• Santé - Cellules, Patient, ADN

Peut-être le premier clonage humain

Un pas de plus vers le clonage humain vient d'être franchi si l'on en croit les résultats, spectaculaires, qui viennent d'être publiés dans la revue scientifique Stem Cells. Les six auteurs travaillent pour trois entreprises privées, Stemagen, Genetics Institut et The Reproductive Sciences Center et prétendent avoir obtenu cinq embryons, dont au moins trois clones, à partir d' ovocytes (dont le destin est de devenir ovules ) et de cellules de peau prélevées chez des hommes adultes.  [...] Celles-ci pourraient alors être installées au niveau de la lésion, sans risque de rejet puisque leur ADN serait celui du patient. Comme elles savent le faire, ces cellules indifférenciées pourraient se transformer et devenir similaires aux cellules environnantes, reconstituant le tissu disparu.  [...]

Téléthon et vérités de la science génomique

Comme si l'organisme se comportait à l'image d'un PC dont il suffit de changer une carte mère ou un logiciel pour que tout se remette à fonctionner. Les cellules des organismes obéissent à des contraintes systémiques. Le tout agit sur les parties, mais les scientifiques ne savent pas de quelle manière.  [...] La cancérologie est à part. la cible des antitumoraux est l'ADN mais il s'agit de détruire les cellules cancéreuses sans flinguer le patient.  [...]

De l'ADN fluorescent pour diagnostiquer le cancer

Dans un avenir proche, il sera peut-être possible de détecter un cancer par une simple analyse de sang ou d' urine rapportent aujourd'hui des biologistes du CNRS, de l'Inserm et des Universités Paris Descartes et de Strasbourg. Ces chercheurs ont en effet mis au point une technique capable de déceler par fluorescence d'infimes traces d'ADN tumoral dans les fluides biologiques de patients atteints d'un cancer.  [...] La méthode consiste à réaliser des analyses moléculaires ultrasensibles dans des gouttelettes microscopiques. Lorsque les cellules tumorales meurent, elles déversent leur contenu dans le milieu extracellulaire. Ce contenu, en particulier l' ADN des cellules, se retrouve ensuite dans les liquides biologiques du patient.  [...]

Cellules souches embryonnaires : production sans destruction de l'embryon ?

L'étape suivante sera de montrer qu'elle gardera ces caractéristiques après enlèvement de l' ADN de la cellule souche embryonnaire. Ainsi les cellules hybrides pourraient être utilisées pour produire des lignées de cellules souches embryonnaires adaptées à chaque patient sans le besoin de créer et de détruire des embryons humains.  [...] Les recherches sur les cellules souches pourraient ouvrir de nouvelles perspectives en médecine régénérative. Elles pourraient notamment permettre de traiter des maladies aujourd'hui incurables comme l' Alzheimer, le Parkinson, le diabète ou les insuffisances rénales et cardiaques.  [...]

Les cellules souches induites bientôt testées sur l'Homme au Japon ?

Elles pourraient débuter entre avril 2013 et mars 2014 et viseraient à traiter à terme une des formes de la maladie oculaire appelée dégénérescence maculaire liée à l'âge ( DMLA ), première cause de cécité des plus de 55 ans dans les pays industrialisés. Pour ce faire, les chercheurs prévoient de cultiver des cellules de la rétine et de les implanter.  [...] Les cellules souches pluripotentes induites, bien que conçues à partir de tissus du patient, pourraient poser quelques problèmes pour la santé, notamment du fait de la manipulation génétique qui peut endommager l'ADN. Problème que ne connaissent pas les cellules souches embryonnaires, à l'image, naturellement à un stade indifférencié. Eugene Russo, Plos One, cc by 2.5.  [...]

transgenese

L'ADN étranger peut être introduit en utilisant des vecteurs C'est un véhicule qui permet le transfert de matériel génétique à des cellules spécifiques, d'un patient dans le but de prévenir ou de corriger un état pathologique.  [...] C'est pourquoi les chercheurs ont eu l'idée de les utiliser pour transférer les gènes thérapeutiques dans les cellules des patients. Donc les vecteurs viraux sont des virus recombinants qui ont gardé leur capacité naturelle à entrer dans la cellule hôte mais perdu celle de se répliquer dans cette cellule.  [...]

Définition | Thérapie génique | Futura Santé

Les acides nucléiques sont introduits dans les cellules du patient grâce à un vecteur viral ou injectés directement dans les cellules sous forme d'ADN nu. Les nouvelles méthodes d' édition génomique (CRISPR-Cas9) peuvent aussi servir à modifier le génome.  [...] Les premiers essais thérapeutiques de thérapie génique ont eu lieu dans les années 1990. En 1995, un patient atteint d'une immunodéficience a été traité avec des cellules génétiquement modifiées par une équipe italienne. En France, à l'hôpital Necker, des patients souffrant d'un déficit immunitaire ( bébés bulles ) ont été traités avec succès par thérapie génique.  [...]

Définition | Cellule souche pluripotente induite - CSPi - iPSC | Futura Santé

Après extraction de fibroblastes ( cellules de la peau ) de rongeurs, ils ont activé à l'aide d'un rétrovirus quatre gènes clés, nommés Oct-3/4, Sox2, c-Myc et Klf4. Trois à quatre semaines plus tard, ces cellules devenaient pluripotentes.  [...] Les cellules souches pluripotentes induites, elles, ne nécessitent qu'un prélèvement de petits morceaux de peau. De plus, elles comportent l' ADN du patient et peuvent facilement être réinjectées. Cependant, par les modifications génétiques induites, ces CSPi sont plus susceptibles de former des tumeurs.  [...]

échantillons d'adn

Bonjour, je recherche la meilleure méthode pour stocker le maximum d'échantillons d'adn (d'individus différents) dans un minimum d'espace. L'idée serait d'avoir l'adn de chaque individu d'une population dans un contenant le plus petit possible. Dans ce cas là vaut-il mieux stocker l'adn extrait ou stocker des tissus dont l'adn est potentiellement extractable.  [...] Selon la quantité de cellules dont tu disposes à l'origine, il existe différents kit d'extraction (de marque QIAGEN pour faire de la pub ) et permettant d'obtenir un volume d'environ 40 microlitres par patient. L'ADN est une molécule relativement stable. Tu peux les garder à -20°C sans que ca ne s'abime.  [...]