• Santé - Capacité, Espèce, Environnement

[Divers] Capacité biotique

J'ai modifié votre titre, ecologie n'étant pas du tout explicite, trop général. De plus, vous ne respectez pas l'article 2 de la Charte qui stipule les règles élémentaires de politesse sur le forum. Je vous demande de faire un effort sur les points que j'ai cité (y compris ceux énumérés plus bas) dans vos prochains messages.  [...] La capacité biotique est la population maximale d'une espèce qu'un environnement peut soutenir.  [...]

[Biologie Cellulaire] BiOdyssea, nouvelle chaine youtube de vulgarisation de biologie

il ressort de ce passage de la vidéo, que la reproduction s'adapte à la longévité de l'organisme (exemple du scarabé) mais en réalité cela va dans les deux sens, c'est aussi la longévité qui s'adapte à la reproduction, une espèce qui va se reproduire tard, va avoir tendance à avoir une longévité augmentée (par simple séléction naturelle),  [...] Il faudrait donc diminuer la reproduction si l'on favorise la survie, et en cas de modification de l'environnement, avec une faible reproduction, la capacité adaptative de l'espèce au milieu diminue et elle ne pourra pas s'adapter au nouvel environnement et donc ne pourra pas perdurer -. Mort de l'espèce A.  [...]

[Evolution] Accélération de l'évolution.

Le taux de mutation défini la capacité d'une espèce à évoluer et par la même occasion s'adapter aux changements de l'environnement. Trop peu de mutations empêche l'espèce de s'adapter assez rapidement à une nouvelle pression sélective pour qu'elle survive.  [...] Car l'homme est non seulement soumis aux pressions de l'environnement (y inclus parasites, virus, bactéries comme on l'a vu), mais en plus il le modifie rapidement, bien plus que d'autres animaux, et ça lui revient parfois comme un boomerang dans le génome.  [...]

questions autour de la place de l'homme dans la théorie de l'évolution

Dernièrement je m'interrogeais sur plusieurs points, concernant la théorie darwinienne. En effet, si l'évolution est la capacité pour une espèce à s'adapter à son environnement, quant est-il de l'homme Celui-ci ayant tendance à faire l'inverse depuis 2000 ans, à savoir adapter son environnement à son mode de vie.  [...] l'homme n'est pas le seul à modifier son environnement. Toutes les espèces le font un peu je présume, mais en particulier certaines qu'on qualifie d' ingénieur de l'écosystème.  [...]

[Evolution] Evolution humaine, nouvelle génération, homo sapiens évolué ? - Page 6

Faux en tant que principe générale. Si on mesure l'intérêt de l'espèce à son espérance d'avoir des descendants à un terme futur donné, ce n'est certainement pas une moyenne (de quoi au fait ) qui l'indiquerait. On ne peut pas mesurer la dynamique des environnements supportés comme une moyenne dans la population par exemple, et c'est très certainement une mesure intéressante pour nombre d'espèces.  [...] normal progression exponentielle mais sans intérêt si diminution de la population par un cataclysme, ce qui compte c'est la capacité à s'adapter aux modifications d'environnement. Après un cataclysme c'est toujours l'espèce dominante qui disparait puisque la mieux adapté, celle qui est un grand prédateur dépendant de toute une chaîne alimentaire.  [...]

Sciences de l'évolution et statut de l'erreur.

À ma connaissance, on ne parle pas d' aptitude ou d' inadaptation mais plutôt en terme de succès reproducteur en biologie de l'évolution. La mort n'a pas grand-chose à faire ici (après tout, tous les organismes meurent). L'important, à ma connaissance, c'est la capacité de certains des individus d'une même espèce de mieux se reproduire que les autres (avant la mort, certes) dans un environnement donné à un moment donné.  [...] Si mon assertion précédente est correcte je te demanderais plutôt ce que tu entends par principe de l'erreur C'est quoi pour toi la différence entre principe de l'erreur et hasard Est-ce l'équivalent de finalité et contingence.   [...]

Grenouilles à ultrasons, une nouveauté chez les vertébrés

Certaines grenouilles peuvent, elles aussi, émettre et entendre des ultrasons, selon une étude parue dans la revue Nature qui montre que cette capacité n'est pas l'apanage des mammifères parmi les vertébrés. Une espèce d'amphibien qui vit près de sources d'eau chaude en Chine, Amolops tormotus, communique en effet à de très hautes fréquences, grâce à une évolution qui lui permet de surmonter le bruit de son environnement, ont démontré des chercheurs américains et chinois qui publient leurs travaux dans la revue scientifique européenne.  [...] Une autre espèce d' amphibien vivant dans la même zone, Odorrana livida, est capable de percevoir jusqu'à 22 kHz mais il reste à établir si les ultrasons lui servent également à communiquer.  [...]

[Evolution] L'évolution humaine est-elle différente de celle des autres groupes ?

Je ne considère pas l'homme comme une finalité, je le considère comme une espèce animale. La seule différence semble être notre capacité à influer sur notre environnement, bien plus que nos ancêtres ou cousins.  [...] oserais-je demander quand même si justement cette évolution technologique ne pourrait pas être utilisée à des fins d'adaptation de l'être humain à des conditions environnementales lourdes Introduisant finalement un autre processus d'évolution. Genre pouvoir coloniser la mer, ou l'air, et bien sûr l'espace avec la lune et mars.  [...]

Conserver la diversité biologique des ormes !

En dépit de ses avantages, la conservation de clones ex situ n'est pas suffisante (car trop statique ) si l'on se place dans une perspective évolutionniste. Pour les émules de Charles Darwin, la préservation de la capacité d'adaptation d'une espèce dans son environnement naturel importe plus que la conservation du génotype d'individus remarquablement âgés ou résistants.  [...] De fait, la conservation dynamique in situ de populations naturelles d'orme lisse ou de montagne semble encore possible dès lors que le nombre d'arbres en âge de fleurir est suffisant pour assurer une nouvelle génération génétiquement diverse, au sein de laquelle la sélection naturelle conservera les semis les plus adaptés aux nouvelles conditions de leur environnement ( pathologie, climat,  [...]

Les OGM et l'environnement | Dossier

Les effets non intentionnels dépendent de l'espèce considérée et de sa capacité à disperser des gènes dans l'environnement par la voie du pollen, des graines ou d'organes permettant une multiplication végétative. Suivant la nature des caractères introduits, l'OGM peut acquérir de nouvelles propriétés lui conférant un avantage sélectif par rapport aux autres variétés ou espèces végétales.  [...] Il peut s'agir de plantes de la même espèce ou d'espèces apparentées présentes sur le bord des routes ou des chemins. La fécondation de ces plantes par le pollen de la plante génétiquement modifiée permettrait la production d' hybrides susceptibles, l'année suivante, de disperser à leur tour le transgène dans l'environnement.  [...]