• Santé - Anticorps, Protéines, Forme

Des anticorps "intelligents" à des fins diagnostiques

C'est la première fois que des anticorps synthétiques d'origine humaine sont à la fois sensibles à la conformation des protéines et peuvent être exprimés directement dans les cellules vivantes. Ce qui permet aux chercheurs de suivre Rab6 en temps réel et uniquement sous sa forme active à l'intérieur des cellules.  [...] Ces anticorps pourraient permettre de détecter les protéines présentes sous une forme pathologique, comme le prion dans la maladie de Creutzfeldt-Jacob, ou figées sous une forme particulière, comme pour la protéine Ras dans certains cancers.  [...]

Alerte virale : le virus du Nil arrive en France

En septembre les autorités sanitaires françaises ont détecté un cas probable d'infection humaine au virus du Nil dans le Var. Le malade présentant une encéphalite, ainsi que des anticorps réagissant avec les protéines virales provenant du virus. Cette personne n'a pas développé la forme la plus sérieuse de la maladie et a donc guéri spontanément.  [...] En attendant les résultats, il est important de se protéger autant que possible des piqûres de moustiques. Les premiers conseils consistent à ne pas s'exposer à l'extérieur à la tombée de la nuit, vider tous les lieux où il y a de l'eau stagnante, et équiper ses fenêtres de moustiquaires.   [...]

Des nanorobots d'ADN pour des thérapies anticancéreuses plus ciblées

Dans cette expérience, le nanorobot adopte plus ou moins la forme d'un tonneau contenant en son centre la molécule d'intérêt, un médicament. À l'une de ses extrémités, il possède deux anticorps complémentaires de protéines présentes sur la membrane de cellules malades.  [...] Le nanorobot se compose de deux demi-tonneaux imbriqués l'un dans l'autre avec au milieu, le médicament (en rose). Lorsque la partie proéminente, les anticorps, se lie à des protéines, la structure s'ouvre et le principe actif est délivré directement à sa cible. Wyss Institute, Viméo.  [...]

[Biologie Cellulaire] Dot blot

On ne sépare pas les protéines et la détection peut s'en trouver altérée (augmentation du bruit de fond notamment). Il n'y a pas d'électro-transfert et de ce fait la fixation des protéines sur la membrane est plus faible. On ne peut pas observer de shift de migration ou des migrations à des poids moléculaires aberrants et il est donc impossible de visualiser les modifications post-traductionnelles en utilisant un anticorps dirigé contre la forme totale.  [...] Je dis que ce n'est pas aussi rigoureux qu'un western parce que les protéines ne sont pas solidement ancrées dans la membrane et si un jour tu as l'occasion de faire un western et un dot-blot en parallèle hybridés avec le même anticorps tu pourrais avoir des surprises comme cela m'est arrivé.  [...]

Traffic de membrane entre réticulum et golgi

Tout ce que je vois dans cette publie ce sont des gels avec des proteines reconnues par des anticorps etc...mais je ne vois pas d'images avec des vesicules, des vraies en forme de billes quoi. Comme on dit que le traffic entre RE et golgi se fait par des navettes vesiculaires je voudrais les voir.  [...] - Plus besoin de se fatiguer et de gâcher de l'énergie a faire des vésicules, il suffit de brancher quelques tubes, qui peuvent réagir à n'importe qu'elle variation d'état, se déplacer, réduire le diamètre de leur lumière pour les protéines solubles (y'en a-t-il d'ailleurs des protéines solubles qui doiuvent être glycosylée, je sais pas ça), se dilater et former de nouveaux tubes par perforation etc…je trouve ça beaucoup plus flexible, et adaptable q'un flux de vésicules.  [...]

[Biologie Cellulaire] swiss prot

La plupart des protéines phosphoryllées shiftent juste au dessus de la forme non modifiée car le phosphate perturbe la migration de la protéine dans le gel. donc le shift n'est pas dû à un réel changement de poids moléculaire.  [...] Tu peux regarder dans les catalogues d'anticorps si tu veux avoir une image de ce fameux shift (si bien entendu il existe un anticorps contre la forme phosphoryllée et non phosphoryllée de la protéine que tu étudies).  [...]

Les anticorps, protéines du groupe des immunoglobulines | Dossier

Les anticorps sont la forme sécrétée de l' immunoglobuline de membrane d'un lymphocyte B, et on les retrouve dans le sérum et les humeurs. Chaque anticorps est capable de se fixer spécifiquement à l' antigène qui a déclenché sa production.  [...] Les anticorps sont des protéines du groupe des immunoglobulines (Ig). Les extrémités des bras du Y formé par la molécule sont variables et constituent les sites de fixation de l'anticorps sur l'antigène. L'anticorps ne reconnaît qu'une partie spéciale de l'antigène, appelée épitope ou déterminant antigénique.  [...]

[Immunologie] Synthèse d'anticorps

Les genes fonctionnels des lymphocytes B s'expriment ce qui provoquent la production d'anticorps membranaires. Les protéines (différentes selon l'anticorps, donc selon les réarrangements) de la région variable de la chaine lourde d'un anticorps provoqueront la spécificité de l'anticorps.  [...] Les protéines (différentes selon l'anticorps, donc selon les réarrangements) de la région variable de la chaine lourde d'un anticorps provoqueront la spécificité de l'anticorps.  [...]

[Biologie Moléculaire] structure des protéines

D'après le lien, l'immunoprécipitation permet donc d'identifier une protéine qui réagit avec l'anticorps qu'on a ajouté. Ici l'anticorps anti-proinsuline va réagir avec les protéines de proinsuline. On va donc par la suite pouvoir examiner la quantité ou les caractéristiques physiques de la protéine.  [...] Par contres elles ont été immunoprécipitées par des anticorps anti-proinsuline, donc ces protéines possèdent le même épitope que la proinsuline, elles en sont donc très proches. Ce seraient donc des protéines de pré-proinsuline, ce qui collerait car leur PM est plus élevé.  [...]

[Physiologie] le prion

Tous les bébés humains reçoivent une certaine protection avant la naissance. Durant la gestation, la mère transmet des anticorps à son fStus à travers le placenta. Ces protéines circulent dans le sang du nourrisson durant quelques semaines à quelques mois après la naissance, neutralisant les microbes ou les marquant pour la destruction par des phagocytes, des cellules immunitaires qui consomment et détruisent les bactéries, les virus et les débris cellulaires.  [...] Cependant, les bébés allaités gagnent une protection supplémentaire provenant des anticorps, autres protéines et cellules immunitaires du lait humain.  [...]