• Santé - Alcoolique, Boisson, Taux

Alcool + adrénaline + insuline

Plus le degré alcoolique de la boisson est élevé plus le taux d'alcoolémie risque de monter, mais tout dépend aussi de la dose ingérée et du temps de réalisation de la prise de sang. Un petit verre de whisky fera moins monter l'alcoolémie que 5 verres de vin.  [...] Il faut savoir que la dégradation se fait en même temps que l'on continue à boire, ce qui fait qu'on sait si une personne ment ou pas quand elle avoue ce qu'elle a bu, car une alcoolémie à 3 g (fréquent dans ma région), n'est pas causée par 3 bières, comme l'avouent parfois certains alcooliques, mais par l'ingestion de boissons plus fortes en alcool ou par une plus grande ingestion de boisson.  [...]

Je veux grossir - Page 2

A consommer avec modération comme toute boisson alcoolisée. mieux vaut rester maigre que devenir alcoolique... d'autant que nos amis maigrichons n'ont pas forcément envie de récupérer un bon gros ventre à bière.  [...] Bonjour je te conseille de bien manger et manger à l'heur et ne pas trops penser et surtout bien dormir la nuit alors ça c'est trés important. et si tu as un problème de santé tu dois consulter un médecin si non tu prends quelque aliments d'une recette traditionnelle pour grossir et ils y' ont a pleins et si tu es interréser envoie moi un message et je t'envoie une ou deux car j'avais le même problème que toi et maintenant ça va je me retrouve mon probléme c'était mon cerveau travaille sans arrêt.   [...]

[Biotechnologie] DEGRE d'ALCOOL dans une boisson alcoolisée.

Bien que j'ai vu des topic traitant ce sujet, je n'ai pas vraiment trouvé ce que je cherchais. Donc je voudrai savoir comment calculer le degré d'alcool dans une boisson alcoolisée type Vin ou bière. Tout en utilisant la masse volumique et la densité.  [...] Oui, effectivement je cherche ça. Le problème c'est que les explications de mon prof étaient ambiguë, du coup je ne suis pas sure de moi. En gros il faut que je sache comment calculer la masse d'Alcool dans une boisson alcoolique.  [...]

Je ne suis pas alcoolique...

Se que j'ai retenu, c'est qu'un alcoolique est une personne qui lorsqu'elle consomme une boisson alcoolique, elle ou il ne sait plus s'arrêter, il va consommer jusque l'ivresse.  [...] En fait l'alcool est une drogue dure, et le jour ou il s'arrête de boire, il ne doit plus consommer la moindre boisson contenant de l'alcool car la rechute est inévitable, car l'envie de boire jusque l'ivresse demeure à vie car une fois qu'on est alcoolique on l'est à vie, seul une cure et l'abstinance et beaucoup de volonté permet de s'en sortir.  [...]

Bactéries et industrie | Dossier

Il faut du vin de raisin, de pommes ou autres c'est-à-dire des fruits ayant subi une fermentation alcoolique. Les solutions peuvent atteindre une concentration maximale en alcool de 15% en volume. un taux plus important empêcherait la fermentation.  [...] L'aceto-bacter utilise l' énergie libérée par l'oxydation. processus aérobie. Au taux d'alcool correspond à la quantité d'acide acétique qui résultera de la transformation.  [...]

Moisissure sur du pain

Les fruits pourris renferment souvent de la patuline. Cette mycotoxine est trouvée à des taux parfois très élevés de plusieurs milliers de ug/kg dans les jus de fruits et notamment dans le jus de pommes (Jelinek et al., 1989). Elle serait détruite lors de la fermentation alcoolique.  [...] Certaines moisissures du pain sont toxiques pour les chevaux bservations de 1811 (chevaux de l'armée en Espagne) entres autres (voir annales d'hygiène publique edit Baillère,texte en ligne).   [...]

Un gène impliqué dans l'alcoolisme ?

Une précédente étude ayant démontré que de faibles taux de CREB étaient corrélés à des symptômes d'anxiété d'une part, et à une consommation alcoolique excessive d'autre part, les biologistes ont travaillé sur des souris de laboratoire présentant une déficience sur ce gène CREB, c'est-à-dire ne comportant qu'une seule copie du gène.  [...] En effet, chez les êtres humains, de nombreux alcooliques souffrent, en plus, d'anxiété et de dépression, et pour ces individus, la boisson est un moyen de s'auto-médiquer assure le neurobiologiste. La démonstration de l'implication d'un gène dans certains types d'alcoolisme offre ainsi de nouveaux horizons.  [...]

Effet de l'alcool sur le raisonnement...

Si le taux d'un alcoolique -donc habitué à raisonner avec un taux élevé- diminue, sa capacité de raisonnement et sa personalité ne serait-elle pas également brouillée.  [...] 1/ je ne parlais pas des alcoolique. L'une des personnes à qui je pense en particulier a l'habitude (il faut le dire) de se bourrer la gueule dans chaque fête. Je ne dirai pas que je n'ai pas essayé de l'en dissuader... Ce jour là cependant il était encore conscient.  [...]

[Biologie végétale] BIENFAIT des aliments fermentés mais non putréfiés - Page 2

Si je ne dis pas de bêtises, le vin est fermenté par des levures, pas par des bactéries (ou en moindre mesure), ducoup si tu veux des exemple de fermentation qui ne seraient pas bonne pour la santé, alors il y a tout simplement la fermentation alcoolique, bien que considéré comme boisson courante du fait que c'est un produit utilisé depuis bien avant les premières législations sur les produits toxiques, et le fait que l'alcool soit ancré profondément dans la culture, il n'en reste pas moins que l'éthanol est toxique,  [...] Certes, un esprit cynique rétorquerait en ventant les bienfaits de nombreuses boissons alcoolisées comme le vin, dont tout le monde s'accorde a dire être bon pour la santé a petite dose, cependant je tiendrai a préciser d'avance que ces bienfaits sont (pour le vin et pour quasiment tout autre exemple qui pourrait etre trouvé) non pas issu de la fermentation, ni imputable a l'éthanol, mais issu directement du fruit a partir duquel la boisson est fabriquée (exemple des polyphenols pour le vin qui sont issus du raisin et sans rapport avec la fermentation elle même).  [...]

alcool et mémoire

La vitesse de consommation de boissons alcoolisées (temps très court entre deux verres) a également un effet amplifiant.  [...] Après l'absorption d'une boisson alcoolique, l'alcoolémie atteint son maximum en une 1/2 heure si l'ingestion d'alcool est faite à jeûn, en 3/4 d'heure à 1 heure si elle est faite au cours d'un repas.  [...]