• Forum - Virus, Vecteur, Plasmide, Différent

[Génétique] Virus vecteur binaire

J'ai une question que je me pose depuis qque temps et qui peut vous paraître stupide... Lorsqu'on utilise un virus avec un vecteur binaire est il possible que chaque plasmide soit dans un virus différent ou les deux plasmides doivent être dans le même virus.  [...]

[Biologie Moléculaire] si et shRNA

Voilà, j'ai une petite question à propos des siRNA et des shRNA, je ne vois pas bien leur différence... en fait, il m'a semblé comprendre que les siRNA étaient utilisés pour une transfection transitoire alors que les shRNA pour une transfection stable (du fait qu'ils sont introduits sous forme double brin) Et pour transfecter une cellule avec un sh ou un siRNA, faut-il les introduire dans un plasmide Et peut on utiliser les mêmes moyens de transfection pour les deux Enfin, c'est un peu confus dans ma tête.  [...] -les shRNA sont introduits via un vecteur (plasmide ou virus) donc introduction dans le génome de la cellule et ne se perd donc pas lors des divisions cellulaires.  [...]

vecteurs

un vecteur de clonage a pour fonction d'amplifier un bout d'ADN (codant pour un gene la plupart du temps), ca correspond typiquement a un plasmide qui possede les sequences necessaires de selection et de replication.  [...] Tout ceci est tres general et doit etre remis dans le contexte approprie (de quel organisme parle-t'on, quel vecteur (virus, plasmide, phage etc).  [...]

Clonage dans un vecteur

Merci de ne pas poster plusieurs fois le meme messages a des endroits différents et de créer une discussion spécifique plutot que de poster vos messages dans des discussions sans rapport. Yoyo.  [...] On pourrait presque dire que chaque clonage est différent. il y a pas mal de paramètres à prendre en compte. taille de l'insert, taille du plasmide, technique de transfo, conditions de ligation (ratio insert/vecteur, température, durée, Unités de ligase, bouts francs, cohésifs), etc. etc.etc.  [...]

[Biochimie] Méthode Cre-Lox : application ?

On insère les sites LoxP de part et d'autre du gène d'intérêt par recombinaison homologue. C'est à dire qu'on prend la séquence des parties flanquants le gène, pour chacune d'elles, on y ajoute le site LoxP. Chaque séquence modifiée (une par partie flanquante) est intégrée dans un vecteur (plasmide ou virus).  [...] Les cellules sont transfectées (plasmide) ou transduites (virus). Une fois l'ADN exogène dans le noyau, les parties homologues vont s'intégrer au niveau d'un des deux brins d'ADN du gène d'intérêt par recombinaison homologue (voir les protéines BRCA2, Rad50, Rad51 pour la compréhension de ce processus chez l'Eucaryote supérieur) car elle correspondent précisément aux séquences des parties flanquantes.  [...]

[Biochimie] modification génétique

techniques de recombinaison de l'ADN impliquant la formation de nouvelles combinaisons de matériel génétique par l'insertion de molécules d'acide nucléique, produites de n'importe quelle façon hors d'un organisme, à l'intérieur de tout virus, plasmide bactérien ou autre système vecteur et leur incorporation dans un organisme hôte à l'intérieur duquel elles n'apparaissent pas de façon naturelle, mais où elles peuvent se multiplier de façon continue.  [...] Je ne sais pas comment le pavot par exemple (exemple... intéressant) produit son alcaloïde, mais je peux supposer sans trop de difficultés que ça nécessite plus d'une opération. Donc modifier cet alcaloïde peut rapidement signifier modifier plus d'une séquence d'ADN, rendant l'opération plus difficile à réaliser et à rendre viable par la suite.   [...]

[Biologie Moléculaire] Clonage avec plasmide

En premier il faut séquencer le génome pour obtenir les différents fragments d'un gène dont un codant pour la protéine qui nous intéresse et on veut cloner ce gène.  [...] On ne clone pas avec un plasmide mais dans un plasmide. Cloner, c'est le fait de reproduire à l'identique quelque chose. Un clone, c'est l'ensemble des éléments identiques (deux jumeaux forment un clone). Ainsi pour cloner de l'ADN, on l'insert dans un vecteur (dans votre cas un plasmide) et on amplifie la quantité de vecteur.  [...]

[Biologie Cellulaire] Comment, après transgenèse à l'aide d'un adénovirus, le gène épisomal, non réplicatif est répliqu...

C'est ce que je disais, le tropisme des adénovirus n'est pas suffisamment sélectif pour n'infecter qu'un type cellulaire en particulier. Le virus va donc infecter différents types cellulaires et pas uniquement les cônes.  [...] Edit. En postant ce message je viens de me rendre compte d'une chose. Le vecteur utilisé est un AAV. Et non pas un adénovirus. C'est totalement différent. Les AAV sont des virus intégratifs, ils sont donc capables d'intégrer le trasngène au génome de l'hôte.  [...]

[Biochimie] Clonage après purification sur gel

J'ai donc essayé de digéré mon plasmide ainsi que ma k7 de résistance (1 enzyme pour le vecteur mais 2 sites différents et 3 pour la k7 de resistance). Ce protocole n'a fonctionné qu'une fois. Depuis j'ai toujours des vecteurs ayant échappés à la quadruple digestion.  [...] J'ai testé plusieurs protocoles de digestion du plasmide et de l'insert (de 4h à O/N de digestion). Déphosphorylé ou non pour le vecteur.  [...]

[Biologie Cellulaire] Expression stable: perte du transgène

Je précise que j'ai bien linéarisé le plasmide en dehors des séquences résistance et rapporteur avant la transfection. Comme c'est la première fois que je tente ce genre d'expérience, je ne sais trop comment améliorer la chose. intégration du gène de résistance ET du gène rapporteur (puisqu'il semblerait que je le perde). Quelqu'un a-t-il une idée.  [...] ..). Mon plasmide est construit de manière équivalente, pourquoi donc en irait-il différemment Et je repose donc la question, n'y aurait-il pas une manière d'améliorer l'efficacité de la manip (cycle cellulaire, linéarisation du vecteur différente, etc...).  [...]