires et aussi les lipides membranaires ==. est ce qu'on parle des protéines et lipides de toutes les membranes d'une cellule, soit la membrane cytoplasmique, nucléaire, mitochondriale, de l'appareil de golgi, des vésicules et aussi de sa propre membrane, ou bien seulement de la membrane cytoplasmique.  [...] Et bien oui car les protéines synthétisées dans le cytosol et destinées au noyau portent un signal de localisation nucléaire qui est reconnu par des protéines cytosoliques qui s'associent à elles et les guident vers les pores nucléaires. La reconnaissance du signal déclenche alors l'ouverture du pore nucléaire.  [...]

Des souris avec des cellules cérébrales humaines sont plus intelligentes

Des souris ont joué les cobayes pour cette expérience. Dans le cerveau de rongeurs nouveau-nés, les auteurs ont implanté des cellules gliales progénitrices humaines, qui deviennent des astrocytes après différenciation. C'est du moins ce qu'ils ont remarqué quelques mois plus tard, même si la majorité de ces cellules souches n'avaient pas évolué.  [...] Restent des interrogations. Les astrocytes humains sont-ils les seuls à se montrer si efficaces Que se passerait-il si l'on implantait à la place des cellules de ce type prélevées dans le cerveau d'un chimpanzé ou d'un babouin par exemple Cela nous renverrait peut-être vers l'éternelle question de la définition du propre de l'Homme.  [...]

[Histologie] Les tissus.

Si vous comprenez ce que veut dire tissu conjonctif et matrice extracellulaire, mais également ce qu'est un épithélium ou un endothélium, vous verrez par vous même les incohérences.  [...] Les muscles, les nerfs, les vaisseaux, la peau et donc, les os, sont des tissus organisés complexes, avec chacun leur vascularisation propre, leur innervation propre, et parfois leur musculature propre. Tous les tissus ont leurs cellules fonctionnelles propres qui sont placées dans leur matrice extra cellulaire ( il n'y a pas de distinguo à faire entre MEC et tissu conjonctif propre des tissus spécialisés, tels que les muscles ou les nerfs).  [...]

[Biotechnologie] An efficient TALEN mutagenesis system in rice

En gros la méthode de transformation par transfect bactérien chez les plantes est relativement plus efficace/rapide que d'autres méthodes. Utilisé sur des cellules végétales embryonnaires, le taux de mutation constaté dépasse les 30%.  [...] Par contre il vaudrait mieux que tu fasses ta propre synthèse, et qu'éventuellement des corrections y soient apportées après coup si nécessaire.  [...]

Le gène Notch, nouvel acteur de notre intestin !

Ces dernières relativement indifférenciées, et donc sans fonction propre, constituent une première étape entre les cellules souches et les cellules spécialisées. Elles donnent naissance aux quatre types de cellules présentes dans l'intestin. Les cellules progénitrices engendrent des cellules qui remontent le long des villosités et acquièrent progressivement leur fonction de digestion.  [...] Le modèle mis au point par les équipes de Spyros Artavanis-Tsakonas et Daniel Louvard devrait permettre d'étudier plus précisément l'implication des cellules progénitrices et des cellules souches dans le développement des cancers colo-rectaux. Compte tenu de la rapidité de renouvellement du tissu intestinal (3 à 5 jours), les altérations survenant dans les cellules déjà différenciées des villosités ont peu de chance de donner naissance à des cellules tumorales.  [...]