• Santé - Bactérie, Désert, Eau

La bactérie du désert se cale sur le cycle de l'eau

Des scientifiques français ont découvert une bactérie bien particulière. la bactérie du désert. Elle est capable de se protéger contre la déshydratation tout en se multipliant, ce qui est exceptionnel. De plus, elle semble caler son mode de vie sur le cycle de l'eau, bien régulier dans les régions désertiques.  [...] La bactérie du désert est capable de se diviser tout en se protégeant de la déshydratation et cale son mode de vie sur le cycle de l'eau. antonioperezrio.com, Flickr, cc by nc-nd 2.0.  [...]

De l'énergie verte produite par des algues bleues

On pensait peut-être tout savoir du métabolisme des microorganismes, mais une nouvelle découverte dans ce domaine, publiée dans la revue Nature communications, pourrait bien permettre de créer de l' énergie verte (le biohydrogène ) plus simplement, grâce à une cyanobactérie du nom de Cyanothece 51142.  [...] la photosynthèse produit de l'énergie qui sera utilisée pour assurer la bonne marche très consommatrice de la nitrogénase. Celle-ci fixera des atomes d'azote pour pouvoir fabriquer des protéines contenant de l'azote pendant la journée. Et puisqu'elle fixe le carbone et l'azote, la bactérie peut donc survivre à la fois dans l'air et dans l'eau, un exploit pour un organisme.  [...]

Infertilité : une hormone régulatrice dans le cerveau

Des chercheurs de l'Inserm sont parvenus à identifier un nouvel acteur de la fertilité. La défaillance d'une hormone, libérée au niveau des neurones, serait en cause dans les troubles de la fertilité.   [...] C'est la conclusion à laquelle sont arrivés Vincent Prévot chercheur à l'Inserm et ses collaborateurs de l'Unité 837 Centre de recherche Jean Pierre Aubert (Inserm/Université Lille 2 Droit et Santé). En effet, il s'avère qu'une hormone, la prostanglandine E2, libérée par les cellules gliales 1 dans l'environnement des neurones est indispensable pour déclencher toute la cascade conduisant à l'activation des fonctions de reproduction.   [...]

[Physiologie] Quelles sont les conséquences d'une ingestion de sel vs eau salée?

Le sel n'est pas ingéré pour favoriser la rétention d'eau mais pour conserver l'équilibre osmotique. En moyenne il faut s'alimenter avec une 10aine de grammes de minéraux par litre ou kg. En temps normal on y arrive très bien en ajoutant une nourriture solide à l'eau, mais dans le désert le besoin en eau devient tel qu'il n'est plus possible d'assurer l'équilibre, d'où la nécessité de consommer du sel.  [...] Boire de l'eau sans sel dans le désert finit par faire pisser sans être réhydrater - avec l'inconvénient de perdre d'autres ions et solutés dans les urines, donc par emballement on va de plus en plus pisser. C'est pour ça qu'il faut aussi rééquilibrer la charge en sel une fois qu'on a bien suer, en plus de se réhydrater - en mangeant bien sûr, mais dans certaines situations on va aussi saler ou croquer du sel, puisqu'il faut un apport plus important qu'en temps normal.  [...]

[Physiologie] Survie à haute température

d'autre part les nomades portent des vêtements amples et le plus souvent de couleur claire pour repousser les rayons. La djellabah est un habit fabuleux pour le désert, et on est très à l'aise dedans. On ne ressent pas la chaleur comme avec des vêtements occidentaux.  [...] Mais sur wikipédia, article Thermolyse, je lis que Chez l'homme le seul système efficace de thermolyse est la sudation., soit un réaction physique, qui comme on l'a vu ne suffit pas à expliquer la survie des travailleurs du désert (à moins de boire au moins 15 litres d'eau par jour, peu vraisemblable), qui extraient le pétrole si indispensable à notre économie qui en est massivement dépendante.  [...]

[Divers] TP sur les reins des rats

Pour éclaircir un peu, il faut savoir que la conformation externe du rein dépend de l'animal et de son milieu de vie. Prenons le chat et la vache. Le chat est un animal habitué à vivre dans des milieux très secs (il y a encore des chats du désert sauvages par exemple), donc ce qu'il a comme eau dans le corps, c'est précieux.  [...] On nous avait dit que les gens du désert avaient un circuit long plus long (conservation de l'eau) que les gens des forêts amazoniennes par exemple, où leur circuit long était moins long.  [...]

[Divers] l'eau bouillie

L'eau courante contient en plus des minéraux, dont les principaux sont les ions Ca2+ et HCO3^-, et des éventuelles bactéries, dont une partie est morte.  [...] L'eau déminéralisée ne contient plus de ions comme Ca2+ et HCO3-, mais elle peut contenir encore des matières organiques et des bactéries. Elle n'est donc pas stérile. Elle convient très bien pour des tests chimiques, qu'elle ne perturbe pas. Elle ne convient pas pour des appications médicales.  [...]

L'arsenic, c'est fantastique

Avec une eau à un pH de 9,8, saturée en sel et riche en arsenic (3,9 mM, soit 29000 fois plus concentrée que la dose autorisée pour l'eau potable), le lac Searles, dans le désert de Mojave en Californie, est considéré comme un milieu hostile.  [...] C'est pourtant là, dans les sédiments, en l'absence totale d' oxygène, que Ronald Oremland de l'US Geological Survey (USGS) et ses collègues ont identifié une nouvelle bactérie, baptisée SLAS-1, utilisant de l'arséniate As(V) qu'elle réduit en arsénite As(III) pour sa respiration.  [...]

Le gène de l'odeur de la terre

Cette bactérie produit également certains agents anti-cancéreux ainsi que des immunosuppresseurs. Elle est donc l'objet d'intenses recherches.  [...] L'identification du gène, sco6073 (cyc2), responsable de l'odeur de la terre n'est qu'une application de cette technique et la démonstration de son efficacité pour identifier la fonction et le fonctionnement des quelques 8 000 genes de la bactérie Cyc2 code pour une proteine dotée de deux domaines de synthèse des sesquiterpenes.  [...]

TIPE lombricompost

Le stockage de l'eau pendant les deux saisons de pluie, ce qui pourrait permettrre l'arrosage pendant les saisons sèches est totalement inexistant. Le désert gagne chaque année.  [...] Il est aussi connu que des bactéries telluriques comme les azotobacter consomment la matière organique pour pouvour fixer de l'azote atmosphérique, ce qui représente une consommation importante d'énergie.  [...]