• Santé - Calcium, Muscles, Rigidité

[Divers] Thanatomorphose

c'est pas que ca a marché, c'est que c'est comme ca, c'est le processus bioogique de tout corps humain avec la rigidité cadavérique, le refroidissement, les lividités... C'est a partir d'observations faites sur des exhumations, des autopsies, notamment beaucoup au XIX e sicèle qu'on a pu analyser et comprendre le processus.  [...] - la rigidité cadavérique. les muscles se contractent et se relâchent chez un vivant sous l'influence de la libération de calcium dans les cellules musculaires. quand le calcium est disponible, il favorise une forme raccourcie des constituants musculaires, donc la contraction, quand il est repris, les constituants de ce muscle prennent une forme relachée.  [...]

rigidité des cadavres

Bonjour à tous, est ce que la rigidité cadavérique est liée a la denaturation des molecules de tropomyosine puisque l'accumulation de calcium dans le réticulum sarcoplasmique crée des ponts entre l'actine et la myosine, ce qui immobilise le muscle.  [...] Sauf erreur, c'est surtout lié à la nécessité de la présence d'ATP pour détacher les têtes de myosine des filaments d'actine. Une fois décédé, les mécanismes de recyclage et de production d'ATP s'arrêtent, l'ATP commence à manquer et les têtes de myosine reste définitivement fixées aux filaments d'actine, entraînant la rigidité des muscles.  [...]

Rigidité cadavérique | Dossier

L'impressionnante rigidité cadavérique, caractérisée par une immobilisation des muscles striés squelettiques, intervient de façon provisoire. Elle permet aussi de dater le moment de la mort, avec plus ou moins de précisions.  [...] La rigidité cadavérique est un raidissement progressif du corps, dû à une perte d' élasticité des fibres musculaires des muscles striés squelettiques (et non pas des muscles lisses de l' abdomen ). C'est un état provisoire, qui apparaît entre 3 et 4 heures après le décès et qui disparaît avec le début de la putréfaction (après 3 jours).  [...]

Cataplexie

Etat physique transitoire, caractérisé par une rigidité des muscles du visage, du tronc, des membres qui restent figés dans leur attitude d'origine.  [...] Cette maladie se rencontre dans diverses affections, notamment l'hystérie et la schizophrénie. Parfois provoquée par des pathologies cérébrales comme une tumeur, elle entraîne au niveau des muscles un tonus anormal donnant une raideur. Il est inutile d'essayer de tenter une modification de cette rigidité.  [...]

decerebration ?

D'après ce que je sais, La rigidité se porte sur les muscles antigravitaires (extenseur principalement) et cause leur extension (hypertension), donc si on prend par exemple un muscle antigravitaire en état d'hypertension (il est rigide), son antagoniste n'est pas en hypertension.  [...] La souffrance aigüe du Mésencéphale, par engagement dans la tente du cervelet, provoque une tétraplégie avec rigidité de décérébration (lésion en dessous du noyau rouge = hypertonie des muscles anti - gravitaires - muscles des gouttières vertébrales avec attitude en opisthotonos).  [...]

[Biochimie] Biochimie alimentaire

La rigidité (raideur) cadavérique se manifeste dans un laps de temps allant de 15 minutes à 7 heures après la mort. La caractéristique majeure de la rigidité cadavérique est la perte d'élasticité des tissus et plus précisément des muscles.La raideur est un phénomène se caractérisant par un durcissement d'une ou plusieurs parties du corps selon l'étiologie, la cause.  [...] C'est la rigidité cadavérique qui s'installe entre la septième et la vingt-quatrième heure toujours dans le même ordre. muscles masticateurs, muscles de l'encolure puis du tronc et enfin des membres.  [...]

Définition | Tétanos | Futura Santé

Le tétanos provoque une violente rigidité des muscles. Sir Charles Bell.  [...] Après quelques jours d'incubation, la bactérie atteint le système nerveux central. La toxine qu'elle produit, la tétanospasmine (ou toxine tétanique), inhibe les synapses inhibitrices des motoneurones de la moelle épinière et du tronc cérébral, menant à des spasmes, des convulsions et des rigidités musculaires.  [...]

[Biologie Cellulaire] L'autolyse

La rigidité cadavérique affecte l'ensemble des muscles de l'organisme. elle débute à la nuque puis suit une marche descendante vers les membres inférieurs, comme l'indique la loi de Nysten. En effet, elle touche d'abord les petits muscles situés en haut du corps puis les muscles plus importants (en particulier les membres inférieurs) où elle prédomine ce qui explique cette marche descendante.  [...] La rigidité débute entre 3 et 4 heures après le décès, presque toujours au niveau de l'extrémité cervico-céphalique (nuque et muscles mastiquateurs).  [...]

Pourquoi les moules s'ouvrent-elles à la cuisson?

Mais les muscles du corps humain ne fonctionnent ils pas sur le même principe Juste après la mort, mou puis rigidité cadavérique C'est peut être dans ce cas simplement une question de durée de mort que de façon de mourir.  [...] Mais les muscles du corps humain ne fonctionnent ils pas sur le même principe Juste après la mort, mou puis rigidité cadavérique.  [...]

[Physiologie] le deces - Page 2

A propos des muscles, j'arrive après la bataille, il faut bien se souvenir que l'état de base de la fibre musculaire n'est pas la relaxation mais, de manière un peu contre intuitive, la contraction. C'est ceci qui explique l'installation de la rigidité cadavérique.  [...] A propos des muscles, j'arrive après la bataille, il faut bien se souvenir que l'état de base de la fibre musculaire n'est pas la relaxation mais, de manière un peu contre intuitive, la contraction.  [...]