• Santé - Acides gras, Chaîne, Vaisseaux

Définition | Intestin grêle | Futura Santé

Les acides gras à longue chaîne et les triglycérides passent dans les vaisseaux lymphatiques. L'eau, les sels minéraux et les vitamines peuvent passer dans l'un ou l'autre des vaisseaux.  [...] Le mouvement péristaltique des aliments est assuré par des couches de muscles circulaires et longitudinaux.   [...]

[Biochimie] Vldl...

En fait, il faut voir le métabolisme de toutes les lipoprotéines comme quelque chose qui fonctionne comme un tout, avec des échanges et des croisements entre VLDL, LDL et HDL. Lorsque le foie reçoit des triglycérides, il forme des VLDL pour les transporter dans le sang(pour les acides gras à longue chaîne, les autres vont directement dans le sang). Ces VLDL vont subir des modifications.  [...] - Surtout. interraction avec la lipoprotéine lipase, enzyme qui se trouve à la surface des cellules endothéliales des vaisseaux et qui va libérer des acides gras à partir des VLDL essentiellement pour le muscle et le tissu adipeux.  [...]

[Physiologie] Graisse, muscles et hibernation

Les adipocytes bruns, constituant le tissu graisseux des animaux hibernants, sont situés autour des vaisseaux et des organes vitaux. Ils ont pour but de garder au chaud les organes et de fournir une petite quantité d'énergie (lors d'une période d'hibernation, il n'y a quasiment aucune dépense énergétique), en effet, contrairement aux adipocytes des animaux non hibernants, ceux-ci sécrètent de la thermogénine, une protéine mitochondriale responsable de l'oxydation des acides gras, qui va donc libérer de la chaleur et fournir cet petite quantité d'énergie chimique.  [...] Mis si vous souhaitez savoir. dans les adipocytes les lipides sont stocké dans des vacuoles sous la forme de triglycérides (3 chaines d'acides gras relié par 1 molécule de glycérol) et de cholestérol, dans le sang ils sont sous forme de triglycérides libres et d'apolipoprotéines et dans la cellule se déroule ce qui s'appelle la beta occidation des acides gras (séparé du glycérol), voie annexe du métablisme grâce a un organite appelé peroxysome.  [...]

Phagocytose ?

Le pathogène est donc réduit en des molécules les plus simples possibles (acides aminés, CO2, eau, ions) et réutilisé soit par les cellules, soit éliminé par le sang ou lors du drainage lymphatique.  [...] La lymphe est formée par drainage de liquide (= solution acqueuse où sont dissous des ions, des acides aminés, des métabolites,...) du sang vers les vaisseaux lymphatiques.  [...]

Définition | Ganglion lymphatique | Futura Santé

Un ganglion lymphatique est un renflement réniforme qui se situe au niveau d'un vaisseau lymphatique et contient des lymphocytes B et T.  [...] Le ganglion lymphatique est irrigué par la lymphe et des vaisseaux capillaires. Mesurant de 5 à 20 mm, les ganglions lymphatiques sont répartis dans tout l'organisme (ils peuvent par exemple être palpés au niveau du cou) et disposés en amas ou en chaîne.  [...]

[Zoologie] Comment se fait le section du cordon ombilical chez les mammifères

Risque d'infection surement, c'est grâce à la mise en place de la médecine que le nombre de nouveaux nés morts nés ou dans les quelques mois après leur naissance a diminué. Avant ben il devait couper avec leurs dents ou des pierres / couteaux et autres outils, mais les risques d'infection entre autre étaient surement plus élevées.   [...] Question curieuse. A quoi est due cette rupture spontanée L'arrêt de criculation sanguine provoque-t-il un effondrement des vaisseaux, entraînnant la fragilisation de la structure S'agit-il d'une série boule de neige d'apoptoses en chaîne à cet endroit précis (toujours à cause de l'arrêt circulatoire) Est-ce encore autre chose.  [...]

Définition | Hémophilie - Hémophilie classique - Maladie de Christmas - Maladie de Rosenthal | Futura Santé

Dans le sang sont présents plus d'une douzaine de facteurs qui contribuent à faire coaguler le sang quand celui-ci s'échappe des vaisseaux. Le premier d'entre eux (dans l'ordre de leur numérotation) est le fibrinogène, petite protéine qui, en polymérisant, forme une longue chaîne, la fibrine.  [...] En s'entremêlant, ces chaînes constituent le caillot. Le facteur II est la prothrombine, précurseur de la thrombine, l'enzyme qui catalyse la polymérisation du fibrinogène. DR.  [...]

Gelure sur le penis

Certes, le laser a sûrement quelques points positifs mais le problème c'est que toute cette partie là (testicules + verge) à été fragilisé, me concernant, suite à une application de froid ce qui veut dire que tous mes vaisseaux sanguins ont été touchés et si je fais du laser, si je détruits les plus gros angiokératomes je pense que d'autres réapparaitront et grossiront.  [...] Sachant que tous mes vaisseaux capillaires ont des angiokératomes certes très petits mais, présents (une chaine sans fin).  [...]

[Biologie Cellulaire] L'Hypercholestérolémie

Pour le phénomène macroscopique nous avons mis qu'il y a de la graisse localisée sous le tendon.. au niveau cellulaire, les récepteurs LDL n'existent pas et au niveau moléculaire qu'il y a la disparition de 48 acides aminés.  [...] Je ne connais pas du tout cette forme d'hypercholestérolémie mais ce que tu dis semble correct. Donc si le récepteur est déplété de 48 acides aminés, il n'est plus fonctionnel. La conséquence est que les cellules ne sont plus capables de capter le LDL. Il y a très certainement une accumulation de LDL dans la circulation sanguine et il doit s'accumuler rapidement dans les vaisseaux sanguins.  [...]

"L'homme est né dans un pays chaud".

la chaire de poule comme le dit tarninou est un moyen, la vasoconstriction des vaisseaux proches de la peau, pour limiter les pertes de chaleur en est un autre, le stockage de graisses, la présences de nombres d'adipocytes bruns (riches en thermogénine) près des vaisseaux sanguins justement pour distribuer la chaleur a tout le corps.  [...] sapiens attendra -40000, à une époque où d'autres indices laissent penser que l'art du vêtement était acquis, ainsi que le feu et vraisemblablement les huttes ou tentes). Cela est en ligne avec l'idée que physiologiquement H. sapiens est moins adapté aux régions froides qu'aux régions chaudes, en particulier en comparaison avec H. neanderthalensis.   [...]