• Santé - Antigène, Cellules, Molécules

[Immunologie] Différence entre CPA professionnelle et CPA ?

présentation de l'antigène endogène aux cellules T CD8 via les molécules du CMH de classe I.  [...] expression de molécules de co-stimulation, qui permettront véritablement à la réponse T de s'amplifier. Ils sont de trois types1.  [...]

Causes de la polyarthrite rhumatoïde | Dossier

Les molécules du CMH jouent un rôle dans le rejet de greffe et dans la reconnaissance des antigènes étrangers. Il existe deux catégories de molécules du CMH.  [...] des molécules de classe II, portées par des cellules du système immunitaire, comme les lymphocytes activés ou les cellules présentatrices d'antigène.  [...]

[Immunologie] Question sur phagocytose?

Quand on mesure la phagocytose apres un certain temps avec des particules de charbon ou autre, on estime la phagocytose réele de la cellule, si ces dernieres ne sont pas lavées il risque d'y avoir encore des particules fixées sur les cellules qui pourront être phagocyté apres le temps qui a été fixé pour l'etude, et par conséquent les résultats ne seront pas exactes.  [...] Les molécules du CMHI sont présentes à la surface de toutes les cellules de l'organisme, alors que celles du CMHII se trouvent uniquement chez les cellules présentatrices de l'antigène (macrophages, monocytes, cellules dendritiques, lymphocytes B).  [...]

[Immunologie] Phagocytose et réponse immunitaire

La première étape est la présentation de l'antigène couplé à des molécules du CMH de classe II, dans la lymphe par les cellules dendritiques, à toutes les cellules. Mais les molécules du CMH II ne présentent elles pas uniquement les peptides aux Lymphocytes T4 Excusez ma question bassement pragmatique mais j'ai peur d'avoir rater quelque chose.  [...] La première étape est la présentation de l'antigène couplé à des molécules du CMH de classe II, dans la lymphe par les cellules dendritiques, à toutes les cellules. Mais les molécules du CMH II ne présentent elles pas uniquement les peptides aux Lymphocytes T4.  [...]

Question immunologie-Urgent svp!

Les Treg naturels CD4CD25high.Leur activation est spécifique de l'antigène et dépendante de l'IL-2. Une fois activées, elles inhibent la production d'Il-2 par les cellules cibles de façon indépendante de l'antigène. Des études ont également montré que les lymphocytes T régulateurs CD4+CD25+ agissent sur les CPA en induisant une diminution de l'expression des molécules de costimulation CD80 et CD86 ainsi qu'une diminution de leur capacité à stimuler des cellules naïves.  [...] En ce qui concerne les Treg induits Th3 et Tr1, elles agissent en sécrétant des cytokines immunosuppressives (TGFb et IL10).   [...]

Définition | Vaccination | Futura Santé

L'agent est reconnu par une ou plusieurs molécules spécifiques et constitue l' antigène. Le système immunitaire répond par la production d' anticorps spécialement dirigés contre lui et fabriqués par des cellules mémoires ( lymphocytes B et T). Un vaccin est donc spécifique d'une maladie.  [...] Le vaccin peut être un agent inactivé (dépourvu de matériel génétique ) ou atténué (c'est alors une forme voisine mais non pathogène ). Ce peut être également un sous-ensemble d'un virus voire une simple toxine traitée pour qu'elle soit sans effet pathogène mais qu'elle conserve ses propriétés antigéniques (cas du vaccin contre la diphtérie par exemple).  [...]

[Physiologie] Souris CD1

CD1 (cluster de différenciation 1) est une famille de glycoprotéines exprimées à la surface de différentes cellules présentatrices d'antigène (CPA) humaines. Ces protéines sont apparentées aux molécules du CMH de classe I et sont impliquées dans la présentation des antigènes lipidiques aux lymphocytes T[1].  [...] Les souris ne possèdent pas de molécules CD1 de groupe 1. À l'inverse elles possèdent deux copies de CD1D. Les souris sont donc très utilisées pour étudier et comprendre le rôle de CD1D et des cellules NKT dans différentes maladies.  [...]

[Immunologie] Reconnaissance d'antigène

- soit l'agent pathogène est extracellulaire, il est pris en charge par des cellules spécialisées (les cellules présentratrices d'antigène, ou CPA), qui vont appreter les molécules de cet antigène pour en exposer un fragment à leur surface par le biais des CMH de type 2 (ou HLA2).  [...] Ce complexe (antigène-CMH2) va interagir au niveau des ganglions lymphatiques et organes lymphoïdes avec les LT4 Helper (auxilliaire) par le biais de leur recepteur (TCR). Le LT va ensuite stimuler, par le biais de nombreuses activations et inactivation, certains facteur de transcription en son sain, aboutissant à la production de cytokines (molécules messager immunitaire), l'activation de LB (qui vont subir une différenciation, et multiplication clonale aboutissant à la production d'anticorps, ou immunoglobulines spécifiques de l'antigène), et aussi stimuler certaines cellules phagocytaires (comme les macrophages).  [...]

VIH, cancer : un détecteur de maladies moins cher et plus efficace

Le VIH est un virus qui s'attaque aux lymphocytes T4, cellules du système immunitaire. Son patrimoine génétique est entouré d'une enveloppe protectrice, appelée capside, contenant différentes molécules, dont l'antigène p24, caractéristique. Il pourrait être détecté à des doses infinitésimales et de manière plus précoce pour diagnostiquer plus rapidement la maladie.  [...] Ce schéma explique le fonctionnement de la technique. Une solution contenant des nanoparticules d'or et de l'eau oxygénée apparaît visuellement de couleur rouge. En présence de sérum, le biomarqueur ( target molecule ) se fixe à l'anticorps de capture ( capture antibody ).  [...]

[Immunologie] les LB et LT4 ....!

La formation des complexes immuns entre anticorps et antigène de virus ou de bactérie empêche leurs pénétrations dans les cellules. Ils sont neutralisés mais ne sont pas détruits. Les bactéries ne peuvent plus se multiplier.  [...] Oui en effet, la cellule B peut etre une cellule présentatrice d'atigènes, La cellule B ingère et dégrade l'antigène et présente de petits fragments d'antigène aux cellules T auxilaires en association avec les molécules de classe II du CMH. Cette liaison dirige la sécrétion de l'IL-4 et d'autres interleukines par les lymphcyte T sur la surface de la cellule B, ceci active non seulement la cellule B mais il stimule aussi la cellule pour qu'elle produise davantage de glycoprotéines de classe II du CMH, augmentant ainsi la capacité qu'a la cellule B de recevoir l'aide de la cellule T.  [...]