• Santé - Cellules, Horloge, Biologique, Hypothalamus

Décalage horaire : pourquoi nous récupérons moins bien d'un vol vers l'est

Le rythme circadien est un cycle d'un jour sur lequel se calent différentes activités biologiques comme l'alternance veille- sommeil. Le rythme circadien dépend de cellules situées dans l' hypothalamus, dans les noyaux suprachiasmatiques. Ces cellules, au nombre d'environ 10.  [...] Les cellules nerveuses qui contrôlent l'horloge biologique se trouvent dans l'hypothalamus, au niveau des noyaux suprachiasmatiques. decade3d, anatomy online, Shutterstock.  [...]

La mort programmée des cellules est influencée par l'horloge biologique

L'équipe a constaté que les cellules saines de la moelle osseuse se multipliaient de façon plus importante quand la souris était en phase d'activité (soit la nuit), confirmant ainsi que le cycle cellulaire (division, mort programmée) était contrôlé par l'horloge biologique.  [...] Au contraire, dans les cellules tumorales, la régulation du cycle cellulaire par l'horloge biologique était inopérante. la protéine BCL-2 s'y accumulait 3 à 4 fois plus que dans les cellules saines, empêchant ainsi les cellules tumorales d'entrer en apoptose et ceci tout au long des 24 heures.  [...]

En bref : SIDACTION 2005 : faîtes un don !

Depuis 20 ans la lutte contre le sida a remporté des victoires considérables sur la maladie. Mais l'épidémie continue de s'étendre. avec 40 millions de personnes séropositives dans le monde, le sida est la plus grande catastrophe sanitaire de tous les temps.   [...] Lire la suite. La mort programmée des cellules est influencée par l'horloge biologique.  [...]

Le sens de la vue.

Des scientifiques parlent d'une explosion de la biodiversité au cambrien, et proposent de nous faire decouvrir la theorie de l'interupeur. L'hypothese etant que l'apparition de la vue a revolutioner la predation et a obligé des especes a des mutations accelerés stupefiantes, des stategies de plus en plus elaborées pour echaper a ce sens ou s'en servir.   [...] D'apres l'article certaine cellules de notre cerveau sont sensibles a la lumiere, et ils attribuent l'origine de l'oeil a ses cellules sensibles, celles qui regulent notre horloge biologique par exemple.  [...]

Que penser de la mélatonine contre les insomnies ?

La mélatonine est une hormone sécrétée par la glande pinéale, que l'on appelle aussi l' épiphyse et qui est située près de l' hypothalamus. Sa production est stimulée par l'obscurité. Il est donc naturel qu'elle joue un rôle fondamental dans la régulation de notre horloge biologique.  [...] Elle précise toutefois que son niveau de Service Médical Rendu (SMR) est faible. En revanche, ce traitement présente au moins l'avantage d'être dépourvu des effets secondaires habituellement liés aux hypnotiques. Ses utilisateurs n'encourent ainsi ni dépendance ni altération de la vigilance durant la journée.   [...]

Définition | Noyau VLPO - Noyau ventrolatéral préoptique - Ventrolateral preoptic nucleus | Futura Santé

Le noyau VLPO est le noyau ventrolatéral préoptique (ventrolatéral preoptic nucleus), qui se trouve dans l' hypothalamus antérieur. Il est situé au contact des noyaux suprachiasmatiques qui jouent un rôle d' horloge biologique circadienne. Le noyau VLPO est responsable de l'endormissement et il est actif pendant le sommeil.  [...] Les neurones présents dans le noyau VLPO utilisent le Gaba ( acide gamma-aminobutyrique) comme neurotransmetteur. Ces neurones présentent des projections vers des neurones du système de l'éveil comme des neurones histaminergiques de l'hypothalamus postérieur.  [...]

Science décalée : les seins vieillissent plus vite que le corps

Quid des cellules souches Elles disposent de tous les critères qui laissent penser qu'elles sont à l'heure d'origine, et même la conversion d'une cellule adulte en cellule souche pluripotente induite (CSPi) ramène l' horloge biologique à zéro. À l'inverse, les cellules cancéreuses nous donnent un sacré coup de vieux.  [...] Cette nouvelle méthode pour déterminer les âges biologiques des tissus semble malgré tout limitée dans le temps. En effet, si elle s'avère efficace pour les personnes de moins de 30 ans, son potentiel diminue au fur et à mesure que les individus testés avancent dans l'âge.  [...]

À chacun son sommeil : rythme et lumière | Dossier

Il existe une horloge interne qui régule l'organisation de nos rythmes, le noyau supra-chiasmatique, petit groupe de cellules profondément enfouies dans le cerveau, au niveau de l'hypothalamus.  [...] Le chronotype dépend de gènes qui régulent la période endogène, mais aussi de facteurs environnementaux en particulier sociaux, de l'âge, et probablement de facteurs psychologiques. Curieusement, notre horloge biologique n'est pas strictement réglée sur 24 heures.  [...]

Rythme biologique et rythme circadien

Le rythme circadien est un type de rythme biologique. Circadien provient de l'expression latine circa diem. Elle-même dérivée des termes circa (environ) et dies (journée), elle signifie littéralement environ un jour. Le rythme circadien correspond à l'ensemble des événements biologiques (modification de la température corporelle, processus métaboliques, synthèse d' hormones.  [...] ..) qui surviennent de façon périodique toutes les 24 heures. Chez l'homme, le rythme circadien est contrôlé par une horloge biologique (le noyau suprachiasmatique ) situé dans l' hypothalamus.  [...]

[Biologie Cellulaire] [TPE][1ere S] L'Horloge Biologique, source de Jouvence Ou de sénescence

Actuellement en 1ère S, je me heurte à un problème pour le moins épineux. Notre sujet de TPE ( matières. SVT/Physique se trouve être. L'horloge Biologique, Source de Jouvence ou de Sénescence. Notre plan s'axe premièrement sur les modfication du génome (gene per ), puis les modifications causées par la lumière (luminothérapie, entre autre),les modifications temporelles (décalage horaire) et je souhaitais traiter les modifications thermiques en me centrant sur la cryogénisation ( sujet très controversé avouons le ).  [...] - Ne suis je point en dehors de l'horloge biologique avec la cryogénisation (le froid quasi absolu bloque le développement.  [...]