• Questions/Réponses - Anticorps, Donneur, Globules rouges

La compatibilité des groupes sanguins

Des antigènes sont des glycoprotéines situées en surface des globules rouges du sang. Ces molécules font partie du système ABO (le plus connu), du système rhésus (+ ou -) ou peuvent être des antigènes rares. D'autre part, nous possédons tous des anticorps dirigés contre les antigènes qui sont absents de nos globules rouges.  [...] Si l'on transfuse du sang contenant des antigènes (B) à un receveur qui possède des anticorps dirigés contre ces antigènes (anti-B), un accident ABO survient. Les anticorps du receveur attaquent les antigènes du donneur et provoquent une destruction des globules rouges ( hémolyse ).  [...]

Don du sang : est-ce dangereux ?

le don de sang total est le plus courant. On prélève au donneur environ 500 millilitres de son sang, soit 10 % du volume sanguin total, et les différents éléments du sang sont séparés ensuite en trois. plaquettes, plasma et globules rouges.  [...] Les donneurs ne risquent pas d'être infectés lors du prélèvement de sang et la quantité de sang prélevée n'est pas préjudiciable pour leur santé. Il faut tout de même veiller à bien manger et boire après le don, et ne pas pratiquer d'activité physique intense dans la journée.  [...]

Don d'organes, don de corps à la science, quelles différences ?

Toute personne en situation de mort cérébrale est un donneur d'organes potentiel, quel que soit son âge et ses conditions de santé. La famille est consultée pour savoir quelle décision prendre et quel était l'avis du donneur vis-à-vis du don d'organes. Les donneurs décédés peuvent servir aux greffes de rein, foie, coeur, cornée, etc.  [...] , un même donneur pouvant servir à réaliser plusieurs greffes. En France, le don d'organes est anonyme et gratuit. Cependant, si la famille du donneur le souhaite, elle peut demander à l'équipe médicale de lui indiquer quels organes ont été prélevés et si les greffes auxquelles ils ont contribué ont été réussies.  [...]

Don d'organes : qui prend la décision et comment ?

En 2010, 16.000 personnes étaient en attente de don d'organes en France. Un donneur permet de greffer quatre personnes en moyenne, les organes les plus greffés étant le rein, le foie et le coeur. Comment peut-on devenir donneur d'organes Savez-vous que posséder la carte de donneur n'est pas une garantie de respect de cette volonté Explications.  [...] Si le défunt n'y figure pas, ils interrogent systématiquement les proches. Et cela, même s'ils retrouvent une carte de donneur. Pour que votre choix soit respecté, vous devez donc avoir parlé avec votre famille et votre conjoint(e). Les refus représentent 32 % des cas possibles de greffe, et 60 % de ces refus sont dus à la décision de la famille (le reste venant de la personne décédée, par le biais du registre des refus).  [...]

Don de moelle osseuse : les conditions pour être donneur

D'une manière générale, pour qu'un malade soit greffé, il faut trouver un donneur dont le système HLA est compatible pour éviter l'échec de la greffe. En théorie, un malade a 1 chance sur 4 d'être compatible avec un frère ou une soeur, car il existe quatre possibilités différentes de distribution des antigènes HLA.  [...] En l'absence de donneur au sein de la fratrie, le médecin fait alors appel au Registre national France Greffe de Moelle, qui centralise l'ensemble des caractéristiques des donneurs potentiels.  [...]

Qui peut être donneur d'organes en France ?

Agence de la biomédecine. Écran de saisie des informations sur le donneur d'organes en vue de la répartition du greffon. Benoit RAJAU pour l'Agence de la biomédecine.  [...] Vous souhaitez être donneur d'organes Informez-en votre entourage. Si la situation devait se présenter, l'équipe médicale consulterait votre famille pour savoir ce que vous pensiez du don d'organes, que vous portiez une carte de donneur ou pas. Vous pouvez aussi prendre une carte de donneur d'organes.  [...]

Devenir donneur d'organes, qu'est-ce que cela implique ?

Lorsqu'un donneur est en état de mort cérébrale, les médecins recherchent rapidement les receveurs potentiels. Les receveurs prioritaires sont ceux qui sont en état d'urgence absolue, les enfants et les patients proches du lieu de prélèvement, et ce en tenant compte des groupes sanguins et tissulaires.  [...] Après le prélèvement, les médecins redonnent au corps du donneur son aspect initial pour qu'il soit restitué à la famille. les incisions sont recousues et certains organes peuvent être remplacés par des prothèses (par exemple pour les yeux ).  [...]

Comment soigner un aphte ?

La fatigue, le stress, la consommation de certains fromages à pâte dure (comme le gruyère), ou de fruits à coque (noix, noisettes, noix de coco...) et mêmes certains dentifrices renfermant du sulfate de sodium laurylé sont autant de facteurs potentiels à la formation des aphtes.   [...] Les aphtes, le plus souvent, disparaissent sans traitement. Mais lorsqu'ils, surviennent de façon récurrente, il est préférable de consulter son chirurgien-dentiste ou son médecin traitant. Il pourra ainsi prescrire un gel ou une pommade contenant un anesthésique, directement applicable sur l'aphte.   [...]

Que faire contre le syndrome prémenstruel ?

Anxiété, douleurs, migraines... le syndrome prémenstruel (SPM) est fréquent puisque 70 % des femmes en souffrent, mais il ne se traduit pas toujours de la même façon. En général, il se manifeste quelques jours avant la survenue des règles.   [...] Gonflement du bas-ventre, grande fatigue, sensibilité des seins, maux de tête... Vous êtes peut-être, chaque mois, victime de ces symptômes. De l'alimentation aux médicaments, en passant par l'exercice physique ou les massages, certains ouvrages (comme Le syndrome prémenstruel de Karine Ravier-Wrobel) proposent une large palette de solutions pour améliorer votre état physique et... psychologique.   [...]

Greffe : pourquoi prendre un traitement immunosuppresseur ?

Les greffes d'organes (coeur, foie, rein...) permettent de sauver des vies en remplaçant l'organe malade par un autre qui fonctionne beaucoup mieux. Prélevé sur une autre personne vivante ou en état de mort cérébrale, l'organe possède des particularités cellulaires et génétiques uniques, qui ne sont peu ou pas compatibles avec la personne greffée et vont être reconnues par le système immunitaire comme un danger potentiel (à l'image des bactéries ou des virus ) à détruire.   [...] Suivant le taux de compatibilité des systèmes HLA du donneur et du receveur (qui peuvent être maîtrisés dans certains cas, notamment si le donneur est vivant), le traitement peut être léger ou au contraire très lourd. Il doit être scrupuleusement suivi tout au long de la vie, et ajusté au mieux, pour conserver l'organe d'une part, mais aussi pour ne pas mettre en danger la vie du patient immunodéprimé (et donc sujet aux infections et cancers ) d'autre part.  [...]