• Santé - Augmentation, Volume, Sportifs

[Physiologie] adaptation de l'appareil cardio-vasculaire à l'entrainement

-Volume d'éjection systolique, un sportif en endurance à un meilleur VES au repos et lors d'exercice maximal qu'un sédentaire. Les raisons d'un meilleur VES chez les sportifs sont.  [...] voila donc ma question c'est, en quoi ces 3 dernières substances sont résponsables d'une augmentation du volume plasmatique chez les sportifs Autrement dit, est-ce que c'est, au repos et à l'exercice, ces 3 substances sont toujours plus nombreuses chez les sportifs Ou, dès le début d'un exercice, le sportif sécrète en plus grand nombre ces 3 substances Ou, le sédentaire ne secrète pas ces substances.  [...]

[Biochimie] Hypertrophie

Cette augmentation du volume peut résulter d'un mécanisme de compensation où l'on aura une perte de fonction comme dans le cas d'une hypertrophie cardiaque, ou alors, cette hypertrophie peut venir d'une sollicitation plus importante par exemple des muscles dans le cas des sportifs avec à l'inverse une augmentation de la fonction.  [...] -L'hypertrophie du cardiomyocyte peut être physiologique (par exemple chez le sportif), en adaptation au besoin d'une fonction cardiaque accrue, je suis pas sur qu'on puisse vraiment parler d'agression dans ce cas. Cela dit, l'hypertrophie physiologique peut à long terme dégénérer en cardiomyopathie.  [...]

[Biochimie] Plan TPE sur l'EPO

Moi je trouverai ça pas mal de faire une partie sur l'EPO en elle même (c'est une hormone, formule chimique,...), à quoi elle sert (stimulation synthèse des GR), par quel organe elle est synthétisée (surrénales), son action et pourquoi elle est intéressante pour les sportifs mais aussi ses dangers (augmentation de l'Ht qui fait un sang plus épais et donc danger.) et pourquoi elle est interdite.  [...] I - L'EPO, une hormone essentielle à la vie. -. l'EPO en elle même (c'est une hormone, formule chimique,...), à quoi elle sert (stimulation synthèse des GR), par quel organe elle est synthétisée (surrénales), son action et pourquoi elle est intéressante pour les sportifs mais aussi ses dangers (augmentation de l'Ht qui fait un sang plus épais et donc danger.) et pourquoi elle est interdite.  [...]

des débits cardiaque quasi similaire

On étudie le lien entre la consommation en dioxygène lors de d'exercices physique d'intensité croissante et le volume d'éjéction systolique ainsi que le lien entre la consommation du o² et la frquence cardiaque de différent type d'individus.  [...] C'est pourquoi les sportifs, qui sont donc bien plus entraînés que les lycéens ayant subi un entraînement de 100j, ont un rythme cardiaque plus bas, et un volume d'éjection systolique plus grand.  [...]

Durée de vie du S.I.D.A. ?

Pour les éléments antigels, c'est certainement difficilement compatible avec le corps humain (et demanderait bien trop de modifications génétiques pour l'être). Une augmentation de la viscosité du sang est mal tolérée par l'homme (cf. les problèmes rencontrés par les sportifs abusant de l'EPO).  [...] Il me semble avoir déjà parlé de cette idée d'irradiation pour traiter le SIDA. Ma proposition était une irradiation pour éliminer les cellules immunitaires (ou se réfugie le virus) puis une greffe de moëlle osseuse pour restaurer le système immunitaire. Mais pas mal de problèmes se posent pour cette réalisation (j'ai la flemme de recherche exactement ce qu'on m'avait répondu).   [...]

crampes

une alcalose provoque une hyperexcitabilité neuromusculaire = contractures musculaires = crampes.   [...] Pour éviter les crampes (pour les sportifs notamment), on prend des boissons gazeuses = boissons alcalines, ce qui provoque une alcalose par augmentation des bicarbonates de sodium qui sont présents dans ces boissons gazeuses puisque la crampe est un excès d'acide lactique (on compense donc en apportant des bases).  [...]

[Physiologie] volume d'ejection systolique (VES) et effort

Il faut aussi prendre en compte les parametres d'hydratation de ton sujet, le volume plasmatique jouant un rôle dans le remplissage cardiaque. Les sportifs ont toujours un volume plasmatique plus important qu'un sédentaire.  [...] Je suis d'accord avec toi sur le point 2. Epaississement des parois du VG sans retrécissement du volume ventriculaire, même plutôt une dilatation (pas vraiment une augmentation du volume en lui même mais une dilatation).  [...]

volume du Coeur et tension artérielle

Bon, j'ai lu dans mes cours que le coeur des sportifs est plus gros et plus lent qu'un coeur normal, ca c'est logique. mais ce que je n'ai pas compris c'est pourquoi la pression artérielle dans ce cas est plus basse que la normale alors que si on suit la logique qui dit que le coeur d'un sportif est plus efficace car il propulse un volume de sang par battement plus grand qu'un coeur normal, la pression dans ce cas devrait être plus grande.  [...] C'est vrai dans un cadre pathologique. toutes les cardiopathies évoluées ( donc virant à l'insuffisance cardiaque) se manifestent par une cardiomégalie. en très gros, la puissance cardiaque diminuant, le volume diastolique va augmenter, et faire augmenter le volume cardiaque.  [...]

fréquence cardiaque

Je ne suis pas trop sure de moi mais il me semble qu'avec l'entrainement, un sportif peut diminuer sa fréquence cardiaque de base et donc augmenter sa marge d'augmentation de fréquence cardiaque lors d'un effort.  [...] J'aurais aussi tendance à dire que comme les sportifs on une FC de base basse, cela compense, en partie les augmentations de FC liées au sport.  [...]

Que peut on affirmer fermement au sujet de l'ADN?

Pour reprendre tes exemples sportifs. les athlètes de haut niveau font souvent des entrainement en altitude juste avant les compétitions. La raison principale est que l'air y est raréfié en oxygène, ce qui pousse leur organisme a compenser en augmentant l'expression du gène qui code pour l'EPO.  [...] Mais alors, concernant la transmissibilité à notre descendance des adaptations/modifications de l'expression de nos gènes (l'exemple de l'athlète en altitude) Peut-on acquérir des particularités génétiques, disons, subir des modifications de l'expression de certains gènes ou non (je ne parle pas de mutations) qui se transmettent au futur individu (et s'il est vraiment des gènes qui peuvent carrément s'activer ou se désactiver au cours d'une vie, sans que ce soit seulement une diminution ou une augmentation de l'activité).  [...]