• Santé - Anticorps, Origine, Antigène

[Immunologie] Phagocytose d'un complexe immun

Bonjour je suis en Terminale S et j'ai un petit soucis de cours. J'ai cru comprendre que les anticorps sont produits par les plasmocytes et que donc la formation de complexes immuns appartient à l'immunité acquise (spécifiques). Pourtant je lis que la phagocytose d'un complexe immun appartient à l'immunité innée (non spécifiques)... comment est-ce possible.  [...] (on parle alors d'immunité acquise car les anticorps ayant la capacité de fixer un antigène en particulier ne sont pas présent à l'origine mais sont produit à la suite de la différenciation d'un lymphocyte en plasmocyte). Et on parle d'immunité spécifique car les anticorps n'agissent que sur un antigène en particulier.  [...]

[Biologie Cellulaire] Immunomarquage

L'immunomarquage cellulaire permet de détecter un antigène spécifique (d'origine cellulaire ou microbienne) et éventuellement d'en préciser la localisation subcellulaire au moyen d'anticorps. Ces anticorps primaires peuvent être directement couplés à une molécule rapporteur (iode radioactif, fluorochrome, enzyme ou particules d'or).  [...] Alternativement, ils peuvent être détectés à l'aide d'anticorps secondaires marqués. Ces techniques peuvent être rendues plus sensibles par l'ajout d'étapes supplémentaires d'amplification.  [...]

[Immunologie] Inhibition Hémaglutination

Je suis en train de préparer un Tp sur l'inhibition de l'hémmaglutination afin de déterminer la solution qui contient l'antigène B gal.  [...] Je me demandais quels étaient les mécanismes moléculaires à l'origine de l'hémma positive et celle de l'héma négative en fonction de la concentration en antigène soluble sachant que mes concentrations en anticorps et en hématies restent constantes.  [...]

[Immunologie] Réaction antigène anticorps responsable de l'agglutination

je travaille depuis 2 mois sur la determination du groupe sanguin et pour cela je dois expliquer la reaction antigène anticorps, responsable de l'agglutination.  [...] Bien entendu, le contexte antigène-anticorps importe nullement dans la discussion que tu lanceras, et risque d'embrouiller les chimistes.  [...]

Informations sur ce fameux test vih

La seconde possibilité, imaginons que l'antigène ait méchamment muté, alors que c'est sur celui-là que notre anticorps fonctionne le mieux. Le virus n'est donc pas détectable par le test ELISA. Mais si on a placé notre antigène dans une région hautement conservé, c'est pour cette raison.  [...] Donc on prends le sérum des 1000 personnes du début, et l'on teste la présence d'anticorps contre notre antigène (un à un, les antigènes). Normalement, un ou plusieurs antigènes donne de bons résultats (si l'on a bien travaillé). Pour ceux là, tu augmentes l'échantillonnage d'un facteur 10 (donc vérifier que 10000 personnes séro-positive présentes bien l'anticorps dirigé contre ton antigène).  [...]

Informations sur ce fameux test vih - Page 5

Car les anticorps bien qu'ils sont spécifiques au même antigène, leur partie variable est différente à cause des mutations de l'antigène.  [...] - Maintenant, on sait que les antigènes du vih mutent donc la protéine gp120 a également mutée.. Ce qui veut dire qu'il y a, en fait plusieurs anticorps différents spécifiques à la gp120.  [...]

anticorps monoclonaux/polyclonaux

Cela signifie que deux anticorps reconnaissant un même antigène ne reconnaissent pas cet antigène par le même épitope, autrement dit, si l'un se fixe au site A de l'antigène, l'autre va se fixer au site B, par exemple.  [...] Les anticorps ne sont pas produits par les lymphocytes B, mais ils ont pour origine les lymphocytes B, ils sont secrétés par les plasmocytes qui sont des lymphocytes B différenciés sous l'effet des interleukines.  [...]

anticorps neutralisants

Les anticorps normaux sont dirigés vers un antigène (présent sur un pathogène) pour induire son élimination alors que les anticorps neutralisants sont par exemple dirigés vers le site actif d'une enzyme et donc ne lui permet pas de fixer son ligand et de réaliser son activité catalytique (c'est un exemple on peut diriger contre d'autres protéines).  [...] Les anticorps neutralisants sont également dirigés contre un antigène. Dans le cas d'un anticorps dirigé contre une enzyme, cette dernière est bien un antigène. Effectivement l'anticorps empêche l'antigène contre lequel il est dirigé d'exercer sa fonction mais cela peut se traduire de différentes manières.  [...]

vaccin contre le tétanos - Page 3

C'est grâce à ces mouvements browniens que peuvent se rencontrer l'antigène et l'anticorps. Quels flux liquidiens peut-il y avoir dans une plaie anaérobie, une plaie exsangue ou morte Aucun, bien sur. Il ne peut donc pas y avoir de rencontre entre la toxine et les anticorps vaccinaux au niveau de la zone anaérobie.  [...] Dans une plaie anaérobie stricte (plaie fermée) il ne peut pas y avoir de mouvements browniens. La rencontre de l'antigène (toxine) et des anticorps est donc impossible. D'autant plus qu'une plaie anaérobie est obligatoirement froide, il n'y a pas d'inflammation favorisant une quelconque possibilité d'agitation liquidienne locale.  [...]

Transfusion sanguine et systeme immunitaire

Or une personne [A] a des anticorps contre l'antigene [B] (ll a des anti-B comme anticorps). Or une personne n'a a la surface de ses hématies aucun antigène (ni A ni B) car il possede les deux types d'anitcorps anti-A et anti-B. Ainsi meme en presence des anticorps anti-B de la personne [A] les hématies ne seront pas attaquées.  [...] je suis revenue à mon cours d'hématologie. les anticorps anti-A apportés lors d'une transfusion O-. A sont rapidement neutralisés par les antigènes A du plasma. et les principales différences entre les anticorps naturels et immuns st. pour les AC immuns leur activité n'est pas augmentée en milieu sérique, n'ont pas de pouvoir hémolysant dans les conditions standards, ne sont pas opsonisants(n'entrainent pas la phagocytose, leurs optimum thermique est à 4°C et ils sont neutralisables par les substances solubles, pour les AC immuns c'est totalement le contraire, d'où leur danger, ces derniers proviennent d'une hétéroimmunisation par des substances d'origine animales ou bactériennes (vaccination/anatoxine diphtérique ou tétanique) ou d'une allo immmunisation interhumaine/grossesse, ou aussi d'une sérothérapie/médicament qui contient N-acétylglucosamine (sucre spécifique de l'antigène A).  [...]